Couverture La Route de Los Angeles

La Route de Los Angeles

(1933)

The Road to Los Angeles

12345678910
Quand ?
7.6
  1. 1
  2. 1
  3. 0
  4. 5
  5. 16
  6. 50
  7. 154
  8. 151
  9. 73
  10. 33
  • 484
  • 58
  • 243
  • 9

" La Route de Los Angeles, premier roman de John Fante, a été écrit en 1933 mais publié après sa mort, en 1986. Il y raconte la bourlingue américaine classique : recherche de petits boulots, vie de bagarres et de vols, personnages gueulards rencontrés sur les quais ; ajoutez une forme d'humour...

Critiques : avis d'internautes (5)
La Route de Los Angeles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Outrecuidance d'un misérable

Deuxième tome de la saga Bandini. Quatre récits autobiographiques qui se lisent d'une traite tant l'écriture de l'auteur est vive et réjouissante. Tel un torrent fougueux les phrases défilent pleine d'esprit et d'émotions. Les lignes regorgent d'énergie, la vie est là, au détour de chaque mot et c'est assez jouissif de suivre les personnages dans leurs pérégrinations. J'avoue ma préférence...

3
Avatar AdamTifrice
9
·
Critique de La Route de Los Angeles par BibliOrnitho

Nous sommes en Californie, dans les années 30. Le spectre de 29 est encore très vif. L’ambiance a un petit quelque-chose de Steinbeck, renforcé par l’évocation de la ville natale du romancier (Salinas) en tout début de livre. Arturo Gabriel Bandini vit à deux pas de L.-A. avec sa mère et sa sœur Mona. La famille n’est pas riche et vit (ou survit) en grande partie grâce à l’aide de l’oncle... Lire la critique de La Route de Los Angeles

7 3
Avatar BibliOrnitho
5
BibliOrnitho ·
« Tu n’es qu’un garçon qui a lu trop de livres. »

La Route de Los Angeles raconte le passage à l’âge adulte d’Arturo Bandini, jeune homme provocateur et rêveur, qui doit pourtant trouver du travail pour nourrir sa famille. [...] Vraiment drôle, touchant, saisissant de justesse à propos de l’adolescence : La Route de Los Angeles est un roman exceptionnel (le premier de John Fante mais publié à titre posthume) qui n’a pas vieilli. Le style est... Lire l'avis à propos de La Route de Los Angeles

1
Avatar Lybertaire
10
Lybertaire ·
Découverte
Critique de La Route de Los Angeles par Prodigy

Très bien écrit, flamboyant, bordélique (c'est voulu), hystérique (c'est voulu), épuisant (c'est voulu), très bavard (c'est voulu), et finalement assez chiant (c'est probablement moins voulu). Je décèle le grand auteur et l'écrivain d'importance derrière la logorrhée, mais je dois dire que je n'ai sans doute pas fait le bon choix pour débuter mon périple dans les terres de Fante. A charge de... Lire la critique de La Route de Los Angeles

3 1
Avatar Prodigy
5
Prodigy ·
Un Arturo mal dégrossi, un Bandini mal fini

Pas le meilleur Fante, à éviter absolument si l'objectif est de découvrir l'oeuvre de l'auteur et plus particulièrement la saga Arturo Bandini. Il parait que c'est un premier roman et cela se voit: c'est excessif et peu maitrisé. Alors certes il y a le génie là-dessous, encore mal ouvré mais qui montre déjà son potentiel naissant, il y a l'ambiance triste et grise de l'Amérique de la Grande... Lire la critique de La Route de Los Angeles

1
Avatar Benoit Barbibul
5
Benoit Barbibul ·
Toutes les critiques du livre La Route de Los Angeles (5)
Vous pourriez également aimer...