Couverture Le Deuxième Sexe, II

Le Deuxième Sexe, II

(1949) L'expérience vécue
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 7
  2. 3
  3. 5
  4. 3
  5. 16
  6. 29
  7. 84
  8. 158
  9. 93
  10. 60
  • 458
  • 33
  • 937
  • 29

Cet essai est sans nul doute une œuvre à ne pas rater. Malgré son volume imposant (plus de 1000 pages en format poche) et quelques rares longueurs, l'ouvrage se lit avec plaisir et surtout étonnement : bien que datant de plus de 50 ans, il décrit de manière encore très précise la situation des...

Critiques : avis d'internautes (4)

Le Deuxième Sexe, II
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un état des lieux encyclopédique

Simone de Beauvoir dresse un état des lieux de la condition de femmes voulu comme exhaustif. Ce long ouvrage ouvre en effet sur une description biologique, anthropologique, pour décrire en détails l'évolution historique de leur considération à travers les siècles. Ensuite, sont abordés les aspects sociologiques, médicaux, de contraception, des relations de travail, pour mieux présenter les...

1
Avatar Alexandre Katenidis
10
·
Un des piliers du féminisme.

La deuxième partie brosse le portrait des relations hommes/femmes en Europe à travers l'histoire : on part de la préhistoire, où la femme est associée à la fécondité, en passant par l'antiquité, la religion, et les temps plus modernes. On s'aperçoit que les "avancées" sont plus dûes à un pouvoir qui tente d'en contrecarrer un autre qu'à une réelle volonté d'égalité. Lire la critique de Le Deuxième Sexe, II

Avatar Julien von Dawson
8
Julien von Dawson ·
Critique de Le Deuxième Sexe, II par Véro75

Ayant apprécié le premier tome, j'ai été déçu par le deuxième bien trop suranné à mon goût. Il n'y a que le dernier chapitre qui amène à des perspectives, le reste n'étant qu'analyse psychologique qui tombe des mains sans trop convaincre. Lire l'avis à propos de Le Deuxième Sexe, II

Avatar Véro75
5
Véro75 ·
Leur existentialisme est un nihilisme

Même le féminisme, c'était mieux avant. J'ai beau mépriser au plus haut point son idéologie, il n’empêche que De Beauvoir avait un minimum de pertinence, d'argument et de bonne foi pour rendre son essai intéressant. C'est pas comme les féministes d'aujourd'hui qui sont incapables d'aligner trois phrases sans lâcher d'énormes conneries. Là, c'est intelligent...Et les reproches que je pouvais... Lire la critique de Le Deuxième Sexe, II

4 6
Avatar Gahisto
6
Gahisto ·
Toutes les critiques du livre Le Deuxième Sexe, II (4)