Couverture Le Père Goriot

Le Père Goriot

(1835)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 49
  2. 88
  3. 153
  4. 299
  5. 645
  6. 1243
  7. 2027
  8. 1717
  9. 703
  10. 325
  • 7.2K
  • 259
  • 1.4K
  • 65

Le père Goriot, pitoyable rentier de soixante neuf ans qui mène une vie nocturne énigmatique.

Match des critiques
les meilleurs avis
Le Père Goriot
VS
IA NIE PANIMAYOU !

Il y a certaines choses que je ne comprends pas dans la tête des autres. Comme le fait qu'on ait pu mettre autant de mauvaises notes à ce livre. Si Balzac fait partie de mon top 5 de mes auteurs préférés de tous les temps, c'est en grande partie grâce au Père Goriot. Pourtant je n'oserais même pas dire que ce roman-ci est de la grande littérature... Je l'ai lu comme je regarde un film : sans véritable intérêt intellectuel, rien que pour sombrer dans l'abysse romanesque (parce que je suis pas...

21 1
Critique de Le Père Goriot par Samskeyti

La volonté de raconter l'histoire d'un drame du commun, j'adore. Après niveau écriture je l'ai trouvée un brin trop chargée pour moi. Que ce soit la description de la pension au début qui accumule trop de détails qu'on finit par ne plus comprendre ou situer (pas besoin de mettre la dose pour qu'on pige que le cadre se veut un peu négligé/pauvre/sale) ou le cheminement de l'histoire trop long pour quelque chose qui n'avance pas assez ou est trop prévisible. C'est vraiment proche de ce que je... Lire la critique de Le Père Goriot

Critiques : avis d'internautes (45)

Le Père Goriot
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Le Père Goriot" pour les nuls

Paris, automne 1819. On débarque dans une pension franchement miteuse, rue Neuve-Sainte Geneviève : La pension Vauquer, du nom de la vieille qui gère ce boui-boui. Vieille baraque à la façade décrépite dans un Paris dégoûtant, comme une Patricia Kaas ouvrant les yeux de bon matin dans son loft Francilien. Dans ce taudis nauséabond, toute une faune de personnages disparates et quelque peu... Lire la critique de Le Père Goriot

44 11
Avatar Ze Big Nowhere
7
Ze Big Nowhere ·
"Votre Paris est donc un bourbier"

Le titre du roman est trompeur. Goriot est loin d'être le personnage central du roman. Il est important, certes, mais apparait finalement peu. A la lecture, il paraît évident que le personnage principal, ici, c'est Rastignac, le jeune étudiant en droit qui pointe à l'école du Grand Monde. Le roman de Balzac est basé sur une série d'oppositions qui créent un maillage serré et dense. La première... Lire l'avis à propos de Le Père Goriot

43 13
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·
Critique de Le Père Goriot par Amine_Benchekroun

La lecture, comme toute activité de l'esprit demande des efforts. Le Père Goriot est souvent considéré comme un des meilleurs livres de tous les temps et ce n'est pas pour rien. Balzac est comme tous les génies en avance sur son temps, il a vu venir la société dite moderne telle qu'on la connait aujourd'hui. On entend souvent les gens se plaindre de la description devenue aujourd'hui fameuse... Lire la critique de Le Père Goriot

7 2
Avatar Amine_Benchekroun
8
Amine_Benchekroun ·
Découverte
A nous deux Paris !

Je viens de relire ce très bon bouquin de Balzac, et donc je remonte la note de 7 à 8. Certains critiques considèrent ce roman comme le chef d’œuvre de Balzac, mais je ne suis pas de cet avis, voila pourquoi je ne monte pas jusqu’à 9. Avant d'exposer les petites réticences que j’éprouve à donner les meilleures notes à ce livre, je tiens quand même à rendre... Lire l'avis à propos de Le Père Goriot

12 10
Avatar mrPessoa
8
mrPessoa ·
Ou la révélation

Pourquoi a-t-on l'indécence de faire lire ce livre à des collégiens qui mettront souvent leur vie à s'en remettre ? Je l'ai lu à l'aube de mes vingt ans et comment dire, j'ai étais subjuguée. C'est Balzac avec toute sa verve, toute son énergie, tout son amour aussi. On entre dans la pension Vauquer et on en ressort, quelques 300 pages plu tard, décontenancé, barbouillé, un peu écoeuré. Et oui il... Lire l'avis à propos de Le Père Goriot

11
Avatar matmuze
10
matmuze ·
Toutes les critiques du livre Le Père Goriot (45)