Le Père Goriot

1835

7.6K

1.5K

274

7

Livre de Honoré de Balzac · 1835 (France)

Genre : Roman

Groupes :

Rastignac, Le Père Goriot
Toutes les informations

Le père Goriot, pitoyable rentier de soixante neuf ans qui mène une vie nocturne énigmatique.

Jazzy_Cro_Magnon

Citation :

il y a 10 mois

5 j'aime

1

Jazzy_Cro_Magnon

Citation :

il y a 9 mois

4 j'aime

1

Jazzy_Cro_Magnon

Citation :

il y a 10 mois

4 j'aime

7

Ze_Big_Nowhere
7
Ze Big Nowhere

Critique positive la plus appréciée

"Le Père Goriot" pour les nuls

Paris, automne 1819. On débarque dans une pension franchement miteuse, rue Neuve-Sainte Geneviève : La pension Vauquer, du nom de la vieille qui gère ce boui-boui. Vieille baraque à la façade...

Lire la critique

il y a 8 ans

Yoth
2
Yoth

Critique négative la plus appréciée

Calvaire !

Rien que le fait de parvenir à lire la description initiale relève de l'exploit. Balzac avait-il besoin d'introduire son histoire de manière aussi chiante ? Les pires banalités y sont...

Lire la critique

il y a 11 ans

SanFelice
8
SanFelice

"Votre Paris est donc un bourbier"

Le titre du roman est trompeur. Goriot est loin d'être le personnage central du roman. Il est important, certes, mais apparait finalement peu. A la lecture, il paraît évident que le personnage...

Lire la critique

il y a 8 ans

Aphimorv
9
Aphimorv

IA NIE PANIMAYOU !

Il y a certaines choses que je ne comprends pas dans la tête des autres. Comme le fait qu'on ait pu mettre autant de mauvaises notes à ce livre. Si Balzac fait partie de mon top 5 de mes auteurs...

Lire la critique

il y a 10 ans

Beezell
7
Beezell

« Il y a des situations dans la vie où tout est amertume »

Le Père Goriot met ses filles au rang des anges, et nécessairement au-dessus de lui, le pauvre homme ! Il aime jusqu’au mal qu’elles lui font. Eugène Rastignac, lui, veut faire partie de la haute...

Lire la critique

il y a 7 ans

matmuze
10
matmuze

Ou la révélation

Pourquoi a-t-on l'indécence de faire lire ce livre à des collégiens qui mettront souvent leur vie à s'en remettre ? Je l'ai lu à l'aube de mes vingt ans et comment dire, j'ai étais subjuguée. C'est...

Lire la critique

il y a 11 ans