Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Couverture Le Tartuffe

Critiques de Le Tartuffe

Livre de (1664)

  • 1
  • 2

Vrais ou faux dévots ?

Il n'y a aucun mérite de nos jours à admirer le Tartuffe de Molière : le courant anti-clérical de la fin du XIX° siècle en fit un brûlot contre le catholicisme, et les intellectuels contemporains continuant à vivoter sur ce genre d'idées, la pièce leur semble digne de tous les éloges. Pourtant, on peut penser que Molière serait oublié depuis longtemps si son oeuvre s'était contenté de... Lire l'avis à propos de Le Tartuffe

47 10
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·

Charge molle

Ce Tartuffe me donne bien des soucis... C'est une pièce qui m'emporte complètement dans les trois premiers actes, qui me déçoit carrément dans le quatrième, et me désespère au cinquième. M'étant documentée sur l'histoire de cette pièce, je saisis ce qui ne colle absolument pas (à mon avis) dans cette comédie extrêmement prometteuse. Vous savez tous que Le Tartuffe a... Lire la critique de Le Tartuffe

5
Avatar Cthulie-la-Mignonne
7
Cthulie-la-Mignonne ·

A nos liens pervers de dominations réciproques

Orgon croit accueillir un doux dévot ascète Sans voir l’imposture qui lui sera faite, Molière lui confie un Tartuffe vorace Qui n’a rien d’ascète une fois dans la place. Orgon est obsédé, entraîne trop de soin, Et ne sait point prévoir les malheurs de si loin. Le Tartuffe pourtant resté longtemps caché, Par des mensonges adroits taira la... Lire l'avis à propos de Le Tartuffe

12 5
Avatar -Valmont-
9
-Valmont- ·

Critique de Le Tartuffe par Eggdoll

"La comédie de Scaramouche [personnage de comédie, ndlr] joue le ciel et la religion, dont ces messieurs ne se soucient point ; mais celle de Molière les joue eux-mêmes ; c'est ce qu'ils ne peuvent souffrir", dit Molière pour clore sa propre préface au Tartuffe. Et en effet, Le Tartuffe se moque des hypocrites, des imbéciles, des rumeurs et chicaneries - mais évidemment surtout des hypocrites,... Lire l'avis à propos de Le Tartuffe

7
Avatar Eggdoll
8
Eggdoll ·

Couvrez ce sein que je ne saurai voir !

Si j'ai pu lire quelques pièces de Molière quand j'étais plus jeune, notamment au collège, et que j'avais globalement apprécié, je ne suis pas un inconditionnel de l'auteur, et je n'ai aps tout lu, loin de là. La dernière fois que j'en ai lu une pièce, c'était Dom Juan, et j'avais bien aimé à l'époque... (je ne sais pas si j'aimerais aujourd'hui, de même pour les autres). Mais comme j'ai depuis... Lire la critique de Le Tartuffe

5
Avatar hpjvswzm5
5
hpjvswzm5 ·

Un poil plus difficile d'accès que d'autres Molière, mais du très bon

Décidément, Molière aime taper sur les grands de ce monde, sur ces personnes qu’on ne peut critiquer ou toucher. Médecins, hommes de foi, tous en prennent pour leur grade, pour la plus grande joie du public de l’époque (quand les pièces arrivent à passer outre la censure) et d’aujourd’hui, car les thèmes abordés sont encore d’actualité. Le Tartuffe est formé de 5 actes en alexandrins.... Lire l'avis à propos de Le Tartuffe

Avatar Jacana
8
Jacana ·

Maudite censure

Bien connue pour son histoire éditoriale (3 versions, passant de 3 actes à 5), cette pièce, centrale de Molière, est reconnaissable pour le sous-texte et la légende qui l'entoure. Tartuffe est-elle une critique des dévots, de ces maîtres de conscience ? Ou bien, Molière critique-t-il réellement l'hypocrisie ? La pièce, surprenante, et ayant, sans aucune doute, fortement évolué au... Lire la critique de Le Tartuffe

Avatar mavhoc
6
mavhoc ·

Tartuffe: Un scélérat irrestistible

Ah Le Tartuffe, c'est pour moi la plus grande pièce de Molière. Des alexandrins tous plus beaux les uns que les autres, c'est avant tout une célébration de la langue française. Lorsqu'on va voir cette pièce à la comédie française, on en pleure tellement le texte est beau. Cette pièce est tellement marquante que le nom Tartuffe est entré dans le langage courant. On rit énormément, mais la... Lire la critique de Le Tartuffe

Avatar Andika
10
Andika ·

Un bon caractère à connaitre

Je suis toujours admiratif de ces auteurs capables de percer en quelques coups de théâtre les intrigues les plus complexes de la nature humaine; et Molière en fait partie. Faire de la religion un masque opaque dont on se sert à des fins beaucoup moins spirituelles; faire croire aux autres qu'on n'est juste un serviteur de Dieu, alors qu'on est en réalité le serviteur de ses propres pulsions, qui... Lire la critique de Le Tartuffe

Avatar doojsmud
7
doojsmud ·

Pourquoi j'ai mangé mon père

Un classique de la littérature qui m'a étonné autant en bien qu'en mal. Je l'ai relu par obligation, mais je me suis surpris à aimer toute l'intrigue, pour finalement être assez déçu du dénouement. Je ne dévoilerai cette fin qu'à la dernière partie de ma critique, aussi celles et ceux qui ne veulent pas se faire spoiler dans tous les sens pourront se cantonner à la zone réservée aux âmes... Lire la critique de Le Tartuffe

1
Avatar Pulsar
7
Pulsar ·
  • 1
  • 2