Tous les chats ont quatre pattes - un chien a quatre pattes - donc un chien est un chat, et vice-...

Avis sur Rhinocéros

Avatar Eggdoll
Critique publiée par le

... versa. J'ai trop kiffé sa mère, tmtc.

Non, mais sérieusement hein ! Plus que La Leçon et La Cantatrice chauve.
C'est drôle, prenant, absurde, les faux syllogismes sont fascinants, le processus de rhinocérite est très intéressant, et tous succombent sauf un, celui qui a pourtant l'air au début le plus paumé et le moins réceptif à l'apparition de rhinocéros en ville. Il n'y a pas de rôle prédéfini dans cette pièce de Ionesco, au sens où, même si chaque personnage est caractérisé en propre par une façon de penser (le logicien s'appelle le Logicien et n'est que cela, pour prendre l'exemple le plus flagrant), l'importance des différents protagonistes évolue et il est difficile dès le début de deviner qui sera le dernier homme. I won't spoil.

En plus on apprend à trouver beau un rhinocéros. C'est séduisant, avec une belle peau rugueuse et imberbe. Avec une belle corne rehaussant et ornant le front. Mais même si ça a été interprété comme une allégorie de la montée du totalitarisme et de sa lente inflitration dans les moeurs, moi je trouve ça vraiment beau, quelque part, un rhinocéros. Je serais curieuse de voir une représentation de la pièce. Héhé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 899 fois
12 apprécient

Eggdoll a ajouté ce livre à 1 liste Rhinocéros

Autres actions de Eggdoll Rhinocéros