👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une mise en bouche bien agréable à ma lecture de Kundera en Pléiade (oui je me vante, oui je suis fière).

Je lis beaucoup. Mais je lis souvent, je l'avoue, par habitude, par défi, par désir d'enrichir ma culture plus que par réel plaisir.
Mais le fait est que j'adore lire, et c'est en lisant certains bouquins, certains auteurs, que je m'en souviens.
Milan Kundera, ce sont des personnages, fouillés, entiers, profonds, complets et donc, toujours surprenants et vrais, bien que pas nécessairement intelligents. Kundera fait vivre des entités, les fait se mouvoir, s'immisce dans leur être et les manie, tels des pantins oscillant entre volonté propre et volonté de leur Créateur.
Et c'est cette richesse absolue, cette beauté humaine, qui me fascine chez Kundera et m'a toujours fascinée de manière plus générale. Il n'est rien pour moi de plus captivant que d'étudier des individus, des caractères, des beautés particulières qui nous apprennent toute la complexité de l'être -ou son insoutenable légèreté, clin d'oeil.

Les nouvelles de Risibles Amours sont toutes de qualité, exposent des personnages, des comportements, des bouts de situation. Certaines sont meilleures que d'autres, je pense notamment au Jeu de l'auto-stop et à Edouard et Dieu. Elles m'ont toutes plus ou moins laissé une forte impression, bien qu'elles ne soient pas toutes, dans l'absolu, originales. Mais je ne reviendrai pas sur la fascination toute personnelle qu'exerce sur moi Kundera.

Je ne mets que 8 pourtant, parce que je sais que le grandiose est à venir.
Mais je mets un grand 8, parce que Kundera m'emporte, toujours, et que Kundera est fantastique.

il y a 11 ans

13 j'aime

Risibles amours
Stravogiine
9

Critique de Risibles amours par Stravogiine

Pour ma première critique sur sens critique je cherchais une œuvre forte, un peu à part, bref je cherchais un livre de Kundera. "Risibles Amours" n'est pas un roman mais une suite de nouvelles. La...

Lire la critique

il y a 6 ans

11 j'aime

4

Risibles amours
GustavoFring
9

Naissance d'un génie

7 nouvelles, toutes différentes mais toutes similaires à la fois, voilà ce paradoxe qui rend si attrayant et excitant le livre Risibles Amours quand on le lit. Durant tout le livre, Kundera excelle...

Lire la critique

il y a 6 ans

10 j'aime

Risibles amours
Engi
9

Kundera, l'omniscient

Que c'est bon de lire un livre si proche de ce que l'on ressent et comprend de la vie. A mi-chemin entre les tripes, les sentiments et le cynisme de la vie et de ses situations. Ici, tout ne tient...

Lire la critique

il y a 11 ans

6 j'aime

L'Insoutenable Légèreté de l'être
Eggdoll
10

Apologie de Kundera

On a reproché ici même à Kundera de se complaire dans la méta-textualité, de débiter des truismes à la pelle, de faire de la philosophie de comptoir, de ne pas savoir se situer entre littérature et...

Lire la critique

il y a 9 ans

132 j'aime

10

Salo ou les 120 Journées de Sodome
Eggdoll
8

Au-delà de la dénonciation : un film à prendre pour ce qu'il est.

Les critiques que j'ai pu lire de Salo présentent surtout le film comme une dénonciation du fascisme, une transposition de Sade brillante, dans un contexte inattendu. Evidemment il y a de ça. Mais ce...

Lire la critique

il y a 10 ans

65 j'aime

7

Spring Breakers
Eggdoll
4

Non.

Je m'attendais à tout en allant voir ce film, tantôt encensé, tantôt répudié. A du trash, du sexe, de la drogue, tout ce que vous voulez - et je l'ai eu. Mais alors je ne m'attendais pas à me faire...

Lire la critique

il y a 9 ans

48 j'aime

21