Couverture Salammbô

Critiques de Salammbô

Livre de (1862)

Conte des milles et une nuits

Salammbô a l'incroyable force de conjuguer un récit d'une bataille magistrale (celle qui opposa une armée de barbare à la première puissance qui régnait au IIIeme siècle avant JC : Carthage), à une histoire d'amour impossible. Dans ce roman, et habilement, Flaubert cristallise l'attirance et la haine que l'occident et l'orient se vouent. Lire l'avis à propos de Salammbô

Avatar AlexandreDevelay
9
AlexandreDevelay ·

Il faut écrire Carthage !

Quand Flaubert laisse tomber les français de son siècle pour se tourner vers l'Histoire - et pas n'importe laquelle ! Celle de la Cité qui fit même trembler la grande Rome - ça donne un long roman, mais pas si long que ça en définitive, vu la richesse des évènements auxquels il s'attaque, teinté tout autant par la violence des hommes, lâches, changeants, qui se laissent porter à tous les... Lire la critique de Salammbô

2 1
Avatar Emile Florin
9
Emile Florin ·

Fresque historique pimp

Ce roman de Flaubert m'a fait penser, d'emblée, aux séries historiques actuelles. Il en a globalement tous les vices. Une bonne grosse dose de fantasmé, une sacrée couche de descriptions louches sur les tortures et les traitements des esclaves/traîtres/prisonniers/ennemis, une certaine fascination pour les rites religieux et des madames toutes nues pour faire passer le tout. Quelque... Lire l'avis à propos de Salammbô

1
Avatar Minuitetdemi
7
Minuitetdemi ·

Critique de Salammbô , S. BrahHaouas

Dès les premières pages, on se retrouve perdu dans un monde oriental et mythologique, au cœur de la cité antique de Carthage au IIIème siècle av. J-C, opposant cette dernière dans une guerre face à ses Mercenaires qui se révoltèrent et pour cause, il n'avaient pas reçu une assez bonne récompense suite à leur victoire durant la première guerre punique. Flaubert nous offre une description... Lire la critique de Salammbô

1
Avatar sbraham
9
sbraham ·

Salambô, peinture mystique d'une légende littéraire

"Une oeuvre mystique, voluptueuse, à l'image de ce serpent sur le corps nu de cette nymphe éponyme et ténébreuse, un sacrilège savoureux à croquer en toute connaissance" Claude Foucart, « Reflexion sur une page de Flaubert (Salammbô). », Literatur in Wissenschaft und Unterricht. Lors de sa parution en 1862, le roman connaît un succès immédiat, en dépit de quelques critiques réservées à l'instar... Lire la critique de Salammbô

1
Avatar Denirorunner
10
Denirorunner ·

Longue vie.

Ce qui me terrifie sur Sens Critique c'est que Salammbô puisse être noté 7/10 et que les bouquins jugés les meilleurs soient le Trône de Fer et Tout Desproges. Je n'ai pas lu le Trône de Fer, c'est sans doute très chouette, et j'adore Desproges. Mais ce sont indubitablement deux sacrées merdes en comparaison de ce bijou de Flaubert. Quand les critiques, les littérateurs s'en prenaient au style,... Lire l'avis à propos de Salammbô

1
Avatar Thomas Husar-Blanc
10
Thomas Husar-Blanc ·

Critique de Salammbô par AdamKesher

Un roman fascinant et déroutant. Je peux avouer que j'ai eu du mal à m'accrocher au départ, étant un peu perdu, décontenancé par le style, le rythme. Mais je ne regrette pas de m'être accroché. Ce récit épique, emporté, sanglant contraste totalement avec les "petits tracas" d'une provinciale naïve et rêveuse dans Madame Bovary. Combats dantesques, festins, princesse, Dieux, sacrifices, un... Lire l'avis à propos de Salammbô

1
Avatar AdamKesher
8
AdamKesher ·

Critique de Salammbô par Démon S'en-Va-en-Guerre

On est hyper reconnaissant à Flaubert de nous apprendre des trucs sur Carthage, et on referme le bouquin en se disant que clairement, on a pas perdu son temps. Maintenant, c'est comme d'habitude : on sent que pour lui c'est pénible d'écrire, que c'est pas naturel, et on se demande, non sans un peu de pitié, pourquoi il a choisi une voie pour laquelle il était complètement dénuée de talent ?... Lire la critique de Salammbô

Avatar Démon S'en-Va-en-Guerre
5
Démon S'en-Va-en-Guerre ·

C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar

CET INCIPIT NOM DE DIEU Il est trop bon, je me le répète parfois comme un mantra J'en ai des frissons de grâce (bon j'arrête ça va devenir indécent) Pour le reste c'est... Flaubertien. Je veux dire, il se fait plaisir quoi, clairement. Les rythmes, les descriptions... Mais côté épique ou tragique on repassera. Je ne sais pas trop ce qu'il a cherché à faire, y'a tout un décor exotique,... Lire la critique de Salammbô

Avatar JulieToral
5
JulieToral ·