Couverture Substance Mort

Substance Mort

A Scanner Darkly

12345678910
Quand ?
7.9
  1. 3
  2. 6
  3. 5
  4. 23
  5. 55
  6. 134
  7. 453
  8. 708
  9. 503
  10. 249
  • 2.1K
  • 280
  • 2.4K
  • 40

Dans une Amérique imaginaire livrée à l'effacement des singularités et à la paranoïa technologique, les derniers survivants de la contre-culture des années 60 achèvent de brûler leur cerveau au moyen de la plus redoutable des drogues, la Substance Mort. Dans cette Amérique plus vraie que nature,...

Match des critiques
les meilleurs avis
Substance Mort
VS
Avatar MarlBourreau
9
Récit autobiograph(D)ick.

Ce livre est une plongée sans concession dans le monde de la drogue et des errements de l'être humain. Alors que les Etats-Unis sont une nation ultra-sécurisée, la défonce y est pourtant souveraine. Mais l'herbe, la cocaïne, l’héroïne, la méthamphétamine et autres substances qui vous trouent la tête pire qu'une carabïne ne sont rien en comparaison de la Substance Mort et des ravages qu'elle cause. Fred bosse pour la brigade des stup' et est chargé d'espionner un junkie du nom de Robert Arctor...

16 4
J'ai la lecture qui coince !

Avertissement K Dick, formidable écrivain et dixit Emmanuel Carrère le "shaker à cocktails chimiques" (lumière du titre) , c'est pas facile à lire, ce n'est pas passionnant. Son style est particulier : très redondant, obscur et dissonant. J'avais déjà eu du mal pour "Ubik" et "Deus Irae". Malheureusement cela se confirme avec "Substance Mort". Il faut se taper des pages et des pages de dialogues un peu vides et souvent stupides entre junkies. J'ai trouvé ça longuet. L'absurdité maniée... Lire la critique de Substance Mort

5 2
Critiques : avis d'internautes (38)
Substance Mort
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Schizophrenia

J'ai croisé la route de ce roman au cours de ma vie de cinéphile plus ou moins avertie. C'est en voyant le travail d'adaptation qu'en a tiré Richard Linklater que j'en ai entendu parler sans le lire pour autant. Shame on me. Avec son film en prises de vue rotoscopique "A scanner Darkly" il a l'heur de proposer à Keanu Reeves un rôle où il a l'excuse d'être rotoscopé pour être aussi expressif... Lire l'avis à propos de Substance Mort

41 3
Avatar Rawi
8
Rawi ·
Le présent en transfusion

Livre à ne pas lire dans le noir d'une nuit presque silencieuse alors que personne ne peut vous rappeler que les êtres humains faits de chaleur et doués de sentiment existent. Très bon livre, vraiment. Très flippant aussi. Pas dans le sens "horreur" mais plutôt dans le sens où on finit par s'embrouiller soi même entre le moi, le surmoi, le non moi, le moi flippé. Séquence fiction comme il dit.... Lire l'avis à propos de Substance Mort

4
Avatar Misarweth
9
Misarweth ·
Découverte
Critique de Substance Mort par Horst_Tappert

Roman culte de K. Dick, Substance mort est un livre de science fiction dont la trame se déroule dans un futur proche. Une drogue peu onéreuse et incroyablement nocive à envahi les rues, et Bob Arctor, membre d'une brigade spécial des stups, est chargé d'infiltrer le milieu, de trainer parmi les toxicomanes et dealers, avec qui il se lie d'amitié. Ses contacts sont... Lire la critique de Substance Mort

36 2
Avatar Horst_Tappert
9
Horst_Tappert ·
Paranoïa Collective

Dans une Amérique ravagée par une puissante drogue nommé Substance M, la société est démolie, divisée en deux portions bien distinctes : les junkies et le reste. Au milieu de ce chaos où les personnalités deviennent multiples et où tout le monde est sur écoute permanente, K. Dick délivre un puissant récit à la fois dystopique et semi-autobiographique, où se confondent ses peurs des... Lire l'avis à propos de Substance Mort

3 2
Avatar Aetherys
9
Aetherys ·
An occasion to talk about Dick... (un petit retour sur l'auteur et son image)

Substance Mort est glauque. Et un poil moralisateur au niveau de la grande méchante Drogue qui mange votre cerveau et qui explique pourquoi je suis en train d'écrire cette chronique tout nu assis sur un nain qui a l'air très énervé (qu'est ce que je fous ici, merde...) Bref, un roman bien glauque, qui a entrainé une adaptation très fidèle, étrangement, et plutôt bien foutue, filmée puis... Lire l'avis à propos de Substance Mort

9 4
Avatar toma Uberwenig
7
toma Uberwenig ·
Toutes les critiques du livre Substance Mort (38)