Couverture Thérèse Raquin

Thérèse Raquin

(1867)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 29
  2. 61
  3. 99
  4. 199
  5. 377
  6. 818
  7. 1502
  8. 1247
  9. 545
  10. 232
  • 5.1K
  • 245
  • 931
  • 30

Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d'épouser son fils, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s'éveille lorsqu'elle rencontre Laurent, un...

Match des critiques
les meilleurs avis
Thérèse Raquin
VS
Une torture paisible

Thérèse Raquin est ma première expérience avec Zola, on m'avait souvent dit : « Tu vas voir, il n'y a que des descriptions, c'est d'un ennui ...». Suite à ces dires ma lecture pouvait alors commencer, et quelle surprise ! Certes les descriptions sont bien présentes mais d'une justesse et d'une intelligence exceptionnelle, vous êtes happé dès les premières pages, dans cette petite mercerie, autrement dit le purgatoire avant l'Enfer. L'auteur des Rougon-Macquart, en parlant de ce livre disait «...

10 3
Avatar Leslie Bonnaudet
3
Leslie Bonnaudet
SPOILER dans la critique - Longuet et glauque

Thérèse Raquin se lit vite (et heureusement), mais c'est glauque, longuet et assommant. Dès les premiers chapitres, je me suis dis que le sujet n'allait pas m'intéresser et que les chapitres, bien qu'ils soient courts, paraissaient s'étaler dans des descriptions interminables. Pas manqué : ça a duré pendant toute la durée de ma lecture. Thérèse Raquin raconte, rapidement, l'histoire d'une femme qui a été mariée sans envie - mais sans rechigner non plus, un peu comme une fatalité - à... Lire l'avis à propos de Thérèse Raquin

Critiques : avis d'internautes (41)

Thérèse Raquin
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Thérèse Raquin par Gambetta

Sans doute mon Zola préféré. Aucun rayon d'espoir, aucune lueur, dans cette lente et douloureuse plongée dans la noirceur crasse d'un univers dégoûtant et désespérant : l'esprit torturé de deux individus entraînés dans la spirale d'une existence impossible. Tout y est sale, immoral, infect, et même les personnages les plus insignifiants donnent la nausée. A côté de Thérèse et Laurent, les... Lire la critique de Thérèse Raquin

33
Avatar Gambetta
10
Gambetta ·
Critique de Thérèse Raquin par Gwen21

C'est un roman coup de poing que nous offre ici Emile Zola et si un lecteur du XXIème siècle le perçoit tel quel, que penser du lecteur de la seconde moitié du XIXème ! Roman psychologique assez court mais très violent, "Thérèse Raquin" dissimule entre ses pages un drame passionnel percutant qui catalyse les sept péchés capitaux, provoquant ainsi la chute sans fin de l'homme dans le vice et... Lire l'avis à propos de Thérèse Raquin

4
Avatar Gwen21
9
Gwen21 ·
Découverte
Noirs dessins

Thérèse Raquin est un roman glauque et d'une noirceur abyssale. Aucun des personnages ne suscite l'attachement ou la pitié, peut-être un peu Thérèse au début, mais l'on ne peut s'empêcher de penser qu'elle ne doit son triste sort qu'à, certes la fatalité ou son entourage, mais surtout à sa passivité face aux événements. Prise dans une toile d'ennui, puis de passion morbide et pour finir dans... Lire l'avis à propos de Thérèse Raquin

18 2
Avatar Pravda
8
Pravda ·
Allons à la morgue !

Thérèse Raquin est un roman glauque, malsain, malaisant et très agaçant à lire. Ça en fait un très mauvais souvenir, et même si c'était l'intention de son auteur et que j'aurais très bien pu l'envisager sous un autre angle avec des analyses de cours de français de lycée, bah mon avis n'a pas changé d'un iota. C'est surestimé et inintéressant... Ça c'est ce que j'écrivais quelques... Lire l'avis à propos de Thérèse Raquin

6
Avatar Guillaume L.
5
Guillaume L. ·
« Il l’avait jeté à l’eau, et voilà qu’il n’était pas assez mort »

Thérèse Raquin est un thriller obscur, court, ayant pour décor un sombre passage parisien qui met en scène une femme veuve tout juste remariée Thérèse, son ancien amant et désormais mari Laurent, ainsi que le fantôme du défunt mari qui a perdu subitement la vie : Camille. Ces deux premiers, responsables de la mort de Camille afin de vivre pleinement leur idylle décident... Lire la critique de Thérèse Raquin

3 3
Avatar Bastien Derrien
8
Bastien Derrien ·
Toutes les critiques du livre Thérèse Raquin (41)