👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Bien sûr, ce qu’on retiendra principalement d’American Psycho c’est son extrême violence avec des scènes horribles et pornographiques qui marqueront forcément les lecteurs. Mais en rester là serait une grave erreur. Bateman est un monstre sans aucun doute mais un monstre créé par une société absurde, une société gangrénée par le fric et les apparences. Bateman est soucieux de son bronzage, fait grand usage de fil dentaire et fréquente assidument les salles de sport. Arbitre des élégances on lui demande conseil sur ce qu’il faut porter et en plus d’être financièrement aisé, il est aussi très cultivé. Pourtant, Bateman est inhumain. Son entourage n’est d’ailleurs pas beaucoup plus reluisant avec sa cohorte de golden boys racistes qui se saluent sans vraiment se reconnaitre. Une faune hypocrite, dont le principal souci est de décrocher une réservation pour le dernier restaurant à la mode. Description d’un monde sans but, sans idéaux, sans illusions. Un monde replié sur lui-même qui est devenu totalement fou, la vraie horreur de ce roman n’est pas Bateman qui n’en est que le produit, mais bien la déshumanisation totale de cette frange de la société. Dans ce cas, pourquoi s’étonner que le héros agisse en toute impunité ? Dans cette superficialité ambiante, l’horreur ordinaire d’un psychopathe passe totalement inaperçue tant qu’elle ne compromet pas les profits de Wall Street. Un roman fort et dérangeant !
Kabuto
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste

il y a 9 ans

31 j'aime

American Psycho
JZD
9

Critique de American Psycho par J. Z. D.

J'ai aimé ce livre, la note le prouve, peut-être parce que je l'ai lu au collège et que mes joues étaient ouvertes à toute claque littéraire, je l'ai relu une fois après. C'était la première fois que...

Lire la critique

il y a 11 ans

48 j'aime

18

American Psycho
Kabuto
9

Critique de American Psycho par Kabuto

Bien sûr, ce qu’on retiendra principalement d’American Psycho c’est son extrême violence avec des scènes horribles et pornographiques qui marqueront forcément les lecteurs. Mais en rester là serait...

Lire la critique

il y a 9 ans

31 j'aime

American Psycho
Eggdoll
7

Prenant mais imparfait. (Attention, critique bourrée de spoilers.)

Si critiquable que soit ce pavé de plus de 500 pages, et pour une raison qui m'échappe, je me suis complètement immergée dedans. Ce ne fut pas pourtant sans une certaine appréhension, et au bout de...

Lire la critique

il y a 11 ans

28 j'aime

5

Gosford Park
Kabuto
7
Gosford Park

Chroniques de la bonne société anglaise

Une parfaite évocation de la société anglaise des années trente avec les aristocrates d'un coté et les serviteurs de l'autre. Un monde fascinant fait d'hypocrisie, de mensonge et d'apparence. Alors...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

3

Maus : L'Intégrale
Kabuto
8

Critique de Maus : L'Intégrale par Kabuto

Encore une BD que je n'avais pas franchement envie de lire. Un sujet lourd et tellement exploité que malheureusement j'ai l'impression qu'on en a fait depuis longtemps le tour et qu'à part le devoir...

Lire la critique

il y a 10 ans

11 j'aime

Pale Rider, le cavalier solitaire
Kabuto
4

Critique de Pale Rider, le cavalier solitaire par Kabuto

Un cow-boy solitaire débarque dans un bled perdu ou comme par hasard, les pauvres prospecteurs se font voler leurs concessions par un gros méchant. Alors le gentil cow-boy solitaire (même pas peur)...

Lire la critique

il y a 11 ans

11 j'aime