👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le Joueur d'échecs

(traduction Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent)

Schachnovelle

1943

15K

5.4K

1.2K

8.1
Toutes les informations

Qui est cet inconnu capable d'en remontrer au grand Czentovic, le champion mondial des échecs, véritable prodige aussi fruste qu'antipathique ? Peut-on croire, comme il l'affirme, qu'il n'a pas joué depuis plus de vingt ans ? Voilà un mystère que les passagers oisifs de ce paquebot de luxe aimeraient bien percer. Le narrateur y parviendra. Les circonstances dans lesquelles l'inconnu a acquis cette science sont terribles. Elles nous reportent aux expérimentations nazies sur les effets de... Voir plus

Scopa

Scopa

Relu cette magnifique nouvelle. Fable prémonitoire et toujours malheureusement actuelle.

il y a 4 ans

3 j'aime

3

BaleineDesSables

Sympathique podcast sur ce bouquin, que je pose là pour ceux que ça pourrait intéresser : https://www.youtube.com/watch?v=2A4VdfUVUG0

il y a 2 ans

1 j'aime

LancelotChat

LancelotChat

Je passe à côté : Ennui, mon ami...!! À relire dans un autre contexte peut-être, possiblement hermétique à l'écriture de Zweig.

il y a 2 ans

SanFelice
8
SanFelice

Critique positive la plus appréciée

Le Roi et le Fou

Difficile, en parlant du joueur d'échecs, de ne pas succomber au vice de l'interprétation autobiographique. Dernière nouvelle de Zweig, Autrichien émigré en Amérique du Sud, il y traite, entre autre,...

Lire la critique

il y a 8 ans

SugarCoffee
4
SugarCoffee

Critique négative la plus appréciée

De la Meth à fort.

[Parce que, enfaite, c'est un méchant, le crane vide, calculateur, tu perd, tu comprend ? Triste, je n'avais pas compris... Puisque c'était trop explicite. Difficile de parler du livre, tant d'un...

Lire la critique

il y a 5 mois

Hypérion
10
Hypérion

Le testament d'un idéal détruit

Avant de lire ce livre, peut être faut-il le replacer dans son contexte. L'auteur Stefan Zweig s'est suicidé en 1942, intellectuellement et spirituellement "détruit" par la montée en puissance du...

Lire la critique

il y a 11 ans

socrate
8
socrate

Une nouvelle psychologique captivante

Cette nouvelle de Stefan Zweig, qui est sa dernière œuvre et qui est parue en 1942 après son suicide, est tout à fait passionnante. A travers les échecs et les personnalités opposées de deux joueurs,...

Lire la critique

il y a 11 ans

EvyNadler
9
EvyNadler

En noir et blanc, je prendrai ton roi.

Czentovic est le champion du monde des échecs. Pourtant, ce rustre monsieur ne semble pas baigner dans une intelligence débordante. On dirait un imbécile et sa nonchalance perpétuelle ne le rend pas...

Lire la critique

il y a 7 ans

ngc111
7
ngc111

Critique de par ngc111

Le joueur d'échec est une nouvelle avec ce que cela implique en terme de brièveté mais elle aurait très bien pu faire un bon sujet de roman. En effet si l'on prend beaucoup de plaisir à la dévorer,...

Lire la critique

il y a 11 ans