Est-ce pour la couverture que ce livre capte l'attention tel ce petit lapin pris dans les phares de ta potite twingo violette de 1998 ?


Est-ce à cause de l'intarissable sympathie qu'on éprouve envers Cécile Coulon, qu'on lui jure une quasi fidélité à lire kwaziment tout ce qu'elle a pu écrire ces dix dernières années ?


Est-ce dû au coup de génie d'arriver à mélanger un terroir dont elle raffole à l'ambiance gothique d'un livre des soeurs Brönte, aux aspects presque stephenkingesque, lui donnant au final un je-ne-sais-quoi bien frenchie à la Shirley Jackson, est-ce à cause de tout ceci que notre attention est prise au piège et qu'on dévore ce livre comme on bingewatch une série netflix en un dimanche après-midi ?


Le régal ! Sans surprise, sans twist cinglé, sans "je l'ai senti venir" (en vrai j'avais carrément imaginé un truc encore plus glauque alors tu vois...chapeau).


Seule en sa demeure insuffle ce petit malaise des familles, teinté d'une mythologie Coulon qui commence à prendre ses formes depuis 3 romans selon moi. On y retrouve une certaine malice dans les mots, un réconfort pour peu qu'on aime les réconforts qui ébranlent un peu et aussi...


...Aussi cette sonorité des prénoms qui ont comme d'habitude la saveur des madeleines trempées dans le banania chauffé à la casserole, à l'odeur des feuilles humides qui tombent sur la terre en plein mois d'octobre. Je compare souvent à Franck Bouysse, mais c'est surtout pour égaler.


Que l'on découvre ou qu'on perpétue le rituel...


C'était très chouette !

LouKnox
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Livres lus en 2021 et Rentrée littéraire 2021

Le 25 septembre 2021

4 j'aime

3 commentaires

Seule en sa demeure
6nezfil
5

Maléfices d'un mariage arrangé

Son succès, qui ne se dément pas, ouvrage après ouvrage, avec visiblement une fidélité farouche de ses lecteurs, est tel que l'on oublierait presque que Cécile Coulon n'a que 31 ans et déjà quelques...

il y a plus d’un an

7 j'aime

Seule en sa demeure
LouKnox
7

Critique de Seule en sa demeure par Lou Knox

Est-ce pour la couverture que ce livre capte l'attention tel ce petit lapin pris dans les phares de ta potite twingo violette de 1998 ? Est-ce à cause de l'intarissable sympathie qu'on éprouve...

il y a 1 an

4 j'aime

3

Seule en sa demeure
ManonRosario
9

Seule en sa demeure, Cécile Coulon

Aimée a 18 ans quand elle épouse Candre Marchère, un homme riche, très pieux et de bonne réputation : l’époux parfait. Ce mariage représente le passage à l’âge adulte mais c’est aussi pour Aimée un...

il y a plus d’un an

4 j'aime

Réinventer l'amour
LouKnox
8

Critique de Réinventer l'amour par Lou Knox

Comme pour chaque essai de Mona Chollet que j'ai pu lire, c'est assez difficile pour moi de donner mon avis sans passer par un vécu perso, d'assimiler chaque phrase, chaque situation en se comparant,...

il y a 1 an

12 j'aime

Les Aérostats
LouKnox
4

Critique de Les Aérostats par Lou Knox

Ce qu'est bien avec Nothomb, c'est quand ses histoires à problèmes de bourges qui s'occupent de bourges et qui se gargarisent de références littéraires de bourges, ça dure pas trois plombes. On...

il y a 2 ans

12 j'aime

6

Ci-gît l'amer
LouKnox
8

Critique de Ci-gît l'amer par Lou Knox

Comment soigner l’amertume ?

 C’est curieux comme le sujet d’un essai philosophique peut s’appliquer en temps réel au lecteur sur l’essai en lui-même. 

 J’essaye de clarifier ; compte tenu de...

il y a 2 ans

11 j'aime

2