👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La série qui a tué mon empathie ...

Première saison assez captivante, bonnes idées, quelques personnages accrocheurs et prometteurs, relations et enjeux qui se nouent et dénouent très (trop )vite,( et c'est à mon sens, un des gros défauts de cette série par la suite, leur faisant perdre tout but et densité)mais qui pour une introduction, donne de l'intensité avec tous les rebondissements qui se et nous bousculent.

J'ai par contre eu beaucoup de mal à suivre la seconde saison, de par cette même tendance, ou les personnages retournent instantanément leur veste, arborent double, triple, quadruple masque à n'en plus savoir eux meme leurs motivations qui changent du jour au lendemain tant ils sont des girouettes, et à nous perdre.

.grosse déception et incohérences multiples sur la mort du grand méchant charismatique de l'histoire jusqu'à présent


...
.J'ai trouvé intéressant aussi tous les passages sur la genèse de cette dystopie, comme les trop rares moments ou on découvre cette société idéale au sein de leur murs, au travers leurs habitants et mentalités.J'ai trouvé que ça soulevait des questions intéressantes, rien que l'idée qu'on" rejoint " une société et non pas qu'on y est affilié d'emblée, même si dans ce cas, on la rejoint selon une notion du mérite bien euh...particulière et déformée..

J'ai zappé pas mal de moments pour reprendre avec la saison 3, dont je trouvais l'idée de départ très accrocheuse là aussi.
Voir émerger une citée en construction, ou de nouvelles bases étaient posées, les difficultés rencontrées et les ressources mobilisées pour les dépasser, m'intéressait.Mais très vite, j'ai commencé à trouver cette 3 è saison de plus en plus laborieuse elle aussi..Principalement par des défauts de narration..

Les personnages n'ont aucune évolution.Ils font les mêmes erreurs , encore et encore et encore, et n'apprennent RIEN(' je pense au fils alvarez notamment..) et sont souvent incohérents.On passe au moins 3/4 épisodes à s'attarder sur les moindre détails d'un processus interminable, ..J'ai trouvé qu'il y avait un gros abus des ressorts de "trahison' comme retournement de situation et cliff hanger, ça n'a plus aucun impact au bout d'un moment..

Paraitrait qu'il y aurait une forme de critique sociale, ou de classe dans cette série.
Pourtant après l'avoir visionné j'ai trouvé les personnages opprimés tellement mauvais, opportunistes, hargneux..par exemple en prenant tout pour acquis, et étant prèt à lyncher qui les aide à la moindre erreur, tout en faisant soi même ce qu'on méprise.. que ça m'a plutot donne renvie de gerber le populisme.Ca me ferait presque adopter le point de vue des "élites" , surtout que dans l'histoire, les gens du continent" sont aussi les descendants d'un monde destructeur, guerrier, qui comptaient tout s'approprier , voire, ravager de nouveau sur 'l'autre rive".. et que ses héritiers semblent, eux aussi, souvent préférer la solution la plus haineuse et violente parmi toute les options possibles(même si la série nous oriente à penser qu'il n'y aucune autre alternative possible , sans avoir complètement détruit l'ennemi... soit disant il n'y aurait pas de choix donc c'est pratique.., mais on nous dépeint bien des personnages qui préfèrent investir leur énergie et ressources à se battre et perpétrer un cycle de violence, plus qu'à repartir de zéro), se complaisent dans la sociopathie .J'avoue j'aurais une cité en paix, je les laisserai pas rentrer x)
En résumé j'ai ressenti au moins si ce n'est plus de malaise à suivre les "laissés pour compte" de l'histoire que les élites hyper controlantes deshumanisantes.. probablement car dans cette fiction presque tout le monde est assez ... pourri x) mais dans un cas c'est diabolisé et dans l'autre présenté comme des combattants pour la liberté.

Si c'est une façon de dépeindre comment quand on est acculé à toujours plus de misère, oppressé, on est prèt à n'importe quoi, se laisse embobiner par n'importe quel discours, à se joindre à n'importe quelle foule avide de violence..bref comment on peut instrumentaliser la malheur, là oui, c'est réussi j'admets(et y 'a de ça je pense, avec la cause qui est décrite comme ne reculant pas devant la manipulation pour arriver à ses fin..).mais si le but était de faire éprouver de l'empathie pour les héros et leur cause, pour ma part au delà de la 1 saison, ( que j'ai trouvé bien réussie)c'est raté, cette série a réussi à me faire détester les pauvres (dans son contexte) x)

NellBlue
3
Écrit par

il y a 2 ans

2 j'aime

2 commentaires

3 %
Fosca
8
3 %

Le procès suce, mais n'est-ce pas tromper ?

Chaque année, revenant comme l'infâme herpès, le processus fait son œuvre et juge les méritants comme les inaptes, l'élite de la pensée face au commun juste bon à croupir dans la fange et la...

Lire la critique

il y a 5 ans

32 j'aime

3 %
Miss-Naïs
8
3 %

Critique d'une procédure de sélection

! Spoilers potentiels ! Recontextualisons le visionnage de cette série : Pendant ma semaine de partiels (dont la moitié portaient sur les procédures d'évaluation des individus), au milieu d'une...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime

1

3 %
bluetattoo
8
3 %

La chaleur du Brésil réchauffe les préjugés

Alors que nous sommes constamment bercés par le mouvement des séries américaines, 3% est une belle revendication underground étrangère. Nous voilà ainsi en immersion totale dans une société divisée...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

3 %
NellBlue
3
3 %

La série qui a tué mon empathie ...

Première saison assez captivante, bonnes idées, quelques personnages accrocheurs et prometteurs, relations et enjeux qui se nouent et dénouent très (trop )vite,( et c'est à mon sens, un des gros...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

2

ChäoS;Child
NellBlue
5
ChäoS;Child

Synopsis accrocheur, anime incomplet..

Cet avis fait pas mal la comparaison entre anime et visual novel, mais se penche aussi sur les thèmes de fonds de la licence. J'avais commencé le visual novel, emballé par le synopsis, mais les...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Tomb Raider: Definitive Edition
NellBlue
4

Mauvais jeu d'aventure pour expérience cinématographique de série b

Personne n'a besoin qu'un énième anonyme fasse part de son avis sur la toile à propos de ce jeu sorti il y a 5 ans, mais je m'y suis tenté récemment, et l'expérience a été assez décevante pour moi,...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime