Avatar stebbins

Critiques de stebbins

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.9

Coup de blanc.

Bertrand Blier a toujours voulu repousser les limites du bon sens et de l'ordre établi à travers chaque nouveau film, s'attaquant aussi bien aux héritiers de la révolution soixante-huitarde ( Les Valseuses ) qu'à la grande bourgeoisie ( Trop belle pour Toi ) avec le même humour mordant parsemé de pointes de tendresse et de poésie lyrique. Il a filmé tous les tabous, souvent sous de... Lire l'avis à propos de Le Bruit des glaçons

1 1
Avatar stebbins
5
stebbins ·
Bande-annonce
7.5

Périmètre et proximité...

Deuxième film documentaire issu de la collaboration entre Ilan Klipper et Virgil Vernier ( le premier s'attelant déjà à capter des moments de vérité dans des cadres institutionnels, le second manifestant déjà un goût très prononcé pour une cinématographie de la périphérie...) Commissariat succède donc au bien-nommé Flics, posant un regard à la fois cru, prosaïque et amoral sur la routine... Lire l'avis à propos de Commissariat

2 3
Avatar stebbins
9
stebbins ·
Bande-annonce
6.6

Un homme en joue

Le Professionnel ou l'âge d'or de Bébel le Magnifique... Cette grosse production signée Georges Lautner fait figure de belle réussite, incarnée par un Jean-Paul Belmondo plus populaire que jamais dans le rôle-titre. Initialement prévu pour être réalisé par le grand et franc-tireur Yves Boisset Le Professionnel n'est ni plus ni moins qu'une très jolie bébelerie, montrant son... Lire l'avis à propos de Le Professionnel

Avatar stebbins
7
stebbins ·
Bande-annonce
4.7

Trop Bellucci pour Toi

Un petit Blier, un peu sur le retour, comme en demi-teinte : Combien tu m'aimes ? ressemble à un vaudeville auquel le réalisateur aurait subtilisé le comique burlesque au profit d'une tendresse mélancolique, étrangement abstraite, mise à nu, à l'image d'une Monica Bellucci sublimée par sa caméra. Du reste l'actrice n'a certainement jamais été autant mise en valeur que dans ce film de petite... Lire l'avis à propos de Combien tu m'aimes ?

2
Avatar stebbins
6
stebbins ·
Bande-annonce
6.6

Show Cage.

Je ne serai probablement jamais un inconditionnel du cinéma de Ridley Scott : malgré une ou deux réussites majeures incontestables ( Alien, le huitième passager principalement...) sa carrière me semble jalonnée de films plus ou moins surestimés, visuellement peu attrayants et surtout aux mises en scène interchangeables et/ou standardisées... Si Matchstick Men bénéficie d'un style bien à lui... Lire l'avis à propos de Les Associés

1
Avatar stebbins
7
stebbins ·
Bande-annonce
6.3

Faut pas pousser...

Il est visiblement de bon ton de trouver une pléthore de circonstances atténuantes au Dealer de Jean-Luc Herbulot : primo parce que premier film tourné avec budget ultra-limité, deuzio parce que film de genre tourné en marge du système français, tertio parce que film qui pue le vécu de son acteur principal, et ceteratio parce que verve tarantinienne, parce que couleurs façon label NWR et... Lire la critique de Dealer

1
Avatar stebbins
3
stebbins ·
6.8

La résistible ascension de Pasquali...

Voilà un film qui ne cherche jamais à se rendre sympathique aux yeux des spectateurs, dépeignant un personnage-titre délibérément exaspérant noyé dans un environnement dont le mauvais goût évoque Le rôti de Satan de Fassbinder et qui préfigure les outrances formelles de La Peau de Liliana Cavani - qui sortira quelques années plus tard... Satire politique, portrait d'un médiocre... Lire la critique de Pasqualino

Avatar stebbins
7
stebbins ·
-

Filmer pour embrasser la vie.

(Re)présenter la vie : telle pourrait être l'ambition de Raya Martin avec Now Showing, vaste déploiement filmique de dix années de l'existence de Rita, d'abord enfant, adolescente puis jeune adulte montrée dans son intimité par le cinéaste philippin au travers des divers évènements et non-évènements de sa jeune vie. En presque cinq heures de métrage Raya Martin réinvente la notion de... Lire la critique de Now Showing

Avatar stebbins
7
stebbins ·
-

L'écume des eaux troubles...

Unique réalisation de Michael Synek, pépite introuvable devant les éternelles Les poissons morts n'est rien de moins qu'un OVNI cinématographique au style proprement racé doublé d'une atmosphère surréelle, irréelle, définitivement fascinante. Adapté d'un écrit de Boris Vian ce conte urbain mêlé de torpeur tropicale ( amazonienne peut-être ? ) suit à la trace un étrange assistant prenant les... Lire la critique de Les Poissons morts

2
Avatar stebbins
9
stebbins ·
Bande-annonce
7.0

Mourir pour des idées...

Les 250 minutes de Norte commencent par une envoûtante scène de salon étudiant : Fabian, personnage brillant aux ambitions idéologiques troubles ( Est-il anarchiste ? Nihiliste ? ) refait le monde en compagnie de ses camarades, pérorant sur l'hégémonie néo-libérale du système politique contemporain. Intellectuel vaniteux et sans le sou, cousin germain en esprit du Raskolnikov de Crime et... Lire l'avis à propos de Norte, la fin de l'histoire

Avatar stebbins
9
stebbins ·