Top des meilleures autobiographies

Voici la liste des meilleures autobiographies. Ce top a été réalisé grâce aux réponses des utilisateurs de SensCritique. Participez à ce sondage dès maintenant afin de le rendre encore meilleur.

140 membres ont répondu

La Gloire de mon père
7.2
2.

La Gloire de mon père (1957)

Souvenirs d'enfance, tome 1

Sortie : 1957 (France). Autobiographie & mémoires

livre de Marcel Pagnol

Résumé : Un petit Marseillais d'il y a un siècle : l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père… Lorsqu'il commence à rédiger ses Souvenirs d'enfance, au milieu des années cinquante, Marcel Pagnol est en train de s'éloigner du cinéma, et le théâtre ne lui sourit plus. La Gloire de mon père, dès sa parution, en 1957, est salué comme marquant l'avènement d'un grand prosateur. Joseph, le père instituteur, Augustine, la timide maman, l'oncle Jules, la tante Rose, le petit frère Paul, deviennent immédiatement aussi populaires que Marius, César ou Panisse. Et la scène de la chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée d'école primaire…

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Marcel Pagnol

- Les meilleures biographies

- Les livres qui ont fait votre enfance

- Les livres les plus souvent relus

- Les meilleurs livres qui parlent de nourriture

- Les meilleurs livres sur l'adolescence

- Les meilleurs romans d’apprentissage

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les lectures forcées et finalement adorées

- Les meilleurs titres de livres

Le Journal d'Anne Frank
7.2
3.

Le Journal d'Anne Frank

Het Achterhuis

Sortie : 1947 (France). Journal & carnet

livre de Anne Frank

Résumé : Journal d'Anne Frank est le livre composé du journal intime tenu par Anne Frank, une jeune fille juive allemande exilée aux Pays-Bas, lorsqu'elle se cache à Amsterdam, pendant deux ans, avec sa famille et quatre amis, au cours de l'occupation des Pays-Bas par l'Allemagne nazie.

Aussi présent dans :

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres sur la Seconde Guerre mondiale

- Les meilleurs livres sur la Shoah

- Les meilleurs romans inspirés d'une histoire vraie

- Les meilleurs livres d'histoire (essais)

- Les livres qui changent la vision du monde

- Les meilleurs livres épistolaires

- Les livres les plus tristes

- Les meilleurs livres sur l'adolescence

- Les meilleurs livres écrits par des femmes

- Les livres les plus appréciés à l'école

La Promesse de l'aube
7.9
4.

La Promesse de l'aube (1960)

Sortie : 26 avril 1973 (France). Roman, Autobiographie & mémoires

livre de Romain Gary / Émile Ajar

Résumé : « – Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France – tous ces voyous ne savent pas qui tu es ! Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports : – Alors, tu as honte de ta vieille mère ? »

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Romain Gary (Émile Ajar)

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs titres de livres

- Les meilleurs livres français

- Les meilleurs livres du XX° siècle

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les meilleurs romans d’apprentissage

- Les livres les plus appréciés à l'école

Le Château de ma mère
7.1
5.

Le Château de ma mère (1958)

Souvenirs d'enfance, tome 2

Sortie : 1958 (France). Autobiographie & mémoires

livre de Marcel Pagnol

Résumé : Le plus beau livre sur l'amitié enfantine : un matin de chasse dans les collines. Marcel rencontre le petit paysan, Lili des Bellons. Ses vacances et sa vie entière en seront illuminées. Un an après La Gloire de mon père, Marcel Pagnol pensait conclure ses Souvenirs d'enfance avec ce Château de ma mère (1958), deuxième volet de ce qu'il considérait comme un diptyque, s'achevant sur la scène célèbre du féroce gardien effrayant la timide Augustine. Le petit Marcel, après la tendresse familiale, a découvert l'amitié avec le merveilleux Lili, sans doute le plus attachant de ses personnages. Le livre se clôt sur un épilogue mélancolique, poignante élégie au temps qui a passé. Pagnol y fait vibrer les cordes d'une gravité à laquelle il a rarement habitué ses lecteurs. Je ris un garçon de mon âge qui me regardait sévèrement. "Il ne faut pas toucher les pièges des autres, dit-il. Un piège, c'est sacré ! - Je n'allais pas le prendre, dis-je. Je voulais voir l'oiseau. '' Il s'approcha : c'était un petit paysan. Il était brun, avec un fin ri sage provençal, des veux noirs et de longs cils de fille. "

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Marcel Pagnol

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres sur l'adolescence

- Les livres qui ont fait votre enfance

- Les meilleurs livres du XX° siècle

- Les livres les plus souvent relus

Les Confessions
6
6.

Les Confessions (1782)

Sortie : 1782 (France). Autobiographie & mémoires

livre de Jean-Jacques Rousseau

Résumé : Extraits de cette autobiographie dans laquelle Rousseau aspire moins à se confesser qu'à se peindre afin de se justifier, accompagnés d'outils pédagogiques pour l'étude de l'autobiographie en tant que genre littéraire et des Lumières.

Aussi présent dans :

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs livres du XVIII° siècle

- Les meilleurs romans d’apprentissage

W ou le souvenir d'enfance
7.1
7.

W ou le souvenir d'enfance (1975)

Sortie : 1975 (France). Roman, Biographie

livre de Georges Perec

Résumé : Il y a dans ce livre deux textes simplement alternés ; il pourrait presque sembler qu'ils n'ont rien en commun, mais ils sont pourtant inextricablement enchevêtrés, comme si aucun d'eux ne pouvait exister seul, somme si de leur rencontre seule, de cette lumière lointaine qu'ils jettent l'un sur l'autre, pouvait se révéler ce qui n'est jamais tout à fait dit dans l'un, jamais tout à fait dit dans l'autre, mais seulement dans leur fragile intersection. L'un de ces textes appartient tout entier à l'imaginaire : c'est un roman d'aventures, la reconstitution, arbitraire mais minutieuse, d'un fantasme enfantin évoquant une cité régie par l'idéal olympique. L'autre texte est une autobiographie : le récit fragmentaire d'une vie d'enfant pendant la guerre, un récit pauvre d'exploits et de souvenirs, fait de bribes éparses, d'absences, d'oublis, de doutes, d'hypothèses, d'anecdotes maigres. Le récit d'aventures, à côté, a quelque chose de grandiose, ou peut-être de suspect. Car il commence par raconter une histoire et, d'un seul coup, se lance dans une autre : dans cette rupture, cette cassure qui suspend le récit autour d'on ne sait quelle attente, se trouve le lieu initial d'où est sorti ce livre, ces points de suspension auxquels se sont accrochés les fils rompus de l'enfance et la trame de l'écriture.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres sur la Seconde Guerre mondiale

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs romans dystopiques

Le Monde d'hier
8.3
8.

Le Monde d'hier (1942)

(traduction Serge Niemetz)

Die Welt von Gestern. Erinnerungen eines Europäers

Sortie : 1942. Autobiographie & mémoires

livre de Stefan Zweig

Résumé : Rédigé en 1941 au Brésil où le triomphe du nazisme en Autriche a contraint Zweig à émigrer, Le Monde d’hier raconte une perte celle d’un monde de sécurité et de stabilité apparentes, où chaque chose avait sa place dans un ordre culturel, politique et social qui nourrissait l’illusion de l’éternité. Un monde austro-hongrois et une ville sans égale, Vienne, qu’engloutira le cataclysme de 1914. Dans ce qui est l’un des plus grands livres-témoignages sur l’évolution de l’Europe de 1895 à 1941, Zweig retrace dans un va-et-vient constant la vie de la bourgeoisie juive éclairée, moderne, intégrée, et le destin de l’Europe jusqu’à son suicide, sous les coups du nationalisme, de l’antisémitisme, de la catastrophe de la Première Guerre mondiale et de l’effondrement de l’Empire austro-hongrois, sans oublier le rattachement de Vienne au Reich national-socialiste. Ce tableau d’un demi-siècle de l’histoire de l’Europe résume le sens d’une vie, d’un engagement d’écrivain, d’un idéal d’une République de l’intelligence par-dessus les frontières. Chemin faisant, le lecteur croise les amis de l’auteur : Schnitzler, Rilke, Rolland, Freud, Verhaeren ou Valéry.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres d'histoire (essais)

- Les meilleurs livres de Stefan Zweig

- Les meilleurs livres sur la Première Guerre mondiale

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres allemands

Les Mots
6.8
9.

Les Mots (1964)

Sortie : 1964 (France). Récit, Autobiographie & mémoires

livre de Jean-Paul Sartre

Résumé : « J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres. Dans le bureau de mon grand-père, il y en avait partout ; défense était de les faire épousseter sauf une fois l'an, avant la rentrée d'octobre. Je ne savais pas encore lire que, déjà, je les révérais, ces pierres levées : droites ou penchées, serrées comme des briques sur les rayons de la bibliothèque ou noblement espacées en allées de menhirs, je sentais que la prospérité de notre famille en dépendait... »

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres de Jean-Paul Sartre

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...
6.9
10.

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée...

Wir Kinder vom Bahnhof Zoo

Sortie : 1981 (France). Biographie

livre de Kai Hermann et Horst Rieck

Résumé : Biographie de Christiane Felscherinow qui, à 13 ans finit par se prostituer pour gagner de quoi payer sa dose quotidienne d'héroïne.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres sur la drogue

- Les meilleurs romans inspirés d'une histoire vraie

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres sur l'adolescence

- Les meilleurs livres avec une héroïne

- Les meilleurs livres des années 1980

- Les meilleurs livres allemands

Enfance
6.5
11.

Enfance (1983)

Sortie : 1983 (France). Récit

livre de Nathalie Sarraute

Résumé : Ce livre est écrit sous la forme d'un dialogue entre Nathalie Sarraute et son double qui, par ses mises en garde, ses scrupules, ses interrogations, son insistance, l'aide à faire surgir " quelques moments, quelques mouvements encore intacts, assez forts pour se dégager de cette couche protectrice qui les conserve, de ces épaisseurs (...) ouatées qui se défont et disparaissent avec l'enfance ". Enfance passée entre Paris, Ivanovo, en Russie, la Suisse, Pétersbourg et de nouveau Paris. Un livre où l'on peut voir se dessiner déjà le futur grand écrivain qui donnera plus tard une oeuvre dont la sonorité est unique à notre époque.

Aussi présent dans :

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres des années 1980

Just Kids
8
13.

Just Kids (2010)

Sortie : 14 octobre 2010 (France). Autobiographie & mémoires

livre de Patti Smith

Résumé : La grande prêtresse du punk rock revient sur ses années de bohème dans le New York arty des années 70 et sur son amitié avec Robert Mapplethorpe.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs livres sur la musique

- Les meilleures biographies de musiciens

- Les meilleurs livres des années 2010

- Les meilleures biographies

- Les meilleurs livres écrits par des femmes

Lambeaux
7.2
14.

Lambeaux (1997)

Sortie : 6 juin 1997 (France). Roman, Autobiographie & mémoires

livre de Charles Juliet

Résumé : Dans cet ouvrage, l'auteur a voulu célébrer ses deux mères : l'esseulée et la vaillante, l'étouffée et la valeureuse, la jetée-dans-la-fosse et la toute-donnée. La première, celle qui lui a donné le jour, une paysanne, à la suite d'un amour malheureux, d'un mariage qui l'a déçue, puis de quatre maternités rapprochées, a sombré dans une profonde dépression. Hospitalisée un mois après la naissance de son dernier enfant, elle est morte huit ans plus tard dans d'atroces conditions. La seconde, mère d'une famille nombreuse, elle aussi paysanne, a recueilli cet enfant et l'a élevé comme s'il avait été son fils. Après avoir évoqué ces deux émouvantes figures, l'auteur relate succinctement son parcours : l'enfance paysanne, l'école d'enfants de troupe, puis les premières tentatives d'écriture. Ce faisant, il nous raconte la naissance à soi-même d'un homme qui, à la faveur d'un long cheminement, est parvenu à triompher de la "détresse impensable" dont il était prisonnier. Voilà pourquoi Lambeaux est avant tout un livre d'espoir.

Aussi présent dans :

- Les livres les plus appréciés à l'école

Mémoires d'outre-tombe
7.2
15.

Mémoires d'outre-tombe (1850)

Sortie : 1850 (France). Autobiographie & mémoires

livre de François-René de Chateaubriand

Résumé : Autour du narrateur résonnent diverses voix, tandis que son destin rejoint celui d'une génération, baptisée dans le «fleuve de sang» de la Révolution.

Aussi présent dans :

- Les meilleurs pavés littéraires

- Les livres qu'on commence mais qu'on ne finit pas

- Les meilleurs titres de livres

- Les meilleurs classiques de la littérature française

- Les livres qui ne peuvent se lire qu'en format papier

Envie de participer au classement ?

Partager vos connaissances en participant

Un résultat étrange ? Une idée de sondage ? N'hésitez pas à utiliser le Feedback