Avatar Rémi Savaton

Critiques de Rémi Savaton

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Empire intérieur

Tel un explorateur de l'esprit, David Lynch s’immisce au sein d'une gigantesque masse foisonnante et mystérieuse. Une percée terrorisante au cœur d'un monde sombre et encore hostile à l'image de cet introduction laissant une petite source lumineuse libérer l'insigne Inland Empire de la nuit éternelle, ou cette scène dissimulée au cœur du grand labyrinthe et représentant Laura Dern en... Lire l'avis à propos de Inland Empire

Avatar Rémi Savaton
9
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
7.2

La balade fiévreuse

Il y a cette passion amoureuse et aveuglante de bonheur, suivie de la perte dévastatrice menant à une quête infinie. Il y a la ville, ses lumières et son euphorie, et il y a la jungle accompagnée de son mystère et de son ambiance mystique. Sur ces conceptions différentes qui subitement s'assemblent, Tropical Malady en serait le diptyque croisant les forces et les mondes, et offrant... Lire l'avis à propos de Tropical Malady

Avatar Rémi Savaton
9
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
6.0

Fin du miroir

Quand James Gray dessine cette scène finale de The Immigrant, il dessine aussi une vision évocatrice de ses personnages torturés et à l'abandon. Cette vision traduit à la fois la volonté de certains de nager vers l'horizon, tremblant peut-être au cœur du vaste océan, mais devenant de ce fait profondément libre. A coté de cette vitre donnant sur la mer, il y'a un intérieur contenant... Lire l'avis à propos de The Immigrant

Avatar Rémi Savaton
6
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
7.0

Les sièges vides

Si John Carpenter arrive à filmer avec brio cette petite Amérique adolescente partagée entre amour, rêve de reconnaissance et faible mentalité typique de ces lycéens comme tirés d'un autres temps, il s'avoue jouer avec plus de difficultés quand il s'agit de retranscrire l'horreur, la vraie comme il faisait si bien avec The Thing. Comme une petite pénurie malheureuse,... Lire la critique de Christine

Avatar Rémi Savaton
6
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
6.7

Puzzle de jeunesse

Paranoid Park, c'est cette contemplation envoûtante et nostalgique par la caméra de Gus van Sant de ces skateurs libres et performants. Ils sont maîtres de leurs planches et illusoirement de leurs vies, naviguent de haut en bas, roulent au gré du rythme, tremble et peuvent tomber subitement quand l'équilibre se perd. Mais ils se relèvent toujours à l'image d'une nouvelle leçon... Lire l'avis à propos de Paranoid Park

Avatar Rémi Savaton
8
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
6.8

L'art du tire-larmes

Il y'a l'art de pleurer et l'art du tire-larmes. L'art de pleurer explore la poésie, la confrontation brutale en disposant d’une mise en scène révélatrice d'émotions enfouies au plus profond du spectateur. L'art du tire-larmes est cette note aiguë et stridente d'un violon multipliée à cette lourdeur artistique qui ne compte que sur sa surface souvent maladroite pour émouvoir. Les... Lire la critique de 7 Kogustaki Mucize

Avatar Rémi Savaton
3
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
7.4

Nana, chercheuse du vécu

Elle lui tient tant à cœur cette notion fondatrice qui sépare le banal et le grandiose : la langue et le langage que Jean-Luc Godard expérimente et travaille dans ces œuvres (Je vous salue Sarajevo par exemple avec sa règle et son exception). Vivre sa vie sorti en 1962 est une vision théâtrale articulée en 12 tableaux, qui offre une conception de la vie prise entre ces deux... Lire la critique de Vivre sa vie

Avatar Rémi Savaton
9
Rémi Savaton ·
6.6

Jeux d'enfants

Du très peu de connaissance que j'ai sur le cinéma de Bertrand Tavernier, il faut avouer que l'on voyage au cœur de véritable montagnes russes, à l'image du personnage de Nathalie trompant l'ennui en naviguant entre les cinq doigts de la main. Non pas que son art passe du bon au mauvais, encore mieux, il étire sa capacité en passant de la vieillesse à la jeunesse, du contemplatif de la... Lire l'avis à propos de L'Appât

Avatar Rémi Savaton
8
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
7.6

« Il est bizarre ce monde »

Dans Blue Velvet, David Lynch se promène dans les zones d'ombres de la luxuriante petite ville de Caroline du Nord, Lumberton. Il ne faut pas attendre longtemps une fois passée le générique d'introduction, pour découvrir ces roses parfaites devançant une clôture d'un blanc idéal. Un soleil régénérant qui frappe les jardins majestueux de leurs verdures saisissante. C'est aussi dans la... Lire la critique de Blue Velvet

Avatar Rémi Savaton
8
Rémi Savaton ·
Bande-annonce
5.3

La bulle fluorescente

Harmony Korine détourne cet objet psychédélique et incongru pour le modeler tel une véritable expérience rythmée de sa décadence et de son sale enchantement. Penser rentrer dans un bête teen-movie puis en ressortir lessivé et conscient d'avoir aimer voguer dans un rêve en carton, c'est surement la grande force de Spring Breakers. Comme Godard en son temps, Harmony Korine avance dans... Lire la critique de Spring Breakers

Avatar Rémi Savaton
8
Rémi Savaton ·