Avatar Voracinéphile

Critiques de Voracinéphile

Versus
  Suivre
Bande-annonce
3.9

Reupload de l'infâme critique bizarrement disparue de SC, navré pour l'air de déjà vu.

Bon, je ne peux pas dire que ce film m’a déçu puisque je savais exactement ce que j’allais voir. Un film Blumhouse, avec sur l’affiche 4 filles dont une de couleur et deux moches, ça ne va pas chercher bien loin en 2020. Mais bon allez, donnons lui une chance. Qui sait, peut être qu’il y a un truc à sauver… Quatre lycéennes décident de pratiquer la sorcellerie. Et ça marche. Loin de... Lire la critique de The Craft - Les nouvelles sorcières

3 11
Avatar Voracinéphile
1
Voracinéphile ·
Bande-annonce
5.1

David m'a tuer

Bon, on sentait une tendance légèrement démocrate qui pointait dans le précédent Halloween de David Gordon Green (légère car elle restait au second plan, mais on avait des mâles toxiques punis et un costume inversé, sans parler d'une survivaliste pétrie de troubles mentaux), mais ce n'était rien de méchant, on ne pouvait alors critiquer que l'absence totale de relief dans ce film (pas aidé... Lire l'avis à propos de Halloween Kills

8 10
Avatar Voracinéphile
3
Voracinéphile ·
Bande-annonce
5.4

Joli, creux, lisse, sans intérêt.

Il s'agissait là d'une de mes rares attentes de l'année. Un reboot de cet excellent film qu'était Candyman (que j'ai redécouvert et clairement réévalué à la hausse avec son intéressante perception des légendes urbaines et son double niveau de lecture fantastique / psychologique), avec des moyens conséquents. Mais une production d'horreur universal et avec Jordan Peele en producteur. Ca... Lire la critique de Candyman

13 24
Avatar Voracinéphile
3
Voracinéphile ·
Bande-annonce
5.0

Et si on tentait Spielberg en communauté ?

J'irai à l'essentiel, le film n'est pas trop grave dans la forme, il essaye d'être un divertissement grand public. Mais la structure, c'est un groupe de vampires blancs qui traite les noirs de vermine et projette de les utiliser comme du bétail, et finalement tout le quartier, y compris les enfants, qui s'allie pour épurer cette menace raciale. Je crois que tout est dit. De la merde, mais... Lire l'avis à propos de Des vampires dans le Bronx

2
Avatar Voracinéphile
3
Voracinéphile ·
Bande-annonce
4.4

Un nanar malade et possédé

Il est probable que je vieillisse, et que dès lors, tout ce qui sort du prévisible et des attentes me plaise. J'ai découvert ce remake (ou réadaptation) après le classique de 1977, et on savait donc qu'on se trouvait sur une île où un généticien malade s'amusait à créer des chimères pour son rêve d'une humanité déconscientisée. Mais je n'en espérais pas autant. Ce film va beaucoup... Lire l'avis à propos de L'Île du Dr. Moreau

8 10
Avatar Voracinéphile
7
Voracinéphile ·
Bande-annonce
6.7

Le genre à la Française...

On va parler des points positifs. Oui, le film est techniquement bien fait, jolie photographie et le choix d'avoir peu d'effets numériques et beaucoup d'insectes en gros plan permettent de travailler l'ambiance plutôt que les effets chocs. Et les acteurs jouent bien. Encore heureux, vu qu'il s'agit d'un drame déguisé en film d'horreur. Pour faire un bon film de genre, il faut le... Lire l'avis à propos de La Nuée

5 13
Avatar Voracinéphile
4
Voracinéphile ·
Bande-annonce
4.9

On prend l'eau, mais elle est bonne.

The deep house est un film frustrant. Frustrant car il commence très mal et n'a pas de fin (et j'entends par là aucune conclusion, on se quitte froidement). Toute l'intro consiste à suivre des youtubeurs qui filment des banalités en insistant sur leur envie d'atteindre le million de vues, des montages musclés de caméras amateurs avec de la musique électro et de mauvais jumpscares. Bref, je... Lire la critique de The Deep House

10 7
Avatar Voracinéphile
6
Voracinéphile ·
Bande-annonce
5.6

La surenchère, mais censurée.

Sur PC : Pour comprendre l'angle d'analyse de cette critique, il est important de se replonger dans un autre jeu d'horreur qui a précédé Lust from Beyond : le fameux Agony. Monument d'horreur qui nous vendait un gameplay en surenchère constante d'ultra-violence et de symboliques sexuelles dans une intrigue se déroulant en enfer, les trailers avaient mis tous les joueurs en pamoison, impressionnés par... Lire le test Lust from Beyond sur PC

4 7
Avatar Voracinéphile
4
Voracinéphile ·
Bande-annonce
4.6

Pas terrible, mais pas si mal.

Il est des figures fantastiques qui sont un peu maudites. Le clown tueur par exemple, régulièrement usé dans de mauvais films qui a finalement marqué avec la première adaptation de Ca, film médiocre qui présentait au moins un clown assez singulier pour marquer. Si Arty le clown semble être le principal héritier du filon (aperçu dans l'inégal All Hallows eve et le nerveux Terrifier), il est... Lire la critique de Husk

1
Avatar Voracinéphile
5
Voracinéphile ·
Bande-annonce
4.6

Arrivée en gare de Mâcon, terminus.

Une mission de colonisation. Des enfants sélectionnés génétiquement pour créer les futures générations de colons. Des soupçons qui mettent à jour des ajouts médicamenteux dans les aliments de la mission. Des défiances, des trahisons, et enfin l'adulte responsable de mission qui est mystérieusement tué au cours d'un incident. Sexe, mensonges et tueries dans l'espace, quel beau programme en... Lire la critique de Voyagers

2 1
Avatar Voracinéphile
3
Voracinéphile ·