Avis sur

Please Please Me

Avatar Alligator
Critique publiée par le

- "I saw her standing there" : hello les gars! Ravi de retrouver les Beatles, je choisis un album plutôt jeune dans leur discographie. Et effectivement, le style de cette première chanson laisse éclater la juvénilité du groupe, pas encore totalement beatlesien mais très marqué par le rock us des années 50.

- "Misery" : un peu moins dynamique, le ton se veut plus plaintif comme le titre l'indique. Les voix ou la musique me paraissent très Beatles par contre.

- "Anna (Go to home)" : on croirait un slow pour bal du samedi soir dans l'été des boutonneux. Très rock antique, encore connoté par ses origines américaines. Les Beatles ne se sont pas émancipés du genre pour inventer leur propre rock. C'est clair là.

- "Chains" : là encore, je ne sais pas si c'est l'harmonica de l'intro, mais le style américain est flagrant. Les chœurs participent de cette sensation. Très 50's. Mais la mélodie me plait bien, très entrainante, bien carrossée.

- "Boys" : super remuant. Très proche de Presley, Cochran et autres Bill Haley. On est là à la limite du plagiat. Les Beatles récitent leur rock américain, imitateurs.

- "Ask me why" : malgré le style, on sent là qu'il y a de la richesse. La chanson est variée, tourne, balance, prend des virages surprenants.

- "Pleasme, please me" : très entrainant. J'imagine que c'est pourquoi elle a servi de titre à l'album.

- "Love me do" : en voilà une qui ne ressemble pas à une autre! Très originale, emballante, entêtante. Petit chef d'œuvre même. Le miracle beatlesien par excellence! Déjà.

- "PS I love you" : elle fait partie des plus connues mais personnellement, je ne l'aime pas trop. Elle m'emmerde considérablement même. Elle sérine.

- "Baby it's you" : assez plate. Musicalement, elle ressemble à bien d'autres rengaines pour ados énamourés. Ordinaire. Dispensable.

- "Do you want to know a secret" : j'aime beaucoup. L'intro est géniale. Y a une espèce de montée de tension pour arriver à l'orgasme "I'm in love with you" que j'adore. Je le trouve bien foutue, futée et jolie. Comme tant de pépites des Beatles. Une de mes préférées de l'album.

- "A taste of honey" : on dirait une chanson de cowboy. C'est dire! Le style américain dans toute sa splendeur. Très peu beatlesien et intérêt limité donc.

- "There's a place" : on se rapproche du style des prochains Beatles, mais ça ne fonctionne pas encore. Un truc qui cloche.

- "Twist and shout" : un peu chef d'œuvre, encore! Une colossale tuerie. Grand frisson garanti. Un cri, une onde qui traverse le corps et l'électrise. Tenez, pour illustrer toute ma pensée et mon sentiment, regardez la séquence où Broderick chante ce morceau dans "Ferris Bueller" et vous aurez en pleine face toute l'étendue de sa puissance. Une explosion d'hormones dans le ventre aussi bien que dans la cervelle. Vous aurez compris que j'adule cette chanson? Elle me file une putain de patate!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 189 fois
2 apprécient

Autres actions de Alligator Please Please Me