Avis sur

La Femme léopard - Une aventure de Spirou et... par Nominoe

Avatar Nominoe
Critique publiée par le

Déjà aux manettes du quatrième album (Le groom vert-de-gris) de cette série alternative où des auteurs peuvent laisser libre cours à leur imagination autour de Spirou, Olivier Schwartz & Yann Lepennetier sont de nouveau aux commandes pour cet album intitulé La Femme Léopard.
L’aventure s’inscrit dans la continuité du groom vert-de-gris, le cadre posé est très intéressant : le Bruxelles de l’après guerre qui porte encore les stigmates du chaos et un Spirou méconnaissable, encore traumatisé par le probable funeste destin de la jeune Audrey, qui a sombré dans l’alcoolisme et qui se fait mettre à la porte du Moustic Hôtel.

Les ingrédients sont là aussi : des gorilles robots, des américains qui tentent de s’accaparer la matière grise nazie, les références au Congo (et au colonialisme) à travers le colonel Van Praag et surtout cette fameuse femme léopard. On retrouve aussi ici et là plusieurs clins d’œil et l’utilisation du patois Bruxellois (mais mieux dosé que dans le groom vert de gris, ce qui facilite la lecture).
Bref, tous les ingrédients pour vivre une belle aventure de Spirou et pourtant si cette première partie fonctionne très bien, les auteurs se sont ensuite faits plaisir en emmenant nos héros dans le Paris d’après guerre. Une virée parisienne qui permet de rencontrer Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ou encore Boris Vian mais qui semble superflue et qui malheureusement casse la dynamique de l’intrigue.

En espérant que dans le 2ème tome, Le maître des hosties noires, qui doit emmener nos héros au Congo, Yann & Schwartz parviennent à rebondir et à insuffler un nouveau souffle à cette aventure de Spirou & Fantasio.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 114 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nominoe La Femme léopard - Une aventure de Spirou et Fantasio, tome 7