Bande-annonce
Affiche 40 ans, toujours puceau

40 ans, toujours puceau

(2005)

The 40 Year Old Virgin

12345678910
Quand ?
5.4
  1. 468
  2. 671
  3. 1154
  4. 2062
  5. 3398
  6. 4141
  7. 2909
  8. 1052
  9. 198
  10. 69
  • 16K
  • 171
  • 928

Conseillé et taquiné par ses collègues, un quadragénaire puceau tente d'accomplir l'acte. Pourtant son stress monte quand il rencontre une jeune mère seule.

Casting : acteurs principaux40 ans, toujours puceau

Casting complet du film 40 ans, toujours puceau
Match des critiques
les meilleurs avis
40 ans, toujours puceau
VS
Let the sunshine in !

Ma sensibilité est une drôle de bestiole, elle me fait pleurer, et non de rire, devant ce film. La grossièreté toute crue s'occulte sous mes yeux ; devenue mirage, seule la tristesse absurde parvient à mon être naïf. Se développe alors une tendresse folle pour Steve Carell et son visage de puceau, sa gentillesse enfantine est merveilleuse, j'ai envie de le prendre dans mes bras, de lui tapoter le dos et de lui dire doucement "it's gonna be okay". Andy, roi des cons, avec sa virginité comme...

12 9
Judd Apatow, triste sire

Beaucoup de critiques jugent Judd Apatow comme quelqu'un pouvant faire rire. Et elles se trompent, spécialement lorsqu'il s'agit de ce film : un scénario grossier, des acteurs peu crédibles, un Steve Carell sans envergure, des rebondissements poussifs et même ridicules, un doublage français qui fait horreur (merci la 17) et unemise en scène tout ce qu'il y a de plus horripilante. A oublier sitôt regardé, sans quoi le risque de démence est grand. On ne pourra pas critiquer ici l'intelligence... Lire la critique de 40 ans, toujours puceau

7 5

Posts40 ans, toujours puceau

Critiques : avis d'internautes (68)
40 ans, toujours puceau
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de 40 ans, toujours puceau par Alligator

C'est une agréable surprise pour moi. Je m'attendais à voir un mauvais film à l'American Pie, gras, charriant son lot de gags trouducutoires, sans plus et finalement j'ai découvert un film sympathique, avec un personnage central attachant. Derrière la vulgarité de certains personnages, se cachent de jolis numéros d'acteurs comiques, une certaine sensibilité, une sorte de souffrance non... Lire l'avis à propos de 40 ans, toujours puceau

5
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Critique de 40 ans, toujours puceau par Broyax

Steve Carell et sa tête de vainqueur fait ce qu'il peut mais la lourdeur des poncifs, des blagues éculées et de l'humour de fond de chiottes font couler cette bouffonnerie mongolienne à pic, c'est-à-dire tout au fond de la cuvette. On est vraiment pas loin du pire en la matière, c'est-à-dire du côté tant redouté des frères Farrelly, du puits sans fond qui sent du fion. C'est aussi... Lire l'avis à propos de 40 ans, toujours puceau

2
Avatar Broyax
1
Broyax ·
La première fois

Je me suis encore bien marré devant ce film. Je crois que c'est la troisième fois que je le vois, toujours en version longue. L'intrigue est très simple, l'auteur compensant avec un surplus de gags. Les gags sont très drôles grâce à de bons scénaristes mais aussi grâce à de bons comédiens capables d'improviser de bonnes répliques, capables de rebondir face à un imprévu.... Lire la critique de 40 ans, toujours puceau

3 2
Avatar Fatpooper
9
Fatpooper ·
Découverte
Critique de 40 ans, toujours puceau par pauli3

Peut-être que ça aurait été valable avec un autre acteur... Et un autre scénario... Et un autre humour aussi... Le titre a, éventuellement, de l'idée (admettons, on aurait pu en faire une chouette série culte et comique à la American Pie). Mais dès les premières minutes, l'effort semble désespéré. C'est lourd et vain. Ça s'oublie vite et non sans raison: c'est plat en plus d'être débile... J'ai... Lire l'avis à propos de 40 ans, toujours puceau

8
Avatar pauli3
2
pauli3 ·
Critique de 40 ans, toujours puceau par FlyingMan

Le film dont le titre m'a fait reculer pendant des années, craignant une énième débilité américaine du style "40 jours et 40 nuits". Puis je me suis dit c'est quand même du Apatow avec Steve Carell et je me suis lancé, et je regrette pas, j'ai adoré ! J'étais peut-être dans un bon jour, va savoir. Déjà on est pas face à la caricature d'un geek pustuleux, le personnage de Steve Carell a eu... Lire la critique de 40 ans, toujours puceau

3
Avatar FlyingMan
7
FlyingMan ·
Toutes les critiques du film 40 ans, toujours puceau (68)
Bande-annonce
40 ans, toujours puceau
Vous pourriez également aimer...