Affiche 4 mois, 3 semaines, 2 jours

Critiques de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

Film de (2007)

Frontal

Au centre du film, un plan où se croisent deux trams, dans un grand fracas de tôle, nous dit en peu ce que le récit nous affirme tout du long : l’écrasement, l’âpre impact et la contrainte. Violentées, les jeunes filles s’acharnent à suivre un chemin qu’on parsème d’obstacles de plus en plus insurmontables. Le récit est un parcours du combattant dont la grande réussite est de s’attacher à... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

54 5
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

Critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours par -Gérard Rocher-

En 1987 dans une ville d'une Roumanie écrasée par la dictature de Ceausescu, Gabita et Ottila vivent dans un dortoir d'une cité universitaire. La période des examens approche et la fébrilité règne d'autant plus que Gabita se retrouve... Lire la critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

32 20
Avatar -Gérard  Rocher-
9
-Gérard Rocher- ·

4 séquences, 3 pensées, 2 chocs

4 séquences -La plus écœurante des négociations dans une chambre d'hôtel. Le suspense et les émotions vont crescendo, le réalisme est terrassant et le jeu d'acteurs d'une limpidité solaire. La révolte gronde mais elle est sans issue. Le pouvoir est dans des mains inflexibles qui veulent faire croire à leur bienveillance, mais qui savent leurs proies acculées. Les voix... Lire la critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

11
Avatar Oneiro
8
Oneiro ·

Avortement sous tension

4 mois 3 semaines 2 jours vous prend à la gorge, oppresse, tiens en halène jusqu'à la fin, pour nous lâcher d'un coup, brut. Car c'est dans cette tension permanente que le film excelle, tout du long. Ces échanges de regards qui ne nous lâchent pas, ces détails, et surtout ces plans immensément longs, d'une tension, d'une extrême intensité. Au commencement, les choses, les évènements,... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

9 6
Avatar Lunette
8
Lunette ·

Critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours par ffred

Voilà un film qui ne s'embarrasse pas d'artifice et qui va droit au but. L'écriture est précise et simple. Elle va à l'essentiel. La technique est minimaliste pour laisser juste la place à l'histoire. La reconstitution de l'ère Ceausescu est parfaite même si elle est discrète, les décors, les costumes, la photo sont sobres. L'absence de musique, que l'on remarque au début, accentue encore plus... Lire la critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

8 3
Avatar ffred
10
ffred ·

Critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours par TheScreenAddict

Roumanie, 1987. Les dernières heures du régime de Ceaucescu. Otilia et Gabita sont étudiantes. Elles partagent la même chambre dans un foyer universitaire. Alors que Gabita se prépare, comme pour partir en voyage, elle envoie Otilia confirmer une réservation pour une chambre d'hôtel. L'hôtesse annonce froidement que l'établissement est complet. La jeune femme finit par trouver une chambre... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

7
Avatar TheScreenAddict
7
TheScreenAddict ·

Critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours par LioDeBerjeucue

Est ce que je peux dire, après avoir vu ce film, que je l'ai aimé ? Non. Les conditions dans lesquelles Gabita avorte sont trop sordides, la violence faite aux femmes est trop insoutenable, l'injustice et la négation de l'intimité et de la féminité subies par personnage d'Otilia sont trop révoltantes. Et pourtant, c'est un film nécessaire, moi je choisis de le voir comme un hymne désespéré à... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

4 1
Avatar LioDeBerjeucue
8
LioDeBerjeucue ·

La lâcheté des hommes

Les frères Dardenne ont donc essaimé leur cinéma au delà des frontières de la Belgique, et leur rejeton le plus convaincant - pour l'instant - est apparu en Roumanie : car qui donc peut ignorer, en suivant la farouche et (re)belle Otilia au long de sa trajectoire météoritique de cette journée vraiment infernale, sa parenté avec une Rosetta, par exemple ? Ce sont les plus... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

4 2
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

Critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours par Patrick Braganti

Sans donner dans le film à thèse ou afficher un point de vue tranché, 4 mois, 3 semaines et 2 jours aborde néanmoins un sujet fort, prompt à remuer les tripes de n’importe quel festivalier. En 1987 en Roumanie, quelques mois avant l’insurrection qui marque la fin du régime totalitaire de Ceausescu, la blonde Otilia aide son amie, la brune Gabita, à avorter. L’acte est alors prohibé par le régime... Lire la critique de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

3
Avatar Patrick Braganti
4
Patrick Braganti ·

L'irréversible Monsieur Bébé

4 mois, 3 semaines et 2 jours représente - au même titre que le Elephant de Gus Van Sant - l'une des meilleures et l'une des plus belles Palmes d'Or des années 2000. La brillance cinématographique de ce drame morbide et sans concessions réside dans la capacité de Cristian Mungiu à ne jamais expliciter l'horreur sous-jacente à l'intrigue. Filmée pratiquement en temps réel cette... Lire l'avis à propos de 4 mois, 3 semaines, 2 jours

2
Avatar stebbins
9
stebbins ·