Affiche Adieu les cons

Critiques de Adieu les cons

Film de (2020)

Les émotifs anonymes

Dans un monde ravagé par le Covid-19 je pense qu'il faut se faire plaisir au quotidien et une avant-première du dernier film de Dupontel tombait à point nommé. Je savais à peu près à quoi m'attendre connaissant un peu l'animal, de l'humour déjà, mais pas de l'humour gras, de l'humour fin, de l'humour noir, du sarcasme, enfin ce que j'apprécie généralement. Mais pas... Lire la critique de Adieu les cons

71 6
Avatar Sullyv4ռ
8
Sullyv4ռ ·

Craquer la mécanique du cœur

Après la parenthèse plus conventionnelle d’Au revoir là-haut, c’est peu de dire que la fantaisie, l’inventivité et l’acidité du regard de Dupontel manquaient au cinéma français, et qu’on ne pouvait que se re réjouir de le voir nous proposer un nouvel opus de son cru. Le voici débarquant avec un titre prometteur, une situation alambiquée dont... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

67 7
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Les Temps modernes !

Le nihilisme décomplexé des premiers films de Dupontel a totalement laissé la place à l'humanisme généreux, mais pour voir une œuvre aussi sombre et aussi désespérée (on a envie de dire réaliste dans un certain sens !) du réalisateur-scénariste-acteur, il faut bien remonter à Bernie. Sauf, grande différence, que le drame a tendance à tirer... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

64 7
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

La vie ne vaut rien... Mais rien ne vaut l'envie.

A l'heure des comptes, il est difficile de constater que le monde ne portera aucune trace de notre passage, ou de réaliser que l'on partira avec des remords. Adieu Les Cons débute dans une charge amère et désabusée, la maladie annoncée par un toubib qui fait ce qu'il peut, mais qui s'y prend finalement comme un manche. Tout comme ce supérieur hiérarchique,... Lire la critique de Adieu les cons

50 12
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

Aaah Dieu, quel Con

Toi, dans ton pull-over rouge comme à Paris-Texas, emportée par des quintes de blues sanguinolentes, tu cueilles un bouquet de soucis et tu vas mourir. Moi, dans ma cotte de mailles à partir, mon plastron de larmes amères, con cassé dans ma boîte, j'ai refusé de vivre. Toi, tu es droite et fière quand moi je crois savoir. Toi tu n'as peur de rien, tu brilles comme un soleil, tandis que je me... Lire la critique de Adieu les cons

51 5
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Critique de Adieu les cons par nico94

J’avoue que comme pour les films de Kervern/Délépine j’attends toujours les œuvres de Dupontel avec une certaine impatience même si on peut parfois – rarement – avoir de mauvaises surprises (comme pour les duettistes de canal d’ailleurs) ; même si sa filmographie est parfois irrégulière avec un humour qui passe plus ou moins bien (selon nos sensibilités). Où le très bon (Bernie, 9 mois... Lire la critique de Adieu les cons

16 12
Avatar nico94
7
nico94 ·

Adieu les cons... et un peu la folie furieuse de Dupontel aussi

J'avoue avoir beaucoup hésité avant de noter cet "Adieu les cons", mes réserves étant à peu près au niveau du plaisir indéniable que j'ai pris. Car oui Dupontel refait du Dupontel, c’est la première bonne nouvelle. Une deuxième : Virginie Efira y est comme toujours formidable. Mais... Lire la critique de Adieu les cons

49 3
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·

La vie est devenue insuportable, pardonnne moi

Derniers mots de Dalida Comédie: dénoncer par l'absurde A ceux qui lisent cette lettre, que ce soit pour essayer de comprendre ou de me décortiquer, pour essayer de nier cette triste réalité ou simplement par un fantasme morbide, je vous demanderai de laisser mes paroles pour ce qu'elles sont, les dernières brides idiotes d'un dépressif.... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

24 9
Avatar Lordlyonor
10
Lordlyonor ·

Abscons, les dieux

[Critique garantie sans spoilers] Pas plus tard que lors du déconfinement qui signifiait pour nous un retour tant attendu dans les salles de cinéma et la perspective de découvrir enfin des nouveautés, BFM TV faisait un reportage sur ces cinéphiles qui se sont rendus dans les salles obscures dès les premiers jours. A la fin de la courte séquence filmée par ses journalistes,... Lire la critique de Adieu les cons

30 10
Avatar Albiche
8
Albiche ·

30 ans ferme

30 ans ferme Suze vient d’apprendre qu’elle est atteinte d’une maladie incurable. Elle se rend au service des archives pour retrouver son fils dont elle est sans nouvelles depuis sa naissance, alors qu’elle était mineure. Employé venant d’être rétrogradé dans ce même service, JB tente de se suicider mais rate son coup. Leur rencontre, plus qu’improbable est dès lors inévitable. Le voici donc... Lire l'avis à propos de Adieu les cons

12 2
Avatar vincenzobino
9
vincenzobino ·