Affiche Certaines femmes

Critiques de Certaines femmes

Film de (2017)

D'une profonde beauté

Fortement critiqué à Deauville avant d'être présenté à La Roche-sur-Yon, le dernier film de Kelly Reichardt a bien failli ne pas être distribué en France. Sixième long métrage de la réalisatrice, porté de surcroit par des actrices de renom, Certaines femmes semblait en effet destiné à la VOD avant qu'un distributeur décide enfin de s'y intéresser. C'est évidemment une excellente... Lire l'avis à propos de Certaines femmes

14 4
Avatar pierreAfeu
8
pierreAfeu ·

La tranquillité du quotidien

Kelly Reichardt s’est, depuis quelques années déjà, imposée comme une portraitiste de talent notamment pour exprimer avec une rare délicatesse l’intime et le mal être de ses personnages. Composant un cinéma féminin régi par l’abstrait et la poésie, elle a apporté des œuvres parfois difficiles d’accès pour son spectateur mais contenant de formidables joyaux pour celui qui avait le courage de... Lire la critique de Certaines femmes

8 1
Avatar Flaw 70
5
Flaw 70 ·

Du désoeuvrement

un très beau film, profond, sans action, sans intrigue, hormis l écoulement de la vie ordinaire, nue. juste la beauté du désœuvrement incarnée par trois femmes dans un paysage qui est probablement le personnage central du film, ce paysage froid l hiver, étendu, désert, où les arbres sont nus, au milieu de nulle part, où la lumière est crue et douce à la fois. dans un subtil jeu de miroir,... Lire la critique de Certaines femmes

5
Avatar Karim Chaudet
10
Karim Chaudet ·

Une femme certaine

L'indicible voici ce qui résume le mieux en un mot le cinéma de Kelly Reichardt. Sa filmographie parcours un long chemin escarpé qui réunit ce que le prolétariat à de moins spectaculaire, à l'antithèse de ce que le médium visuel donne aujourd'hui à voir des déshérités de la croissance économique. Elle théorise parfaitement les liens ténus qui unissent des hommes et des femmes gravissant des... Lire l'avis à propos de Certaines femmes

3
Avatar Sabri Collignon
8
Sabri Collignon ·

Rails et sortie de route

« Les films avancent comme des trains, tu comprends ? Comme des trains dans la nuit » (François Truffaut) Déclinaison diurne et volontiers alanguie de la formule restée célèbre de La Nuit américaine (1973), l’ouverture de Certaines Femmes se place sous le signe d’un train en marche, parcourant les contrées arides du Montana. Cet enregistrement... Lire l'avis à propos de Certaines femmes

7 2
Avatar CableHogue
7
CableHogue ·

Mon militantisme de comptoir

Pendant que je somnolais tout le long du deuxième segment, je me suis dit que j'allais arrêter de faire la bise à mes collègues féminins ou aux filles que je connais pas du tout en soirée. Depuis quelques mois ça me met mal à l'aise de traiter différemment les hommes et les femmes dès ce premier contact (premier contact de la journée de travail, ou premier contact d'une fête). C'est du... Lire la critique de Certaines femmes

5 3
Avatar Max L. Ipsum
5
Max L. Ipsum ·

Des femmes en hiver

Le film est composé de trois segments dans la vie de trois femmes : une avocate, jouée par Laura Dern, dans l'impossibilité d'aider son client, Jared Harris, parfait en homme pathétique et perdu, victime d'un accident du travail ; une mère de famille, interprétée par Michelle Williams dont la vie conjugale semble battre de l'aile et voulant se construire une maison, et une employée dans un... Lire la critique de Certaines femmes

4
Avatar Léo Corroyer
9
Léo Corroyer ·

Infinie délicatesse

Le cinéma de Kelly Reichardt me fait du bien. Je l’expliquais déjà il y a dix ans lorsque j’évoquais le bouleversant Old Joy. Depuis, de Wendy et Lucy à Night Moves, en passant par le chef-d’œuvre La Dernière Piste, la réalisatrice n’a cessé de... Lire l'avis à propos de Certaines femmes

3
Avatar Ed-Wood
9
Ed-Wood ·

Critique de Certaines femmes par Victor Blutch

Sciemment anti-spectaculaire, défait de tout coup de force volontariste, brodé dans un 16mm délicatement serti dans la brume du Montana, ce portrait en trois temps de quatre femmes brille par son orfèvrerie douce. Lire l'avis à propos de Certaines femmes

1
Avatar Victor Blutch
6
Victor Blutch ·

Kelly's Cutoff : Poétique de la déviation

"On se souvient que Wendy et Lucy s’ouvrait sur des plans rapprochés de wagons et de rails, qui annonçaient la piste que le personnage de Lucy allait finalement emprunter (dans le dernier plan, depuis le wagon d’un train lancé vers le Nord, elle observe le paysage qui défile). Certain Women s’ouvre sur un plan de prime abord similaire : une locomotive traverse un paysage de... Lire l'avis à propos de Certaines femmes

2
Avatar RayonVertCinema
8
RayonVertCinema ·