Affiche Divines

Critiques de Divines

Film de (2016)

Concours de clito

https://leschlamedias.wordpress.com/2016/09/14/divines-concours-de-clito/ Premier long-métrage d’Houda Benyamina, caméra d’or du festival de Cannes, Divines est le film incontournable de cette rentrée qui divise la critique. D’un côté, ceux qui rejoignent entre-autre le camp du Parisien, de... Lire l'avis à propos de Divines

7
Avatar Clément Capot
8
Clément Capot ·

Désespoir et frénésie

Allez, disons le d'emblée, "Divines" est avant tout un film noir, plutôt bien réussi surtout si l'on considère qu'il s'agit d'un premier long métrage. Voilà, comme ça, on évacue d'emblée les questions à la noix, du genre "est-ce ainsi qu'un cinéaste doit montrer les banlieues ?". Comme si le fait qu'un film prenne place dans le 9-3 nécessitait un qu'il ait un contenu particulier, formaté,... Lire l'avis à propos de Divines

7 1
Avatar Marcus31
8
Marcus31 ·

La caméra mord !

Auréolé d’une « Caméra d’Or » et d’un enthousiasme féru des festivaliers, j’attendais ce « Divines » non sans une certaine curiosité. Assouvie, force est de reconnaître que je n’ai pas adhéré à ce premier film potentiellement négligent et qui apparaît au final pour le moins séditieux. Qu’en est-il exactement ? Doumia a des ambitions et du caractère. Gagner beaucoup d’argent, sortir... Lire l'avis à propos de Divines

8
Avatar Fritz Langueur
4
Fritz Langueur ·

L'art qui vous dérange n'en est pas moins un art

Je ne pensais pas, en passant par la fiche SC de Divines, voir autant de commentaires et de critiques à côté de la plaque. Divines serait un film grossier, mensonger et propagandiste. Je pose donc ici un petit billet de réponse. On devient de plus en plus habitué.e.s aux films dépeignant la vie de banlieue française. "La... Lire l'avis à propos de Divines

6 2
Avatar Raton
8
Raton ·

La raideur du corps et de l'esprit

Divines a tout d’un grand film, mais souffre en bout de course des défauts de ses qualités. Véritables révélations, Déborah Lukumuena (Maimouna) et surtout Oulaya Amamra (Dounia) irradient l’écran et offrent chacune au film une interprétation si solide et marquante qu’on en oublie les autres acteurs. Il faut dire que Kevin Mischel est aussi agréable à regarder danser que rasant à... Lire l'avis à propos de Divines

4 4
Avatar Flibustier_Grivois
7
Flibustier_Grivois ·

Critique de Divines par walda

Je suis mitigé. Pour un premier film, c'est une réussite. La réalisation, quoique simple, est maîtrisée et efficace. Les dialogues sont efficaces. Les actrices principales y sont magnifiques. Par contre, l'histoire est un peu fourre-tout, le film ouvre de nombreuses portes, il navigue un temps dans la fresque sociale puis plonge dans le polar. Peut-être le défaut du premier long métrage. Sans... Lire l'avis à propos de Divines

6
Avatar walda
7
walda ·

Poignant, bluffant et talentueux

"Divines", un film juste, beau et fort. Ce n'est pas un film sur la banlieue, c'est un film qui s'y passe, un film sur la vie, sur l'amitié, sur la quête adolescente dans un milieu défavorisé. Deux jeunes filles au talent prometteur, un duo attachant qui fait passer des rires aux larmes. Il y a eu "La haine", il y a aujourd'hui "Divines", qui reflète une génération, et donne la place centrale... Lire l'avis à propos de Divines

5
Avatar M_aiz
9
M_aiz ·

"T'as du clitoris, toi, j'aime bien !"

En 1995, Mathieu Kassovitz réalise La Haine, film hors du commun sur les banlieues (en fait non pas vraiment mais bon...) propulsant ses trois acteurs principaux en icônes, Vincent Cassel en tête. En 2004, il y a eu L'esquive d'Abdellatif Kechiche, une fable sur des ados qui découvrent Marivaux dans les banlieues. Dix ans plus tard, c'est Céline Sciamma qui s'attache au film... Lire la critique de Divines

5
Avatar Coline Fournier
9
Coline Fournier ·

Féminisme michetonneux

Dounia traîne ses guêtres dans une cité en bordure de l’autoroute A3, où habite son amie Maïmouna, fille de l’imam de la mosquée du quartier. Dounia n’habite pas la cité mais non loin de là, avec sa mère et son cousin travesti, dans un amas de tôles au milieu d’un camp rom. Dounia a la rage, aime pourrir sa professeur là où elle peine à apprendre le métier d’hôtesse d’accueil. Dounia veut de... Lire la critique de Divines

8
Avatar Auguste Bourrain de Lexocet
2
Auguste Bourrain de Lexocet ·

Divinement atroce

Cannes semble s’être découvert un nouveau pouvoir politique incisif: Jacques Audiard l'année dernière ghéttoisait une famille tamoule fictive et remportait la plus haute distinction, Houda Benyamina va encore plus loin et starifie des gamines de banlieue en nouvelles Tony Montana des quartiers. Pas de Palme à son palmarès mais une Caméra D'or qui gargarise bruyamment sa scénariste et... Lire la critique de Divines

12
Avatar Jack L'Eventreur
2
Jack L'Eventreur ·