Affiche L'Ange

Critiques de L'Ange

Film de (2019)

  • 1
  • 2

Affreux, beau et méchant

Carlos Eduardo Roberto Puch, est le serial killer le plus célèbre d'Argentine. Arrêté en 1972 alors qu'il a à peine 20 ans, il est condamné à perpétuité pour onze meurtres, deux viols, et dix-sept agressions. Peine qu'il continue toujours de purger dans une prison de haute sécurité. On comprend vite... Lire la critique de L'Ange

24 17
Avatar Théloma
8
Théloma ·

L' Ange, biopic d'un assassin dans l'Argentine des années 70.

Buenos Aires, 1971. Carlitos est un adolescent de 17 ans au visage angélique, il croise la route de Ramon. Ensemble ils forment un duo trouble d'escrocs et d'assassins. L'ange est un biopic argentino-espagnol de 2019 réalisé par Luis Ortega. Le film raconte l'histoire véridique d'un lycéen qui va... Lire la critique de L'Ange

8 3
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Le tueur au visage de chérubin

Carlos Eduardo Robledo Puch est l'un des criminels parmi les plus célèbres en Argentine. 11 meurtres à son actif, des vols par effraction, un viol et deux enlèvements : un tableau de "chasse" qui lui a pris moins de deux ans, alors qu'il en avait moins ou peu plus de 18. Luis Ortega lui consacre un film très stylisé, presque ludique, à l'image de la décontraction et l'amoralité de ce bel... Lire la critique de L'Ange

6
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Lucifer était l'ange parfait

Dans ce film argentin, le crime a les traits du David de Michelangelo. Baigné dans un océan de couleurs kitschs et de tons pastels, ce criminel aux airs de bambin va mener son bateau où bon lui semble, nous livrant au monde comme si il lui appartenait. Avec son ténébreux partenaire de crime Ramon, ils vont semer un vent de terreur sur Buenos Aires. Ces Bonnie & Clyde à peine sortis de... Lire la critique de L'Ange

5
Avatar annabambiboo
8
annabambiboo ·

Sweet black angel

C'était bien la peine de fuir comme la peste les biopics étasuniens industriels pour se retrouver devant un film argentin avec exactement les mêmes défauts : un film sans aucune personnalité avec une histoire racontée platement, une mise en scène et une utilisation de la musique totalement convenues, ça se regarde sans trop d'ennui mais se révèle assez anecdotique au final. Le... Lire la critique de L'Ange

3
Avatar Mr Purple
5
Mr Purple ·

Je t'aime, moi non plus

Il s’appelle Carlos. Enfin Carlitos. Il est blond. Ses cheveux bouclés tombent sur ses épaules encore minces d’adolescent. Il a un regard rieur. Il a des lèvres épaisses et rouges, qu’on a envie d’embrasser. Même les mères de ses amis. Mais bon il préfère les pères. Il porte des t-shirts trop courts, des pantalons trop larges. Il est discret, aimable, désintéressé. Il aime les milanesas con... Lire la critique de L'Ange

5
Avatar Ines Clivio
9
Ines Clivio ·

El Ángel du Diable...

Le réalisateur Luis Ortega conte avec humour et une férocité typiquement latine l'histoire VERIDIQUE d'un tueur de 19 ans ( comme quoi la réalité dépasse souvent la fiction et l'imagination...) qui a terrorisé l'Argentine dans les années 1970, sous la botte militaire des généraux. L'errance criminelle d'un blondinet gueule "d'ange" pervers, entre dérive psychopathe violente,... Lire l'avis à propos de L'Ange

2 2
Avatar theomix57
8
theomix57 ·

Janv. 18/01

Trop inégale en terme de rythme. Je me suis beaucoup ennuyé sur certaines séquences et très souvent, les séquences que j'aimais beaucoup ont étaient coupé trop tôt... Mais cela n'est que mon ressenti. Passez ça le film est beau visuellement, l'histoire n'est pas très original de base, mais sont traitement l'est tout de même un peu plus. Big dédicace au mec qui à fait les... Lire la critique de L'Ange

1
Avatar Unfilmparjour
5
Unfilmparjour ·

Critique de L'Ange par ffred

Pour commencer l'année, comme en 2018 (El Presidente) un film argentin, qui sort (une nouvelle fois) des sentiers battus. Voici donc l'histoire vraie de Carlitos, tueur en série au physique angélique, à la sexualité trouble et à l'âme noire. Une mise en scène soignée, un scénario ambigu et inquiétant (et sans jugement), une reconstitution d'époque minutieuse. Premier film pour Lorenzo Ferro... Lire l'avis à propos de L'Ange

1
Avatar ffred
8
ffred ·

Anarchie et folie.

Drôle d'oiseau que ce jeune insouciant qui tire plus vite que son ombre... Il lui manque clairement une case, et cette case c'est celle de la raison, ou de l'inhibition, au choix. Il tue sans vergogne ni remord, parfois pour se défendre, parfois gratuitement. Il commence par escalader des clôtures pour voler chez les gens, puis après une bagarre qu'il provoque fait la connaissance de la... Lire la critique de L'Ange

1
Avatar HorsebackRevenge
7
HorsebackRevenge ·
  • 1
  • 2