Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche La Route sauvage

La Route sauvage

(2018)

Lean on Pete

12345678910
Quand ?
6.7
  1. 1
  2. 1
  3. 1
  4. 9
  5. 33
  6. 89
  7. 156
  8. 54
  9. 18
  10. 4
  • 366
  • 33
  • 568

Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant. Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraineur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière. Le jour où Charley se retrouve totalement...

Casting : acteurs principauxLa Route sauvage

Casting complet du film La Route sauvage
Match des critiques
les meilleurs avis
La Route sauvage
VS
Avatar Olivier Paturaud
7
La balade sauvage

Mieux que le titre français un peu maladroit, on aurait préféré que soit conservé le titre du roman dont est adapté le film d'Andrew Heigh (Week-End, 45 ans), Lean on Pete, traduit en français sous le titre Cheyenne en Automne (Willy Vlautin chez 13e note Editions, 2012). Lean on Pete, soit "se reposer" sur "Pete", ce qui traduit bien le désarroi auquel est confronté le jeune Charley Thomson, incarné par Charlie Plummer (avec un air de River Phoenix dans...

11 7
La petite ballade de l'adolescent en deuil avec un cheval en fin de course

Avec un titre et une affiche lorgnant du côté de La Ballade sauvage de Terrence Malick, pour séduire le cinéphile en manque du lyrisme d'un cinéma auteuriste, La Route sauvage sent bon l'Amérique des laissés pour compte, à travers un voyage initiatique, qui met du temps à prendre la route. Dans une petite ville perdue du côté de Portland, Charley (Charlie Plummer) vit avec son père (Travis Fimmel). Pour tromper son ennui et solitude, il court dans... Lire l'avis à propos de La Route sauvage

PostsLa Route sauvage

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (20)
La Route sauvage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le pied à l'étrier...

LA ROUTE SAUVAGE (16) (Andrew Haigh, USA, 2018, 121min) : Âpre récit d'apprentissage de Charley, jeune homme de 15ans arrivé tout juste en Oregon, qui va fuir d'Ouest en Est (l'inverse des pionniers) ces maux intérieurs, afin d'en faire le deuil, accompagné de son cheval "compagnon de route", pour tenter de retrouver une stabilité affective auprès d'une tante dont il n'a plus de... Lire la critique de La Route sauvage

6 2
Avatar seb2046
8
seb2046 ·
Les grandes espérances

Et 1... et 2... et 3 bravo ! Avec "La route sauvage", Andrew Haigh... est brillamment passé du stade de réalisateur en devenir à celui d'auteur/metteur en scène de valeur qui pourrait faire sienne les paroles de Truffaut, «Mon univers est celui de l'affectivité». Entre "Week-end" en 2012, " Lire l'avis à propos de La Route sauvage

6 1
Avatar Fritz Langueur
10
Fritz Langueur ·
“Lonesome cowboy”

Charley, quinze ans, s’attache vite à Lean on Pete, le cheval de course dont il s’occupe avec soin. Quand il apprend que l’animal, jugé trop vieux, va être bientôt abattu, il s’enfuit avec lui. Il court, il court, le garçon, après la vie, qui n’a guère été tendre. Une mère partie, un père instable, peu d’éducation ni de quoi manger à sa faim. Le jeune homme s’échappe alors pour... Lire la critique de La Route sauvage

1 1
Avatar CineFiliK
7
CineFiliK ·
Découverte
LA ROUTE SAUVAGE – 15/20

Road movie délicat et pertinent porté par la lumineuse interprétation du jeune Charlie Plummer, La Route Sauvage se positionne dans l’excellence du cinéma indépendant américain, se soustrayant aux scories du genre comme le misérabilisme ou un lyrisme excessif. Certes, le discours social et les difficultés de la working class aux Etats-Unis touchée par l’extrême pauvreté constituent le socle... Lire la critique de La Route sauvage

3
Avatar Thibault_du_Verne
8
Thibault_du_Verne ·
Goodbye horses

Ça lui va bien, à Andrew Haigh, de changer de registre à chaque film et de ne pas s’en tenir à la romance gay qu’il réussît, dès ses débuts, à se réapproprier avec talent dans Week-end et la série Looking. Après les affres sentimentales du troisième âge dans 45 ans, le voilà filmant les grands espaces et les laissés-pour-compte de l’Amérique avec, comme... Lire la critique de La Route sauvage

3
Avatar mymp
7
mymp ·
Toutes les critiques du film La Route sauvage (20)
SéancesLa Route sauvage
Projeté dans 130 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour La Route sauvage
Bande-annonce La Route sauvage
Vous pourriez également aimer...