Affiche Le Traître

Critiques de Le Traître

Film de (2019)

Un film Traître et bien

Dans les années 80, la mafia sicilienne vacille enfin. Si beaucoup se souviennent de la détermination du juge Falcone derrière le maxi-procès qui aboutit à 360 condamnations, peu se rappellent que ce sont les témoignages de l’ancien soldat de Cosa nostra Tommaso Buscetta qui en furent la pièce maîtresse. Le traître raconte l’histoire de témoins crucial. La mafia et le cinéma, c’est... Lire l'avis à propos de Le Traître

4 1
Avatar el_blasio
7
el_blasio ·

La guerre des mots

L’expérience est un atout. Ce n’est pas la présence de Marco Bellocchio, avec plus de cinquante ans et une vingtaine de métrages à son actif, en compétition au Festival de Cannes, qui nous fera dire le contraire. Une présence d’autant plus agréable tant le cinéma italien semble peu présent sur nos écrans et en manque d’auteurs majeurs pour lui redonner du souffle. Avec Le Traître,... Lire la critique de Le Traître

5
Avatar JKDZ29
7
JKDZ29 ·

Le Traître - Le renouveau italien !

Le cinéma italien a perdu de sa superbe depuis quelques années. Ce qui est évidemment bien dommage car c'est l'un des cinémas en Europe les plus intéressant. Nous avions alors de grand nom à l'image de D. Argento ou bien encore du légendaire S. Leone. Pourtant nous avons depuis quelques années certains réalisateurs qui refont surface à l'image de M. Bellocchio qui nous revient par exemple... Lire l'avis à propos de Le Traître

3
Avatar Teslax
8
Teslax ·

Balance tes morts

Individualité et nationalité. Deux faces d’une même pièce constituant deux des principaux axes abordés par la filmographie de Marco Bellocchio. Après « Buongiorno, notte » (2003) et « Vincere » (2009), le cinéaste scalpe à nouveau l’histoire italienne dans sa dernière fresque : « Le Traître », revenant sur la vie de l’ex-mafieux Tommaso Buscetta qui, durant les années quatre-vingt et... Lire la critique de Le Traître

4 5
Avatar expandingboyen
7
expandingboyen ·

Le chien qui fuit

Bellocchio, sans conteste l'un des meilleurs cinéastes italiens encore en vie, n'a cessé de surprendre les cinéphiles dans le choix de ses sujets, de Les poings dans les poches (la folie) a Vincere... Lire l'avis à propos de Le Traître

4
Avatar Marlon_B
6
Marlon_B ·

Un homme d'honneur

Ce qui est étonnant avec un cinéaste aussi chevronné que Marco Bellocchio (80 ans en novembre, 54 années d'activité et 26 longs-métrages), c'est que le meilleur de sa filmographie se trouve dans la période la plus récente, avec notamment Vincere et Fais de beaux rêves. Et Le traître n'est pas loin de les valoir, alors qu'il s'agit d'un énième portrait d'un mafioso, en l'occurrence, palermitain.... Lire l'avis à propos de Le Traître

3
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

...et après ?

Pour commencer, je voudrais adresser une petite pique à je ne sais plus trop quel journal qui parlait de film rappelant "La trilogie du Parrain"...je me demande bien où ces """professionnels""" ont vu le film parce que Le Traître n'a de point commun que dans son thème, le genre et le ton du film étant complètement différents. Après évidemment cela ne constitue pas une critique envers... Lire l'avis à propos de Le Traître

9 4
Avatar Foulcher
5
Foulcher ·

Infidèle à la Cosa

Sincèrement, cette note me peine presque. Parce que « Le Traître », c'est quand même un bon film. À 80 ans, Marco Bellocchio confirme qu'il n'a rien perdu de sa maîtrise et a peu d'égal aujourd'hui pour s'emparer de l'Histoire de son pays à travers des périodes, des événements le caractérisant au plus haut point, en l'occurrence le premier « repenti » de la Cosa Nostra, à... Lire l'avis à propos de Le Traître

2
Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Demi-lune

Toujours, lorsqu'il s'empare d'un sujet, Marco Bellocchio évite l'opinion tranchée. Il préfère montrer l'ambivalence des choses, à l'opposé d'un Ken Loach par exemple, pour qui le monde se résume à une lutte entre les méchants riches et les gentils pauvres... ce qui n'empêche pas son cinéma d'atteindre parfois de sommets. Mais je digresse, déjà. Ainsi sa Belle endormie... Lire l'avis à propos de Le Traître

2 3
Avatar Jduvi
8
Jduvi ·

Critique de Le Traître par ffred

Après 5 est le numéro parfait, voilà une autre facette de la mafia (sicilienne cette fois) pour ce nouveau film du réalisateur de Vincere (entre autres). Tiré de faits réels Le traitre nous brosse le portrait parfaitement dessiné, implacable et sans concession, d'un homme aussi ambigu et immoral que plein de principes. La mise en scène de Bellocchio est d'une virtuosité et d'une force... Lire la critique de Le Traître

2
Avatar ffred
9
ffred ·