Affiche Les Délices de Tokyo

Critiques de Les Délices de Tokyo

Film de (2015)

Confits d'intérêt

Sentaro - Masatoshi Nagase, ou comment devenir fan d'un acteur en seulement un film - tient une petite boutique de dorayakis, qu'il confectionne lui-même. Suite à la publication d'une offre d'emploi, il rencontre une candidate peu banale. Tokue – Kirin Kiki – diablement attachante, dame de 76 ans aux mains déformées, qu'il va rejeter poliment dans un... Lire l'avis à propos de Les Délices de Tokyo

87 35
Avatar Gothic
9
Gothic ·

N’importe où hors du monde

C’est toujours un regard empli de tendresse que Naomi Kawase porte sur les destins humains. Ses personnages sont éphémères, discrets, aux trajectoires modestes. Ce sont ceux qui n’existent pas aux yeux de la société, invisibles, oubliés ; pourtant porteurs d’une immensité de richesses intérieures. Il y a, dans l’intense sensitivité de ses plans, la certitude que l’homme appartient à... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

50 2
Avatar Shania Wolf - 火見子
8
Shania Wolf - 火見子 ·

La poésie du haricot

Imaginez un film intitulé « Cassoulet », « Bouillabaisse », « Choucroute », « Salade-tomate-oignon »… Iriez-vous le voir ? Je n’en suis pas certain. Et pourtant, Naomi Kawase ne fait rien de moins en intitulant son film « An » (grossièrement transformé en Délices de Tokyo pour les Français), alors que l'anko (餡子) ou an (餡) est une pâte de haricot azuki (sorte de haricot rouge).... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

29 23
Avatar Caledodub
8
Caledodub ·

Un pétale de cerisier dans la pâte an

Les Délices de Tokyo, je m'y suis intéressé quand j'ai vu la bande annonce dans mon cinéma. Cette mise en bouche, je ne l'ai vue qu'une seule et unique fois. Dans la salle dédiée art et essais. Cette histoire de cuisine au pays des cerisiers en fleurs avait quelque chose de magique. Le soir même, je rentre et découvre sur Sc que Aurea l'avait recommandé quelques minutes plus tôt. Puis... Lire l'avis à propos de Les Délices de Tokyo

28 9
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

Quand hari(cot rouge) rencontre sa vie

À force de dépeindre, avec la minutie qu'on lui connaît, les cycles de la vie, Naomi Kawase semble concrètement en entamer un nouveau dans sa vie dédiée au septième art. Les délices de Tokyo sonne peut-être l'heure de la mue, de la renaissance, pour une cinéaste qui, jusqu'alors, donnait l'impression de ne pouvoir exorciser ses tourments qu'à travers un cinéma radical et exigeant.... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

38 6
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Les Délices de Tokyo

Sentaro (Masatoshi Nagase) fabrique et vend des dorayakis, pâtisseries traditionnelles japonaises, de petits gâteaux fourrés à l’«an», une pâte de haricots rouges confits. Il est triste et effectue sans enthousiasme son travail quotidien. Tokue (Kirin Kiki) femme de 76 ans va convaincre Sentoro de l’embaucher car elle a le secret de la préparation de la pâte « an » qu’elle réalise avec... Lire l'avis à propos de Les Délices de Tokyo

38 6
Avatar voiron
7
voiron ·

Les conserves du nouvel An

Décidément, une fois de plus, c'est le cinéma extrême-oriental qui m'aura donné le plus d'émotions cette année. Une preuve de plus m'a été offerte, aujourd'hui même, par ce très beau film, le premier que je voyais de Naomi Kawase (mais sûrement pas le dernier...). Le film nous montre donc la rencontre de trois personnages. Sentarô tient une petite boutique où il cuisine (comme il peut) et... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

31 2
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Tokyo de couleurs

Les fleurs roses des cerisiers dansent lentement dans le ciel bleu au-dessus de la route. Les arbres nous font signe de leurs milliers de feuilles vertes qui s’agitent tout là-haut. Le métro jaune passe à toute vitesse devant le pont de métal bleu puis disparait à l’horizon. Les haricots rouges confits s’étendent entre deux pancakes jaunes et marrons là où ils sont le plus grillés.... Lire la critique de Les Délices de Tokyo

26 3
Avatar Clode
7
Clode ·

Critique de Les Délices de Tokyo par limma

Adapté d’un roman de Durian Sukegawa ("An"), "Les délices de Tokyo" est une histoire d'émotion. Par le biais de la cuisine et plus particulièrement de la recette idéale de gatêaux aux haricots rouges confits, les "doyarakis", la rencontre entre une dame isolée, un homme perdu et une lycéenne. Trois âges, de cette dame de 73 ans à cet homme d'une cinquantaine d'années en passant par la jeune... Lire l'avis à propos de Les Délices de Tokyo

14 6
Avatar limma
8
limma ·

Bien bouffer, art universel.

Pour écouter entre tradition et modernité je te propose cette belle pièce de musique du groupe Wagakki Band. Donc j'étais dans le train. Oui, je reprends le train, grand fou que je suis mais que veux-tu un vilain accident m'a privé de ma bagnole chérie. Comment ça aucun rapport avec le film ? Non, mais si... Lire l'avis à propos de Les Délices de Tokyo

15 7
Avatar Petitbarbu
8
Petitbarbu ·