Affiche Les diamants sont éternels

Critiques de Les diamants sont éternels

Film de (1971)

-Hi, I'm Plenty! -But of course you are !

James Bond traque Ernst Stavro Blofeld, le chef du SPECTRE, qui recourt à la chirurgie esthétique pour se fabriquer des doubles, et veut se construire un satellite laser avec la fortune d'un milliardaire qu'il séquestre et des diamants volés à une chaîne de contrebande. Patatras ! La série atteignit ici les limites du ridicule. La palme revient aux effets spéciaux, à pleurer de rire... Lire la critique de Les diamants sont éternels

23 8
Avatar Jackal
5
Jackal ·

Golden Nugget

Septième mission pour James Bond qui cherche d'abord à se venger de Blofeld avant de se retrouver dans une histoire de disparitions de diamants qui va l'emmener de l'Anglererre aux USA en passant par les Pays-Bas. Après cinq épisodes, Sean Connery a laissé sa place à George Lazenby pour le réussi Au Service secret de sa majesté avant de la reprendre, officiellement une... Lire la critique de Les diamants sont éternels

27 10
Avatar Docteur_Jivago
5
Docteur_Jivago ·

Welcome to the 70's, Mister Bond.

La présence de George Lazenby n'ayant pas convaincu grand monde dans le pourtant excellent "Au service secret de sa majesté", il est donc décidé de lui trouver un remplaçant... qui ne sera finalement autre que Sean Connery, le comédien ayant réussi à négocier un cachet mirobolant pour l'époque. Bazardant l'opus précédent et jouant la carte de l'humour, "Les diamants sont éternels" est... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

20 4
Avatar Gand-Alf
4
Gand-Alf ·

Sean is back !

Malgré l'excellent "Au service de sa majesté" injustement boudé du grand public, la saga préfère lâcher Lazenby pour reprendre un dernière fois (officiellement) Sean Connery. Cette septième mission est également mal-aimée ainsi que pour beaucoup, la suite de trop... Lire la critique de Les diamants sont éternels

9
Avatar Rcan
8
Rcan ·

Abondance Delaqueue !

Deux ans après Au service secret de Sa Majesté, ce septième opus de la célèbre saga produite par Harry Saltzman et Albert R. Broccoli (par l'intermédiaire de leur société EON Productions) est d'abord un roman d'espionnage de l'écrivain britannique Ian Fleming, publié en 1956. C'est le quatrième volume ayant pour héros James Bond, la traduction française paraît en 1957 sous le titre Chauds les... Lire la critique de Les diamants sont éternels

7 6
Avatar HITMAN
5
HITMAN ·

Mouton Rothschild is a claret

Septième volet de la saga 007, Diamonds are forever ne jouit pas d’une excellente réputation. Il est pourtant loin de faire tache au sein de la saga. Cette fois-ci, James Bond enquête sur un mystérieux trafic de diamants. Son enquête le mènera une nouvelle fois jusqu’à Blofeld. Guy Hamilton remplace Peter... Lire la critique de Les diamants sont éternels

9 3
Avatar Stark_07
6
Stark_07 ·

LES DIAMANTS SONT ETERNELS de Guy Hamilton

La franchise James Bond avec ce film sombre sérieusement dans une sorte de parodie d'elle même et cela durera jusqu'à l'arrivée de Martin Campbell à la réalisation de "Goldeneye" (1995). 24 années de productions et 11 films qui vont aller de la pure médiocrité au film qui maintient de l'intérêt sans plus. Nous dirons que "Les diamants sont éternels" fait partie de la deuxième catégorie. Le... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

6 5
Avatar littlebigxav
5
littlebigxav ·

Diamants ne meurent jamais

Après un interlude qui donnait un petit coup de neuf à la saga en la présence de "Au service secret de sa majesté", ce volet ci repart sur les bases établies auparavant, en se lâchant un peu plus. Ce volet est surement le plus abusé parmi les officiels jusque là, scénario tiré par les cheveux, trame plutôt minimaliste et sans un réel ressenti de menace, mais voilà,... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

7 2
Avatar мс³
8
мс³ ·

Un petit pas pour l'homme, un Bond de géant pour l'humanité?

Les Diamants sont éternels est un film très décevant. Non seulement on était en droit d'avoir un opus correct depuis que les films ne cessent de s'améliorer, mais celui-ci faisait revenir sur la scène Sean Connery, absent dans le dernier James Bond, remplacé par un personnage bien (trop?) vite oublié. C'est donc avec grande surprise que j'ai découvert que Sean... Lire la critique de Les diamants sont éternels

3
Avatar Marvellous
5
Marvellous ·

Pas grand chose...

Les descentes en flammes assénées par de nombreux critiques à ces Diamants éternels ne sont pas, malgré les virulences, dénuées de pertinence : il est vrai que, près de dix ans après James Bond contre Dr. No le mythe s’était essoufflé et ne pouvait survivre qu’à grands coups de gadgets farfelus et d’effets spéciaux démesurés. Cette course au spectaculaire s’est aujourd’hui... Lire la critique de Les diamants sont éternels

6 1
Avatar Impétueux
3
Impétueux ·