Affiche Les diamants sont éternels

Critiques de Les diamants sont éternels

Film de (1971)

Welcome to the 70's, Mister Bond.

La présence de George Lazenby n'ayant pas convaincu grand monde dans le pourtant excellent "Au service secret de sa majesté", il est donc décidé de lui trouver un remplaçant... qui ne sera finalement autre que Sean Connery, le comédien ayant réussi à négocier un cachet mirobolant pour l'époque. Bazardant l'opus précédent et jouant la carte de l'humour, "Les diamants sont éternels" est... Lire la critique de Les diamants sont éternels

22 4
Avatar Gand-Alf
4
Gand-Alf ·

Le dernier Bond de Sean

Exit George Lazenby qui a incarné Bond dans Au service secret de Sa Majesté, (alors qu'il n'a pas démérité, moi je le trouve très correct, au contraire de beaucoup de fans), on rappelle Sean Connery qui avait pourtant juré qu'on ne l'y reprendrait plus après On ne vit que deux fois, mais Broccoli a déroulé son carnet de chèque et il s'est laissé convaincre. 4... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

20 10
Avatar Ugly
6
Ugly ·

-Hi, I'm Plenty! -But of course you are !

James Bond traque Ernst Stavro Blofeld, le chef du SPECTRE, qui recourt à la chirurgie esthétique pour se fabriquer des doubles, et veut se construire un satellite laser avec la fortune d'un milliardaire qu'il séquestre et des diamants volés à une chaîne de contrebande. Patatras ! La série atteignit ici les limites du ridicule. La palme revient aux effets spéciaux, à pleurer de rire... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

21 8
Avatar Jackal
5
Jackal ·

Golden Nugget

Septième mission pour James Bond qui voit le retour, pour la dernière fois officiellement, de Sean Connery dans le rôle principal, après que George Lazenby, pourtant convaincant dans le remarquable Au Service secret de sa majesté décida de ne pas remettre le costume de l'agent britannique.... Lire la critique de Les diamants sont éternels

28 10
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Au service de la nostalgie

A peine la saga venait-elle de se renouveler avec Au service de Sa Majesté, que la EON procède à son premier grand rétropédalage avec Les diamants sont éternels. George Lazenby ne souhaitant pas rééditer l’expérience, il faut trouver un remplaçant, et si de nouvelles têtes... Lire la critique de Les diamants sont éternels

5 5
Avatar JKDZ29
6
JKDZ29 ·

Critique de Les diamants sont éternels par turandot

J'avais un bon souvenir de ce film, vu il y a des lustres (à la télévision). Revu hier (diffusé sur F2 en hommage à Sean Connery). Aucune déception, au contraire. C'est rythmé, jamais assommant (contrairement à certains films récents qui multiplient les explosions et autres scènes bruyantes), et ce n'est pas trop bourré de gadgets. L'intrigue n'est pas hyper complexe, et elle est bien menée.... Lire la critique de Les diamants sont éternels

4 3
Avatar turandot
8
turandot ·

Sean is back !

Malgré l'excellent "Au service de sa majesté" injustement boudé du grand public, la saga préfère lâcher Lazenby pour reprendre un dernière fois (officiellement) Sean Connery. Cette septième mission est également mal-aimée ainsi que pour beaucoup, la suite de trop... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

9
Avatar Rcan
8
Rcan ·

Mouton Rothschild is a claret

Septième volet de la saga 007, Diamonds are forever ne jouit pas d’une excellente réputation. Il est pourtant loin de faire tache au sein de la saga. Cette fois-ci, James Bond enquête sur un mystérieux trafic de diamants. Son enquête le mènera une nouvelle fois jusqu’à Blofeld. Guy Hamilton remplace Peter... Lire la critique de Les diamants sont éternels

9 3
Avatar Stark_07
6
Stark_07 ·

Attention, Sean, tu vieillis !

James Bond (Sean Connery) tente de déjouer un complot de Blofeld (Charles Gray), qui, à l’aide d’un laser révolutionnaire, cherche à obtenir la suprématie nucléaire dans le monde afin de la céder à la nation la plus offrante. Après l’excellent Goldfinger, Guy Hamilton revient à la réalisation pour... Lire l'avis à propos de Les diamants sont éternels

6 2
Avatar Tonto
6
Tonto ·

Diamants ne meurent jamais

Après un interlude qui donnait un petit coup de neuf à la saga en la présence de "Au service secret de sa majesté", ce volet ci repart sur les bases établies auparavant, en se lâchant un peu plus. Ce volet est surement le plus abusé parmi les officiels jusque là, scénario tiré par les cheveux, trame plutôt minimaliste et sans un réel ressenti de menace, mais voilà,... Lire la critique de Les diamants sont éternels

7 2
Avatar мс³
8
мс³ ·