Affiche Magic in the Moonlight

Critiques de Magic in the Moonlight

Film de (2014)

Magic in the Love

C'est désormais un rituel : tous les ans, l'on attend le nouveau Woody Allen. Avec la même excitation, tout en sachant que la qualité varie en fonction des années et que toutes ne sont pas également prolifiques. En 2014, Magic in the Moonlight est impeccable. Le même générique apparaît comme à son habitude au début du film, en caractères classiques et sur fond de jazz : de ce côté-ci, rien n'a... Lire la critique de Magic in the Moonlight

4
Avatar critikapab
8
critikapab ·

L'irrationnelle magie des films de Woody Allen.

Cette critique ne sera pas une belle étude bien construite et bien argumentée expliquant en quoi Woody Allen ne se renouvelle pas, en quoi le réalisateur ne présente qu’une vision rêvée des villes qu’il visite, ou bien en quoi la niaiserie est un parasite. Non cette critique va être faussée par toute la joie que m’a procurée « Magic in the moonlight ». Après avoir frappé très fort en 2011 avec... Lire la critique de Magic in the Moonlight

4 2
Avatar ϻεωɳɑrυ
8
ϻεωɳɑrυ ·

Fake in the Moonlight

Un an après son fameux "Blue Jasmine" qui ne passa pas inaperçu, Woody Allen comme chaque année nous revient avec une nouvelle comédie, pas dramatique comme "Blue Jasmine" mais romantique ce coup ci. Un film d'époque pratiquement vu qu'il se déroule vers les années 1920, ce qui change clairement de ses récents films, un scénario tournant autour de la magie, ou plutôt de l’escroquerie qu'est la... Lire la critique de Magic in the Moonlight

5 2
Avatar мс³
6
мс³ ·

Je vois... je vois...

…que ce film est principalement fait de toque. Magic in the moonlight, de Woody Allen, sorti en 2014 avait beaucoup pour plaire. Mais malheureusement trop de choses ont été négligé, ce qui fait que le film donne l’impression d’avoir été réalisé à la va-vite dans certains passages. A commencer par le scénario. En 1928, Stanley Crawford (interprété par... Lire l'avis à propos de Magic in the Moonlight

3 3
Avatar LaPetitePirate
5
LaPetitePirate ·

L'illusion d'une idylle

Je fais partie de ces irréductibles qui continuent d'apprécier le vieux Woody malgré les années qui passent. Le retrouver chaque année, c'est un peu comme retrouver un vieil ami et faire le point sur la vie. Constater qu'on n'a pas changé tant que ça d'une année à l'autre, mais que, sur l'ensemble la bifurcation est plus évidente. Le scénario est assez bien écrit dans l'ensemble. L'on... Lire la critique de Magic in the Moonlight

3
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Hors d'un égo croûton.

L’on s’effeuille devant le théâtre aux chimères orientales, entre découpages de jolies filles et éléphants impassibles, fauteuils rotatifs, sarcophages et sphinx en toc, pour oublier que la vie est éphémère, bestiale et cruelle. Un scotch pour la digérer, en une disponibilité subsistante, le magicien à la baguette est las de son succès, et se venge en démasquant les charlatans de l’ésotérisme en... Lire l'avis à propos de Magic in the Moonlight

4
Avatar ThomasRoussot
6
ThomasRoussot ·

Petit cru léger

La question de la semaine en matière de cinéma est habituelle : Il est comment le nouveau Woody Allen ? Puisque sont passées les vendanges et les foires aux vins, et que beaucoup parlent de cuvée, que peut-on dire de cette dernière récolte du célèbre cinéaste? "Magic in the moonlight" a été élevé sous le soleil ardent des côtes méditerranéennes. Il est léger en bouche, le maître n'ayant eu guère... Lire l'avis à propos de Magic in the Moonlight

3
Avatar pilyen
7
pilyen ·

"Rather obnoxious, but not entirely unappealing."

Chaque année au rendez-vous, Woody Allen livre avec Magic in the Moonlight son quarante-quatrième long-métrage (!), une comédie romantique dont l’action se déroule sur la Côte d’Azur vers la fin des années 20. Colin Firth y incarne Stanley Crawford, un magicien blasé et pessimiste, aussi connu sous son nom de scène, Wei Ling Soo, qui, s’il vit de l’illusion, n’en nourrit plus aucune sur le monde... Lire la critique de Magic in the Moonlight

4
Avatar nutelsa
6
nutelsa ·

A en perdre Allen !

Rien de pire chez Woody Allen quand il « allenise »… scénario en creux, logorrhée étourdissante, leitmotiv musical en boucle (j’adore Cole Porter mais quand même !), acteurs fatigants et maniérés se la jouant cinéma post muet (même si nous sommes dans le thème, c’est agacant)… « Magic in the moonlight » en viendrait à paraître comme un film apocryphe ! De quoi agacer, heureusement c’est très... Lire la critique de Magic in the Moonlight

3 2
Avatar Fritz Langueur
6
Fritz Langueur ·

You do something to me, something that simply mystifies me

C'est avec plaisir que je retrouve dans Magic in the Moonlight ce qui me plait tant dans les (quelques) films du grand Woody que j'ai pu voir. Cette jolie petite comédie brille par des dialogues incisifs et la vision "carte postale" du Sud de la France années 20 façonné par Allen. Comme une furieuse envie de faire un tour en cabriolet, coiffée d'un de ces ravissants chapeaux. Emma Stone,... Lire la critique de Magic in the Moonlight

3 1
Avatar Chloé Cha.
7
Chloé Cha. ·