Affiche Metropolis

Critiques de Metropolis

Film de (1927)

Bioshock

Depuis le temps que je traîne sur SC, j’ai développé des habitudes en regardant mes films. Outre le réflexe de donner une note à la fin d’une œuvre – voire même de certaines vidéos YouTube, c’est dire à quel point je suis atteint – j’ai aussi essayé de prendre du recul avec les films que je regarde, notamment quand on m’annonce un chef-d’œuvre. Metropolis étant à 37e place du Top 111, il y avait... Lire l'avis à propos de Metropolis

112 25
Avatar PFloyd
8
PFloyd ·

- "Metropolis" dans mon "TOP 10" -

Faisons un grand pas dans le temps et allons en l'année 2026. John Fredersen, un tyran despote, étale sa puissance sur un peuple de prolétaires travaillant de la plus pénible des manières dans les souterrains d'une énorme ville: Métropolis. Ces esclaves triment et meurent au labeur pour assurer tout confort à la riche population de cette cité qui vit dans un climat de fête et de frénésie... Lire la critique de Metropolis

122 27
Avatar Gérard Rocher
10
Gérard Rocher ·

"Entre la tête et les mains, il doit y avoir le coeur."

Qu'est ce qui a été réellement inventé en matière de science fiction après ce film? J'aimerais bien qu'on me le dise... Il y a tout ici. Les décors, ces tours qui montent, gigantesques, ces autoroutes aériennes, ces grottes abyssales. Les thématiques, les machines, la scission sociale, l'humain contre la machine, le savant fou et sa créature, l'échec d'une utopie, le tout saupoudré de... Lire l'avis à propos de Metropolis

47 15
Avatar EIA
10
EIA ·

Critique de Metropolis par MrsChanita

ARTE a eu l'excellente idée de programmer ce 30 décembre la version longue, récemment restaurée, avec vingt-cinq minutes de scènes inédites, du chef-d'oeuvre de Fritz Lang. Metropolis est peut-être le film qui m'a le plus impressionnée lorsque j'étais petite, par sa puissance visuelle et ses personnages étranges. Le revoir a été pour moi un moment fabuleux, hors du temps. J'ai à nouveau été... Lire la critique de Metropolis

30 6
Avatar MrsChanita
10
MrsChanita ·

Critique de Metropolis par Tanja

En 2010, Arte diffusait une nouvelle version, presque compète, de Metropolis... Le travail sur cette version est énorme, de plus pour l'occasion un orchestre symphonique jouait la musique du film en direct ! Le résultat est époustouflant. C'est un véritable chef d'œuvre, le tout premier grand film de S.F. Il a d'ailleurs énormément influencé Ridley Scott sur Blade runner et bien d'autres... Lire l'avis à propos de Metropolis

23 3
Avatar Tanja
9
Tanja ·

Regarde les hommes plier

En regardant Metropolis, un mot nouveau m’est venu à l’esprit : fascichiant. Je serai honnête. Je viens de voir pour la première fois ce film qui m’a fasciné autant qu’il m’a ennuyé. Et pourtant, je le considère comme un chef d’œuvre. Car, souvent, les causes de l’ennui sont dues à l’abandon de ces mêmes qualités fascinantes. La beauté du... Lire l'avis à propos de Metropolis

14 5
Avatar Caledodub
8
Caledodub ·

L’horreur des artifices, l’authenticité du médiateur

S’il y a bien un genre cinématographique aux ambitions démesurées, dont les frontières sont à ce point indécelables qu’elles peuvent parfois nous emmener jusqu’aux confins de l’univers, c’est bien la science-fiction. Lâchant la bribe de l’imagination des cinéastes, ces visions du futur construites de toutes pièces ont beau s’apparenter de près ou de loin à notre propre monde,... Lire l'avis à propos de Metropolis

12
Avatar Marius Jouanny
9
Marius Jouanny ·

Un muet surprenant et moderne

Tout simplement l'un des plus grands chefs-d'œuvre que le 7ème Art nous ait offert à ce jour ! Souvent copié, mais jamais égalé, Metropolis restera le film de science-fiction le plus visionnaire et magique de tous les temps. À la fois drôle, touchant, triste et poétique, cette épopée du muet est traversée par toutes les émotions, sublimées grâce à l'inoubliable partition musicale. 85 ans après... Lire l'avis à propos de Metropolis

10
Avatar Jeremy Bentham
10
Jeremy Bentham ·

Force Ouvrière

Fritz Lang aurait pu lancer l'histoire avec une petite annonce incisive dans le journal : "Cherche petit chef pour dialogue avec les larbins d'en bas". Une pointe d'humour, il aurait campé le contexte pessimiste de son long-métrage, mais il y préfère une image résolument plus noire. Il montre la machine, la furieuse imbrication des rouages, énormes, bruyants et agressifs, qui dictent la marche... Lire la critique de Metropolis

10 1
Avatar FPBdL
9
FPBdL ·

Hack to the future

À l’origine du futur se situe Metropolis : œuvre monstre, qui embrasse avec démesure la potentialité du cinéma, encore dans son âge muet, et qui, après les fresques monumentales de Griffith sur le passé, emprunte à Méliès sa fantaisie pour regarder vers l’avenir. Revoir Metropolis émeut à de multiples niveaux.... Lire la critique de Metropolis

30 1
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·