Affiche New York Melody

Critiques de New York Melody

Film de (2014)

Ou comment te vendre une BO...

Au milieu de tout ces block-busters de vacances est sortie ce 30 Juillet (et plutôt bien distribué) "New York Melody", un film qui transcende le genre de la comédie romantique bien plus loin que les carcans Hollywoodiens pour jeunes pucelles puisqu'il aborde le thème de la mélancolie amoureuse. Et pour une comédie flirtant avec le "feel-good-movie", c'était plutôt osé de ne pas terminer par une... Lire la critique de New York Melody

39 3
Avatar Strangeman57
7
Strangeman57 ·

Attention, ce film donne furieusement envie de se (re)mettre à la musique...

Ne vous laissez pas décourager par le titre français tout naze et l’affiche “rom com” peu engageante de ce New York Melody. En vrai, il s’agit d’une excellente comédie dramatique qui transpire l’amour de la musique "artisanale" par tous ses pores. Ça raconte l’histoire d’une certaine Gretta (Keira Knightley) qui se fait larguer par son zikos de mec (Adam Levine, ouais c'est bien le chanteur de... Lire l'avis à propos de New York Melody

39 6
Avatar VaultBoy
8
VaultBoy ·

La Melody du bonheur

L’été est la saison de l’année la plus propice aux blockbusters, ce qui ne me déplaît pas. Mais quoi de mieux qu’une douce comédie dramatique pour faire un break au milieu de tous ces robots extraterrestres géants, singes qui montent à cheval et autre raton-laveur fou de la gâchette ? C’est ce que nous propose New-York Melody. Le film raconte la rencontre de Dan, un producteur de musique, qui... Lire la critique de New York Melody

29 7
Avatar Epice
7
Epice ·

New York Melody

New York Melody, c’est une visite guidée de la ville de New York par le biais de la production d’un album. Le personnage principal de cette petite bluette est la musique, symbolisée par cette solidarité DIY où l’authenticité du vécu et de l’atmosphère d’une ville valent bien toutes les candeurs d’un studio placardisé et d’une célébrité passagère. C’est aussi paradoxalement une volonté d’honorer... Lire la critique de New York Melody

16
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Critique de New York Melody par cloneweb

En 2007, John Carney sortait discrètement un petit film sur un chanteur de Dublin intitulé Once. Se révélant être une franche réussite, le film a fini sa vie à 20 millions de dollars de recette (pour un budget ridicule de 160 000 $) et un Oscar pour la chanson Falling Slowly. Tourné en trois semaines, parfois sans autorisation, le film contait l’histoire d’un chanteur incarné par Glen Hansard... Lire la critique de New York Melody

14 1
Avatar cloneweb
8
cloneweb ·

Un bon album ...

... photo, qu'on montre à ses amis, nostalgique, de l'été passé à New York. Ce film est non seulement une jolie carte postale mais également un bon best of de musiques joliment orchestrées. Malheureusement, passés le divertissement musical et les têtes d'affiche, il ne reste plus grand chose. John Carney a une fois de plus misé sur une BO bien remplie, un tandem d'acteurs efficace et un décor... Lire la critique de New York Melody

12 2
Avatar Monsieur_Biche
4
Monsieur_Biche ·

Try Again

Qu'il est étrange pour un film de célébrer la spontanéité de l'oeuvre d'art tout en ne filmant manifestement aucune scène improvisée, de chanter les louanges de l'intégrité de l'artiste en l'isolant d'un marketing déshumanisant tout en vendant le film quasi exclusivement sur les noms en tête d'affiche, de parler de l'amour transcendant de la musique sans filmer avec amour et passion son scénario.... Lire la critique de New York Melody

11 4
Avatar Lear Yorick
5
Lear Yorick ·

Baladez vous en musique, vivez, souriez!

Je dois avouer avoir été agréablement surprit par cette réalisation. J'avais bon espoir que le réalisateur de "Once" nous livre un petit récit musical sympathique et je n'ai pas été déçu. Nous faisons face ici à un film minimaliste, seulement porté par son duo d'acteurs et sa musique joviale. Figurez-vous que la sauce prend! C'est avec plaisir que l'on se laisse bercer par une musique... Lire la critique de New York Melody

5
Avatar Westmat
8
Westmat ·

New York, a cappella

Il y a des séances dont on sort sans aucune envie d’y repenser de façon froide, clinique et rationnelle. Tout simplement parce que sans crier gare, elles parviennent à nous emporter, par la justesse d’une note, par la timidité d’une voix fragile, par des personnages qui semblent si sincères qu’on finit par oublier les quelques maladresses qui ont accompagné leur belle association. Oui, New York... Lire la critique de New York Melody

5
Avatar oso
7
oso ·

Le ballet des étoiles perdues

J'ai passé un bon moment. Mais je reste un peu partagé. Le fait est, le scénario comporte quelques chutes de rythme. Notamment ce début répétitif parce qu'il suit deux points de vue et nous permet de revivre une scène trois fois ! Et puis l'intrigue met du temps à vraiment se mettre en place, au point de se demander si c'était vraiment nécessaire de montrer ces points de vue au début, puisque... Lire la critique de New York Melody

5
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·