Affiche Vincere

Critiques de Vincere

Film de (2009)

Dans le blanc des yeux

Bellocchioooooo ! Comment ai-je pu passer à côté de ce maître-là ? Mais je me rattrape : après les superbes La belle endormie et Le traître, vus récemment, je poursuis ma découverte de ce cinéaste passionnant. Mêler la petite et la grande Histoire, voilà qui revient souvent chez Bellocchio. Ici, l'histoire d'une maîtresse de Mussolini, et de son fils caché. Dans une... Lire la critique de Vincere

Avatar Jduvi
8
Jduvi ·

Critique de Vincere par Caine78

Un début éblouissant nous laisse augurer un chef d'oeuvre du cinéma italien. Passionné et passionnant, aussi éblouissant visuellement que par les innombrables recherches de mise en scène signés Marco Bellochio, ce "Vincere" semble en effet avoir toutes les qualités requises pour s'imposer comme l'un des très grands films de ces dernières années. Hélas, petit à petit le souffle épique dans... Lire la critique de Vincere

Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Manifeste de la révolte

Biographie d'Ida Dalser, maîtresse de Benito Mussolini, Vincere est un baroque et habile montage faits de documents d'archives du Duce autour d'une trame fictionnelle ayant comme arrière-plan l'Italie fasciste. Le dictateur Italien apparaît d'abord au centre de l'intrigue. Évoluant toujours dans l'obscurité, homme de peu de mots, se démarquant déjà par le caractère radical de... Lire la critique de Vincere

Avatar Marlon_B
8
Marlon_B ·

Les amours déçues.

Plus que de Mussolini et de son enfant caché, Vincere parle d'Idal Dalser, sa maitresse dans les années 1910, et que le dictateur fera interner, niant toute liaison et cet enfant, au moment de devenir le Duce. A ma grande honte, je n'avais jamais vu de films de Marcho Bellochio, et j'ai été très séduit par cette narration, qui mélange à la fois des flashs-forwards, et des images... Lire la critique de Vincere

Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

Critique de Vincere par Chro

Par Vincent Malausa Période plutôt riche : l'autre immense film du dernier Festival de Cannes sort quelques semaines seulement après Les Herbes folles. Dès ses premiers plans, Vincere se pose comme la synthèse extatique et l'aboutissement monumental de tout ce que Marco Bellocchio, depuis son retour inespéré avec Le Prince de Hambourg à la fin des années 1990, a renouvelé en solitaire dans le... Lire l'avis à propos de Vincere

Avatar Chro
10
Chro ·

Critique de Vincere par Le_blog_de_Yuko

Ida Dalser fait partie de ces femmes qui n'hésitent pas à clamer haut et fort une vérité qu'elles tiennent pour absolue au péril même de leur vie. Cette histoire, inspirée d'évènements réels, nous entraine dans son combat, inégal et fou, en marge de l'histoire officielle pronée par Mussolini lui-même... L'interprétation est juste et mesurée. La mise en scène maitrisée. Un sens aigu du drame... Lire la critique de Vincere

Avatar Le_blog_de_Yuko
6
Le_blog_de_Yuko ·

Critique de Vincere par Ygor Parizel

Bellocchio arrive dans ce film a bien mixé la petite et la grande Histoire. La première demi heure est axé sur les débuts politiques de Mussollini et son mariage avec l'héroïne. ensuite, le récit se dirige vers le parcours de cette dernière d'asile en asile (et son sort symbolise bien le traitement réservé aux opposants à la dictature fasciste) avec la toile de fond l'accession au pouvoir du Duce.... Lire l'avis à propos de Vincere

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

Critique de Vincere par YoosF

"Attention : TRES GRAND FILM ! Vincere est de ces films dont la beauté esthétique et la maîtrise vous soufflent dès la première séquence (une scène d'amour tellement intense qu'elle m'en a presque donné des sueurs). Construite comme une de ces grandes fresques italiennes chères à Visconti (à qui l'on pense souvent au cours du film), l'histoire tragique de cette maîtresse déchue est... Lire la critique de Vincere

Avatar YoosF
9
YoosF ·

Déprimant et fasciste

Le film est très sombre dans tous les sens du terme. L'interprétation vaut aussi bien le détour que le traitement d'une vérité historique poignante et qui présente l'Italie fasciste sous un angle différent. A ne pas regarder un dimanche pluvieux et déprimant. Lire la critique de Vincere

Avatar Benoit Barbibul
6
Benoit Barbibul ·

Critique de Vincere par dillinger0508

Vincere est d'un genre traditionnellement très codifié, mais s'autorise des séquences assez originales (les brèves informatives) sans perdre de son tragique. Le travail des lumières est impressionnant. Lire la critique de Vincere

Avatar dillinger0508
8
dillinger0508 ·