Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem

Intâsutera fô faibu

2003

6.1K

2.1K

626

7.6

Long-métrage d'animation de Kazuhisa Takenouchi, Daft Punk, Leiji Matsumoto, Daisuke Nishio et Hirotoshi Rissen · 1 h 08 min · 28 mai 2003 (France)

Genres : Animation, Action, Aventure, Comédie musicale, Science-fiction

Casting (acteurs principaux) :

Romanthony, Thomas Bangalter

Pays d'origine :

Japon, France
Casting complet et fiche technique

Quatre musiciens extra-terrestres sont enlevés et transformés en humains. Ils deviennent des stars sur Terre, sous le contrôle du maléfique Earl Darkwood.

Kenshin

Kenshin

Avec le film l'album prend tout son sens et on voit à quel point les Daft Punk peuvent concevoir des choses abouties, la mise en image par Matsumoto...

il y a 8 ans

6 j'aime

DocteurGlitch_Cinq

Merci les daft punk

il y a plus d’un an

2 j'aime

KIDIBU

KIDIBU

O CAN YOU FEEEEEEL IIIIIIIIIIIT QZKJE HFZLJEGZEGNQRGEG

il y a 9 ans

2 j'aime

MrShuffle
8
MrShuffle

Critique positive la plus appréciée

Avatar avant l'heure

En 2000, Daft Punk sort Discovery, disque résolument mainstream, que les puristes de la techno ont injustement rejeté en bloc pour le coté pop mielleux, mais blindé de référence au disco, la soul, la...

Lire la critique

il y a 12 ans

Naskor
4
Naskor

Critique négative la plus appréciée

Meh.

Interstella 5555... Dieu que j'ai du mal à croire que les Daft Punk aient participé à son écriture. C'est bien simple : en dehors de la première scène (et encore), je n'ai à aucun moment trouvé le...

Lire la critique

il y a 7 ans

Hypérion
7
Hypérion

Discovery

En 2001, Daft Punk propose à son public une nouvelle pépite sonore. L'album Discovery débarque dans les bacs, pop & disco, très éloigné de Homework, leur première mouture. Les fans sont partagés,...

Lire la critique

il y a 10 ans

SBoisse
8

Aliens et pops stars

Il était une fois un dessinateur de génie nippon Leiji Matsumoto, le père d’Albator. Deux musiciens casqués français vinrent lui proposer d’illustrer leur prochain album. Il accepta et confia le bébé...

Lire la critique

il y a 3 ans

Gand-Alf
8
Gand-Alf

Electropera.

Peu coutumier de l'univers des Daft Punk, je n'avais pas du tout accroché à leur "Interstella 5555" à l'époque de sa sortie en salles, me retrouvant avec la désagréable impression d'assister à un...

Lire la critique

il y a 8 ans