Cover La Toile d'araignée

La Toile d'araignée

The Drowning Pool

1975

180

204

10

6.7

Film de Stuart Rosenberg · 1 h 48 min · 12 novembre 1975 (France)

Genres : Thriller, Policier, Drame

Casting (acteurs principaux) :

Paul Newman, Joanne Woodward, Anthony Franciosa, Murray Hamilton, Gail Strickland, Melanie Griffith, Linda Haynes, Richard Jaeckel

Groupe :

Lew Harper

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Un détective privé accepte de s'occuper d'une affaire de chantage. La victime, l'épouse d'un riche industriel, s'est montrée plusieurs fois infidèle.

Aucun résultat

guyness
8
guyness

Critique positive la plus appréciée

Harper sur la ville

QUOOOOOOIIIII ???? Seulement sept avis sur ce petit bijou ? COOOOOMMMMMMMENT ? Aucune critique publiée ? Cette injustice se doit d'être réparée, séance tenante ! Newman reprend les fringues...

il y a 11 ans

23 j'aime

7

ClémentLepape
5
Clément Lepape

Critique négative la plus appréciée

La Toile d'araignée

Cette suite tardive est encore plus faible que le film précédent, Détective privé, car elle souffre davantage de la déconnexion entre le personnage principal et son enquête. C’est parce qu’ici, la...

il y a 9 mois

Val_Cancun
6
Val_Cancun

Harper fout le bazar

Paul Newman reprend son rôle de détective privé créé par Ross MacDonald, qu'il tenait déjà dans "Harper" ("Détective privé" en VF) une dizaine d'années plus tôt. A noter que le privé en question se...

il y a 3 ans

10 j'aime

4

Caine78
6
Caine78

Pas si dur de s'en défaire

Involontairement, c'est la deuxième enquête de Lew Harper que j'ai découvert ici, visiblement un peu inférieur. Le récit est un peu confus, notamment dans la manière d'avancer dans l'intrigue et de...

il y a 4 mois

3 j'aime

2

Sergent_Pepper
7

Drown by law

Paul Newman, déjà, qui me ferait voir à peu près n’importe quel film. Et Stuart Rosenberg, avec qui il a déjà commis les très bons Luke la main froide et Le Clan des irréductibles : on ne pouvait...

il y a 5 ans

9 j'aime

oso
8
oso

Water Paulo

Il est toujours agréable de tomber sur un petit néo-noir qui se contente de ce qu’il est. Point de subterfuge grotesque à l’horizon, de fourberie de petit malin pour égarer les âmes vers de fausses...

il y a 6 ans

5 j'aime

4