Après avoir brillamment redressé les résultats d'un lycée,les pires professeurs français sont réquisitionnés par les autorités britanniques afin d'enseigner à Oxford pour sauver la scolarité de Vivienne,petite-fille de la Reine d'Angleterre,une rebelle qui n'en fout pas une rame.Deux ans après le succès du premier opus,qui était assez amusant,la même équipe technique et les mêmes acteurs remettent le couvert en délocalisant les personnages chez les british,dans le but évident d'ajouter le choc culturel à la nullité des profs.Cette nouvelle adaptation des BD de Pica et Erroc est à nouveau signée Pierre-François Martin-Laval,qui a écrit et réalisé le film de manière extrêmement paresseuse.Au son de l'atroce musique de Matthieu Gonet défile donc un catalogue de clichés moisis,de gags foireux et de plaisanteries idiotes déclinés platement,sans énergie ni aucun sens du rythme,à la manière d'une suite de sketches au spectacle de fin d'année de l'école primaire.C'est tellement flingué que ça en devient parfois drôle,dans le genre surréaliste non-sensique.Ainsi certaines scènes dépassent-elles l'entendement,telles celles de la cryogénisation,du match de rugby sans ballon,de la bataille napoléonienne ou du marathon de chant grégorien,on dirait du Zidi haute époque revisité par Philippe Clair et Max Pécas.Pef se paye même le luxe d'un fil rouge ténu mais déplaisant qui voit le semblant d'histoire tourner autour du détestable personnage de Vivienne,sorte de pétasse de gosse de riche qui se la joue punk de pacotille,ce qui engendre un sous-texte désastreux condamnant l'enseignement traditionnel au profit d'une école pratique dispensée dans la rue,en situation,pour complaire à la connasse qui va tout comprendre et tout apprendre en quelques heures de ces cours pourris mais si marrants,et ce au détriment des autres élèves dont le niveau va baisser mais c'est pas grave car ce qui compte c'est l'héritière du trône,comme quoi on peut faire du cinéma déconstructiviste tout en continuant à lécher le cul des puissants.Les comédiens,pas dirigés,sont en roue libre et jouent comme ils peuvent,ce qui donne des performances variées.Kev Adams,le cancre de service,s'en sort bien car il est le seul dont le rôle bénéficie de registres variés,et Didier Bourdon,qui remplace Christian Clavier en prof de maths fainéant,se repose efficacement sur son solide métier.Arnaud Ducret est très bien en prof de gym abruti et pétomane,tout comme Pef,meilleur acteur que réalisateur ou scénariste,vraiment drôle en fan de Napoléon s'opposant violemment à des élèves britons qui apprécient peu l'empereur.Ca va beaucoup moins bien pour Isabelle Nanty,ridicule en prof d'anglais hystérique moins calée que ses élèves dans la matière qu'elle enseigne.Stéfi Celma compense la faiblesse de son jeu par sa plastique bombesque,tandis que Raymond Bouchard et Fred Tousch sont inexistants.Parmi les nouveaux venus on remarque Tom Hudson,énervant à souhait en fils de bonne famille méprisant et tête à claques,et Eric Lampaert,irrésistible en surveillant inflexible et malveillant.

pierrick_D_
3
Écrit par

Créée

le 12 nov. 2021

Critique lue 228 fois

10 j'aime

10 commentaires

pierrick_D_

Écrit par

Critique lue 228 fois

10
10

D'autres avis sur Les Profs 2

Les Profs 2
Zedbahr
1

P.R.O.F.S. 2 MRD

Cette critique contient du spoil. Mercredi 13 mai, avant-première sur les Champs-Élysées. Le film vient de se terminer et je suis mitigé, alors que la salle de 200 personnes plus ou moins...

le 2 juil. 2015

49 j'aime

6

Les Profs 2
Moizi
1

L'anticomédie

... Faut clairement à un moment apprendre à écrire un gag, c'est pas possible, c'est quoi cette avalanche de non situations ? de non gags ? J'ai l'impression d'avoir vu une non comédie, une sorte...

le 23 déc. 2015

20 j'aime

7

Les Profs 2
boulingrin87
6

Essayez-le

Se risquer à comprendre la haine qui tourne autour de ce film, c'est se risquer à comprendre la haine qui tourne autour de Kev Adams. Et là, ça fait peur. Qu'un simple amuseur d'ados qui n'est ni...

le 6 nov. 2015

15 j'aime

3

Du même critique

L'Exorciste
pierrick_D_
10

Critique de L'Exorciste par pierrick_D_

Chris MacNeil,actrice célèbre,loue une maison à Washington où elle tourne un film.Regan,sa fille de douze ans,se met à avoir un comportement relativement bizarre,genre visage qui se déforme et change...

le 21 avr. 2020

29 j'aime

22

Robin des Bois - Prince des voleurs
pierrick_D_
8

Critique de Robin des Bois - Prince des voleurs par pierrick_D_

12e Siècle,pendant la Troisième Croisade.Robin de Locksley,jeune noble anglais parti guerroyer avec les troupes de Richard Coeur de Lion,est prisonnier des arabes à Jérusalem.Il parvient à s'évader...

le 3 oct. 2022

28 j'aime

22

The Ghost Writer
pierrick_D_
7

Critique de The Ghost Writer par pierrick_D_

Un écrivain anglais raté décroche le pactole lorsqu'il est embauché pour rédiger les mémoires d'Adam Lang,ex premier ministre britannique très médiatique.Il se rend dans la propriété du...

le 14 nov. 2021

27 j'aime

8