Voir le film

Avec Nightmare Alley Del Toro propose ici une relecture de Freaks, après avoir proposé une très fade relecture de L'Étrange Créature du lac noir. On y suit donc un bellâtre qui débarque dans un cirque avec une idée derrière la tête et ça ne va pas forcément bien tourner.


J'aime beaucoup l'ambiance du début du film, assez cauchemardesque, avec ses monstres de foire malheureusement humains. Il s'amuse avec le côté glauque que peuvent avoir ce genre d'endroits dans le cinéma horreur et les trucs louches qui s'y passent. J'aurais cependant apprécié que le film y passe plus de temps, que chaque rencontre avec un nouveau personnage ne serve pas juste à faire avance l'histoire, que tout ça ait plus le temps de vivre, d'être organique.


Surtout que dans le cirque on a pas mal de personnages qui auraient mérité d'être plus développés.
La distribution est d'ailleurs excellente, notamment Willem Dafoe qui est pile dans ce qu'il fait de mieux à savoir le type dont ne sait pas s'il est à deux doigts de sombrer dans la folie, ou s'il l'a déjà fait depuis longtemps. Cate Blanchett et son personnage, sont pour moi le point fort du film, mais malheureusement sous exploité.
J'ai cependant eu plus de mal avec Rooney Mara et Bradley Cooper qui ont l'air limite trop vieux pour leur rôle. Mara qui a la mi trentaine semble jouer une jeune adulte et sa naïveté au début du film ne passe pas forcément très bien (ça passe mieux dans la seconde partie du film où elle est un poil plus âgée et mature).


Mais comme je le disais c'est vraiment Blanchett le personnage le plus intéressant, le plus trouble et il n'apparaît que trop peu à l'écran. On se doute qu'il y a quelque chose de louche avec elle, qu'elle va se trouver au centre d'un rebondissement. Cependant je trouve ça beaucoup trop simple, comme si Del Toro n'avait pas eu envie de s'emmerder avec le côté film noir du long métrage et ça donne une impression de facilité. C'est du tout cuit parce que le scénario le veut bien.


Et c'est le reproche que j'aurais à faire sur le film : c'est cousu de fil blanc. Disons que j'ai pas l'impression que quiconque se soit cassé la tête à faire une histoire qui soit un peu émouvante, surprenante. On va être honnête la fin, on la connait dès le début. Mais lorsqu'elle arrive on n'est pas surpris et on ne sent pas le destin à l’œuvre qui mettrait le héros dans une telle situation. C'est juste longuet, on voit où le film veut en venir et c'est long.


Le film n'a aucune surprise, tout ce qu'il amène sert ensuite dans l'histoire, ce qui donne l'impression que chaque détail est important mais vu que le retournement de situation final est simpliste, le film soudain assez vide et plat.


Oh c'est pas mauvais, c'est bien joué, il y a une jolie photographie qui flatte l’œil, j'ai beaucoup aimé le montage qui savait parfois couper juste quand il fallait pour donner de la pêche à une scène et redynamisé l'ensemble...
C'est juste que c'est vide et assez vain à l'arrivée.

Moizi
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus en 2022

Créée

le 8 févr. 2022

Critique lue 4.1K fois

39 j'aime

4 commentaires

Moizi

Écrit par

Critique lue 4.1K fois

39
4

D'autres avis sur Nightmare Alley

Nightmare Alley
Plume231
4

Freaks!

Je n'ai pas lu le roman original de William Lindsay Gresham duquel ce film de del Toro est adapté. Par contre, j'ai vu la version antérieure de 1947 d'Edmund Goulding. Ce qui fait que j'en profite...

le 19 janv. 2022

75 j'aime

18

Nightmare Alley
RedArrow
9

"Je suis né pour ça."

Les premières minutes que l'on passe à parcourir cette "Nightmare Alley" ont beau nous montrer explicitement la fuite d'un homme devant un passé qu'il a cherché à réduire en cendres, le personnage de...

le 19 janv. 2022

74 j'aime

16

Nightmare Alley
Behind_the_Mask
8

C'est moi le monstre

Le masqué, il attend chaque nouvel opus de Guillermo Del Toro avec ardeur et impatience. Souvenez-vous qu'en 2017, il couinait comme une jouvencelle de ne pas pouvoir aller dans son cinéma fétiche...

le 19 janv. 2022

42 j'aime

8

Du même critique

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

le 21 déc. 2019

488 j'aime

48

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

le 29 nov. 2015

303 j'aime

146

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

le 4 oct. 2020

243 j'aime

61