Pluie noire

Kuroi ame

1989

1.2K

1.4K

124

7.7

Film de Shôhei Imamura · 2 h 03 min · 30 octobre 1989 (France)

Genres : Drame, Historique, Guerre

Casting (acteurs principaux) :

Yoshiko Tanaka, Kazuo Kitamura, Etsuko Ichihara, Shôichi Ozawa, Norihei Miki, Keisuke Ishida, Hisako Hara, Masato Yamada

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Le 6 août 1945, la canicule pèse sur Hiroshima. Soudain, un éclair aveuglant embrase toute la région, et un souffle dévastateur détruit la ville en quelques instants : la première bombe atomique de l'Histoire vient d'exploser sur l'archipel japonais.

Kalopani

Kalopani

Le 29 juillet, en version restaurée, SVP :http://www.larabbia.com/films/pluie-noire/

il y a 2 ans

5 j'aime

1

Tom_A

Tom_A

Une des plus belles musiques de Takemitsu pour le cinéma. Une vraie hantise. https://youtu.be/uKJi9TTdWQY

il y a 2 ans

2 j'aime

DjouadiArslane

'' la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie '' A.Camus

il y a 2 ans

1 j'aime

Behind_the_Mask
8
Behind_the_Mask

Critique positive la plus appréciée

Le jour où la terre s'arrêta

Avec un titre pareil, on s'attend à vivre le 6 août 1945 dans ce moment en suspens, puis dans toute son horreur. Il n'en est (presque) rien. Oui, on peut voir au détour d'un plan cette bombe qui...

il y a 2 ans

Shania_Wolf
5
Shania_Wolf

Critique négative la plus appréciée

6 août. Beau temps.

Tâche ardue que d’adapter le bouleversant roman de Masuji Ibuse, empli d’horreurs et d’indignations. Défi que ce film contourne partiellement en offrant un récit plus centré sur le « présent » de la...

il y a 7 ans

Plume231
7
Plume231

L'être humain est pire que l'éclair qui tue !

Le 6 août 1945 aurait dû être une journée comme les autres, en fait juste un peu plus caniculaire que les autres, pour la ville japonaise d'Hiroshima, mais l'"éclair qui tue" en a décidé autrement,...

il y a 7 ans

Al_
7
Al_

Critique de par Al_

Hiroshima le 6 août 1945. Shohei Imamura nous décrit un matin d’été comme les autres, chacun occupé à ses taches quotidiennes en cette belle journée qui commence. Et pourtant ce matin n’est pas comme...

il y a 10 ans

PierreAmo
8
PierreAmo

Under the skin. Générations Cronenberg. Matière noire et ...claquettes-chaussettes. La désolation.

"l'homme tisse la corde qui le pendra" Film assez cru, direct, tout en étant délicat et humain. Enfin croisé encore grâce à mon arte. J'ai (peut-être hélas) souvent pensé au professeur Brundle...

il y a 1 an

EricDebarnot
7
Eric BBYoda

Indispensable

Quelques scènes terrifiantes et inoubliables de Hiroshima, puis une lente chronique de la désagrégation, filmée sans le sens du grotesque habituel à Imamura le briseur de tabous, ni malheureusement...

il y a 8 ans