Mes 100 réalisateurs préférés [Liste en construction]

Avatar Eric Pokespagne Liste de

100 films

par Eric Pokespagne

Il était grand temps de mettre à jour ma liste de mes réalisateurs préférés, qui n'avait pas évolué depuis une petite dizaine d'années. Et je me suis aussi dit qu'il n'était pas possible d'en rester à 50, vu que le cinéma est désormais plus que centenaire... je passe donc à 100 ! Et j'en profite pour ajouter des petits commentaires qui rendront la lecture de cette liste plus stimulante (j'espère !).

Chaque réalisateur est représenté par un film que je pense emblématique (pas toujours le meilleur film du réalisateur, mais un film représentatif...). Classement par ordre alphabétique.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Annie Hall (1977)

    1 h 33 min. Sortie : . Romance et comédie dramatique.

    Film de Woody Allen avec Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts

    Woody Allen : même si les rumeurs quasi confirmées de ses tendances pédophiles me posent un problème sérieux quant au respect que son oeuvre m'a toujours inspiré, gardons-le dans cette liste, en admettant qu'un artiste talentueux peut aussi être une ordure sur le plan humain...
  • Bande-annonce

    Parle avec elle (2002)

    Hable Con Ella

    1 h 52 min. Sortie : . Drame.

    Film de Pedro Almodovar avec Javier Cámara, Dario Grandinetti, Leonor Watling

    Pedro Almodovar : Même si vivre en Espagne m'a permis de découvrir des aspects de la personnalité d'Almodovar qui le rendent beaucoup moins sympathique, il est indéniable qu'avec les années, le trublion provocateur de la movida est devenu un maître de la mise en scène, et quoi qu'on pense de sa vision de l'Espagne, son talent de réalisateur et sa direction d'acteurs valent toutes les éloges !
  • Bande-annonce

    Nashville (1975)

    2 h 40 min. Sortie : . Comédie, drame et comédie musicale.

    Film de Robert Altman avec David Arkin, Barbara Baxley, Ned Beatty

    Robert Altman : Même s'il a traversé un assez long tunnel dans sa carrière, Altman reste l'un des représentants les plus excitants du cinéma remuant et contestataire du début des années 70, quand on pensait encore que le cinéma avait un rôle politique et social. Qu'il allait contribuer à changer la société.
  • Bande-annonce

    La Vie aquatique (2004)

    The Life Aquatic With Steve Zissou

    1 h 59 min. Sortie : . Aventure, comédie et drame.

    Film de Wes Anderson avec Bill Murray, Owen Wilson, Cate Blanchett

    Wes Anderson : Et avec le XXIème siècle, nous sommes entrés dans l'ère des cinéastes formalistes. Tant pis ! Célébrons donc le merveilleux talent de Wes Anderson, miniaturiste plus qu'inspiré dont le goût pour la perfection formelle élève vers les nues des films à la sensibilité exacerbée.
  • Bande-annonce

    Blow-Up (1966)

    1 h 51 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Michelangelo Antonioni avec Vanessa Redgrave, Sarah Miles, David Hemmings

    Michelangelo Antonioni : vu l'oubli dans lequel le "cinéma moderne" est tombé, et son décalage par rapport à ce que le public actuel - et pas mal de cinéphiles - attendent du cinéma, dire qu'Antonioni a été un génie est plus que jamais nécessaire. Son cinéma est juste plus difficile aujourd'hui qu'il ne l'était à l'époque. Et on ne peut guère s'empêcher de considérer qu'il s'agit là d'une régression dans la manière dont nous pensons et vivons le cinéma.
  • Saraband (2003)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame.

    Téléfilm de Ingmar Bergman avec Liv Ullmann, Erland Josephson, Börje Ahlstedt

    Ingmar Bergman : Bergman, un nom qui fait un peu peur aux néophytes, comme une sorte de synonyme de cinéma intellectuel, complexe et un peu ennuyeux. Et pourtant, pourtant, quels films ! Quelle puissance, quel embrasement ! Oui, il faut absolument réhabiliter Bergman !
  • Bande-annonce

    1900 (1976)

    Novecento

    5 h 25 min. Sortie : . Historique et drame.

    Film de Bernardo Bertolucci avec Robert De Niro, Gérard Depardieu, Dominique Sanda

    Bernardo Bertolucci : Il y a le scandale du tournage du "Dernier Tango", qui est venu ternir l'image de Bertolucci. Il y a aussi un certain académisme de la dernière partie de sa filmographie. Ce n'est pas une raison pour oublier combien les films de Bertolucci ont été essentiels dans les années 70, et même 80.
  • Bande-annonce

    Memories of Murder (2003)

    Salinui Chueok

    2 h 10 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Bong Joon-ho avec Song Kang-ho, Kim Sang-Kyung, Kim Roe-ha

    Bong Joon-Ho : on sait tous désormais combien la Corée (du Sud) est un pays important sur la carte mondiale du Cinéma, et ce depuis une bonne trentaine d'années. Ce n'est donc pas une surprise de trouver plusieurs coréens dans cette liste, et en premier lieu Bong Joon-Ho, responsable de plusieurs films magnifiques qui surent mêler superbement les genres et aboutir à une sorte de "cinéma supérieur" dégagé des poncifs habituels du cinéma occidental.
  • Journal d'un curé de campagne (1951)

    1 h 55 min. Sortie : . Drame.

    Film de Robert Bresson avec Claude Laydu, Jean Riveyre, Adrien Borel

    Robert Bresson : Bresson, soit l'antithèse absolue du cinéma spectaculaire produit par Hollywwod. D'où un décalage qui semble de plus en plus irréparable entre ce que proposent ses films et les attentes d'un public qui a désormais assimilé tous les codes, fussent-ils les plus arbitraires, les plus artificiels, de l'entertainment. Il convient donc de voir et revoir les films de Bresson le plus régulièrement possible pour se laver les rétines de tout ce Cinéma formaté que nous ingurgitons tous les jours. C'est bien simple, aimer Bresson, c'est presque une affaire de survie.
  • Bande-annonce

    De bruit et de fureur (1988)

    1 h 35 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean-Claude Brisseau avec Bruno Cremer, François Négret, Vincent Gasperitsch

    Jean-Claude Brisseau : Défendre Brisseau est impossible. D'abord parce que lui aussi est allé trop loin avec ses actrices, et qu'il ne mérite aucune complaisance de notre part... Mais surtout parce qu'il s'est perdu en chemin dans sa recherche d'un autre cinéma, qui ne craindra pas le ridicule, et réussirait à montrer l'immontrable (en premier lieu la jouissance féminine, grand sujet de Cinéma, mais pas que...), et que petit à petit, la frontière s'est faite ténue entre chefs d'oeuvre et nanars.
  • Belle de jour (1967)

    1 h 41 min. Sortie : . Drame et comédie dramatique.

    Film de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli

    Luis Buñuel : Le surréalisme n'a pas toujours été une réussite au cinéma, alors qu'il a offert à la littérature du XXe siècle pas mal de chefs d'oeuvre. Buñuel est la seule exception, sans doute parce qu'il a fait voyager ses théories et ses affinités, et les a confrontées de manière féconde avec des cultures et des genres bien différents. Résultat : une filmographie estomaquante, souvent provocatrice, une variété de tons et de sujets qu'on ne peut qu'admirer. Et beaucoup de plaisir pour le spectateur.
  • Bande-annonce

    Ed Wood (1994)

    2 h 07 min. Sortie : . Biopic, comédie et drame.

    Film de Tim Burton avec Johnny Depp, Martin Landau, Bill Murray

    Tim Burton : On a moins envie de défendre Burton aujourd'hui qu'il y a 15 ans, parce qu'il faut bien admettre que son style a tourné à la recette commerciale, et que ses films ont cessé de nous intéresser depuis pas mal de temps. En attendant qu'il soit un jour éjecté de ce Top 100 par de jeunes réalisateurs plus importants que lui, remémorons-nous la première partie de sa carrière, touchante et dérangeante. Oui, Burton nous fut cher pendant longtemps, il mérite donc encore sa place ici.
  • Bande-annonce

    Avatar (2009)

    2 h 42 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de James Cameron avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver

    James Cameron a déjà été à deux reprises "au sommet du monde", avec "Titanic" et "Avatar", mais il a été auparavant responsable de films de pur divertissement d'une force et d'une qualité que la concurrence arrive difficilement à atteindre : souvenons-nous seulement du choc des deux premiers "Terminator" ! Et il est également capable d'apporter au sein d'un blockbuster des sentiments et des sensations d'une grande finesse, tout en restant universel ("The Abyss"). Nous attendons donc avec impatience sa prochaine proposition d'un univers nouveau qui nous éblouira.
  • Bande-annonce

    La Leçon de piano (1993)

    The Piano

    2 h 01 min. Sortie : . Drame, romance et musique.

    Film de Jane Campion avec Holly Hunter, Harvey Keitel, Sam Neill

    Jane Campion : Après un début de carrière époustouflant ("An Angel at my Table", "The Piano"), Jane Campion nous a un peu déçus, même si sa vision délibérément féministe et largement dérangeante du monde restera mémorable. Son retour via la série TV avec "Top of the Lake" l'a replacée au centre de l'échiquier.
  • Bande-annonce

    La vie est belle (1946)

    It's a Wonderful Life

    2 h 10 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Frank Capra avec James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore

    Frank Capra : Capra, c'est la rencontre dans le cinéma populaire des plus belles ambiguïtés politiques et sociales de la société américaine. Le rêve d'un nouveau monde déchiré entre l'individualisme conquérant et le bonheur général, le tout mis en scène avec une détermination et une franchise étonnantes. Mais le plus important, c'est sans doute le sentiment incroyable de bonheur et d'émotion que dégagent ses plus grands films.
  • Bande-annonce

    Les Amants du Pont-Neuf (1991)

    2 h 05 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Leos Carax avec Denis Lavant, Juliette Binoche, Klaus Michael Gruber

    Leos Carax : Si le cinéma d'auteur français a perdu de sa virulence, de sa créativité, de son impact au cours des 30 dernières années, ce n'est certes pas la faute à Leos Carax, notre plus beau fou furieux, l'homme de la marge que la masse adore haïr.
  • Bande-annonce

    Assaut (1976)

    Assault on Precinct 13

    1 h 31 min. Sortie : . Action, policier et thriller.

    Film de John Carpenter avec Austin Stoker, Darwin Joston, Laurie Zimmer

    John Carpenter : Big John est l'un des plus grands cinéastes américains du XXème siècle, un géant à la taille des Walsh, Hawks et consorts. Enragé politique, passionné de l'horreur, technicien éblouissant du scope et de la mise en scène, créateur d'ambiances musicales exceptionnelles,... artiste incompris, sauf en de rares endroits de la planète, comme en France.
  • Bande-annonce

    Opening Night (1977)

    2 h 24 min. Sortie : . Drame.

    Film de John Cassavetes avec Gena Rowlands, John Cassavetes, Ben Gazzara

    John Cassavetes : Le plus dramatiquement "humain" de tous les metteurs en scène de cette liste, c'est peut-être notre playboy John Cassavetes. Des films qui sont à la fois un ravissement intime inégalable et une blessure suppurante. Des films qui nous rassurent quant à notre propre humanité, et nous montrent finalement comment devenir des hommes et des femmes meilleurs. Voilà 20 ans que nous attendons un nouveau Cassavetes qui rende son honneur au Cinéma.
  • Bande-annonce

    La Cérémonie (1995)

    1 h 52 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Claude Chabrol avec Sandrine Bonnaire, Isabelle Huppert, Jacqueline Bisset

    Claude Chabrol : La bourgeoisie française, la bonne bouffe, la perversité, la lutte des classes, le sexe, l'éternelle danse de séduction et de désir entre hommes et femmes, les manipulations et l'humiliation. Les années 70 surtout, mais pas seulement. Chabrol ou comment être à la fois éminemment politique, intensément conceptuel et terriblement trivial.
  • Bande-annonce

    La Ruée vers l'or (1925)

    The Gold Rush

    1 h 35 min. Sortie : . Aventure, comédie dramatique et muet.

    Film de Charlie Chaplin avec Charlie Chaplin, Mack Swain, Tom Murray

    Charlie Chaplin : Charlot. Le génie pur. Mais aussi l'expression à travers le divertissement d'une vision politique
  • Bande-annonce

    Voyage au bout de l'enfer (1978)

    The Deer Hunter

    3 h 03 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Michael Cimino avec Robert De Niro, John Cazale, John Savage

    Michael Cimino : Aimer Cimino, c'est un chantier ! Il faut bien dire qu'après des débuts sublimes, ses films se sont fait plus discutables, moins essentiels. Et puis, très vite, il a arrêté de faire du cinéma, peut-être épuisé par la haine de Hollywood à son égard, ou peut-être aussi entraîné par sa singularité de plus en plus excentrique. Je ne sais pas... Je m'en moque un peu, en fait, il restera toujours ses 3 premiers films, impeccables, grandioses même.
  • Bande-annonce

    Fargo (1996)

    1 h 38 min. Sortie : . Policier, drame et thriller.

    Film de Ethan Coen et Joel Coen avec Frances McDormand, William H. Macy, Steve Buscemi

    Les Frères Coen : Je me souviens bien qu'on a tous eu du mal à les prendre au sérieux, ces deux énergumènes, à leurs débuts réjouissants mais un peu potache. Trente ans plus tard, ils ont plus de chef d'œuvres et de grands films à leur actif que quiconque parmi les réalisateurs contemporains. OK, ils sont 2, alors ça aide peut-être ?
  • Bande-annonce

    Le Parrain (1972)

    The Godfather

    2 h 55 min. Sortie : . Gangster et drame.

    Film de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan

    Francis Ford Coppola : Ne serait-ce que pour Apocalyse Now et les deux premiers Parrain, on s'incline bien bas. Mais il faut aussi regarder le reste, les bons films et les moins bons, car il y a toujours là-dedans une vraie vision du cinéma.
  • Bande-annonce

    Faux-semblants (1988)

    Dead Ringers

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de David Cronenberg avec Jeremy Irons, Geneviève Bujold, Heidi von Palleske

    David Cronenberg : Il faut longtemps mon réalisateur préféré, car il venait du film de genre, et il atteignit des hauteurs intellectuelles et techniques incroyables avec la trilogie Le Festin Nu, Faux Semblants et Crash. Et, curieusement, après ça, on a l'impression qu'il laissa tomber...
  • Bande-annonce

    Indiscrétions (1940)

    The Philadelphia Story

    1 h 52 min. Sortie : . Comédie romantique.

    Film de George Cukor avec Cary Grant, Katharine Hepburn, James Stewart

    George Cukor : le meilleur cinéaste des femmes, encore mieux qu'Almodovar. Et pour ça, il a une place tout proche du sommet.
  • Bande-annonce

    Blow Out (1981)

    1 h 47 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Brian De Palma avec John Travolta, Nancy Allen, John Lithgow

    Brian De Palma : LE cinéaste de mon apprentissage de la cinéphilie. L'héritier unique d'Hitchcock, et un metteur en scène brillant techniquement et extrêmement conceptuel. Même ses mauvais films sont passionnants sur le plan théorique.
  • Bande-annonce

    Les Demoiselles de Rochefort (1967)

    2 h. Sortie : . Comédie dramatique, comédie musicale et romance.

    Film de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, George Chakiris, Françoise Dorléac

    Jacques Demy : le cinéaste de l'émerveillement et de la tragédie. Ses meilleurs films sont un bonheur alors qu'ils parlent de choses terribles. Un sommet du 7e Art.
  • Délits flagrants (1994)

    1 h 45 min. Sortie : . Policier.

    Documentaire de Raymond Depardon avec Michèle Bernard-Requin

    Raymond Depardon : l'un des tous meilleurs documentaristes qui ait existé. Depardon filme les institutions, filme les gens, et dresse le portrait le plus fidèle de la France des 50 dernières années. Colossal !
  • Bande-annonce

    Rois & Reine (2004)

    2 h 30 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Arnaud Desplechin avec Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric, Jean-Paul Roussillon

    Arnaud Desplechin : Bon, il n'y a plus beaucoup de concurrence dans le cinéma français contemporain, mais Desplechin est de l'étoffe des plus grands. Chacun de ses films ou presque a été pour moi une illumination, une expérience émotionnelle extrême.
  • Bande-annonce

    Gertrud (1964)

    1 h 59 min. Sortie : . Romance et drame.

    Film de Carl Theodor Dreyer avec Nina Pens Rode, Bendt Rothe, Ebbe Rode

    C. T. Dreyer : Austère. Superbe. Beaucoup de gens risquent de trouver ça irregardable. Ils ont tort.