Couverture Crime et Châtiment

Crime et Châtiment

(1866)

Преступление и наказание (Pryestupleyniye i nakazaniye)

12345678910
Quand ?
8.6
  1. 6
  2. 10
  3. 17
  4. 22
  5. 86
  6. 180
  7. 474
  8. 1141
  9. 1499
  10. 1193
  • 4.6K
  • 638
  • 4.5K
  • 198

Le roman dépeint le meurtre prémédité d'une vieille prêteuse sur gage et de sa sœur par Raskolnikov, et ses conséquences mentales et physiques.

Match des critiques : les meilleurs avis Crime et Châtiment
VS
Chacun se montre tel qu'il est.

Que dire ? J'ai l'impression, justifiée, d'avoir passé des semaines à me plonger dans ce livre, à suivre la pénitence de Raskolnikov dans un Saint-Pétersbourg macabre et étrange. Ce que je redoutais le plus, à vrai dire, dans Crime et Châtiment, c'était de perdre le fil d'une histoire longue comme le bras, noyée dans un style austère et nécessitant une concentration que je n'ai parfois pas le luxe de m'offrir... Et bien, rien de tout cela. Le Joueur m'avait déjà montré que le style de...

33 1
Crime, le vide intersidéral, puis (enfin) le Châtiment.

Pas fan de classiques en général, j'essaie de temps de temps de prendre sur moi, de saisir un de ces incontournables, et de me plonger dans l'histoire afin de comprendre pourquoi ces œuvres sont si appréciées, voire décrites comme des chef d'oeuvres. Parfois, j'arrive à desceller quelques choses qui m'intéresse vraiment, auquel je m'accroche tout au long de la lecture. Mais là, l'étape de la littérature russe fut trop rude. L'histoire : un jeune homme tue deux personnes, il passe tout le reste... Lire la critique de Crime et Châtiment

3 1

PostsCrime et Châtiment

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (90)

Crime et Châtiment
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"jeu de mot pourri ne faisant rire que son auteur et constituant un titre de critique"

Je pense que de ses trois œuvres les plus réputées (« Les frères Karamazov », « L’Idiot » et « Crime et Châtiment »), cette dernière est surement la plus accessible. Là où les digressions théologiques ou psychologiques des « Frères Karamazov » peuvent en rebuter certains et où le nombre incalculable de personnages intervenant dans « L’Idiot » peut en noyer d’autres, « Crime et Châtiment » se... Lire la critique de Crime et Châtiment

66 16
Avatar Pravda
10
Pravda ·
Crime et Châtiment

Après plusieurs mois à prendre la poussière sur ma modeste étagère submergée de livres, j’ai enfin pris mon courage à deux mains afin de m’attaquer à ce petit pavé russe, considéré comme un chef d’œuvre de la littérature. Un de ces livres qu’il faut avoir lu au moins une fois. Non pas que les ouvrages imposants me fassent peur, j’en ai lu de plus gros, mais je ne sais pas, c’était comme si... Lire l'avis à propos de Crime et Châtiment

70 11
Avatar Confucius
9
Confucius ·
La grotte de Lazare

Intériorisant la culpabilité de l’assassinat de son père tyrannique, Fiodor Dostoïevski, orphelin troublé, fut très jeune confronté à misère la plus profonde. Interressé par des cercles critiques quant à l’Empereur, le jeune écrivain révolté (sans être révolutionnaire) fut déporté en Sibérie pour un bagne de quatre ans, travaux forcés qui le verront transformé par l’appel de la foi, et un... Lire l'avis à propos de Crime et Châtiment

33 10
Avatar PamphileRobert
10
PamphileRobert ·
De l'ombre à la lumière

… à Saint Saint-Pétersbourg quelque part au 19ème siècle. Un brouillard enveloppe constamment la ville. Il flotte au-dessus des palais somptueux, il entoure la splendeur des cathédrales, l’immensité de la Neva et la monumentalité des statues. Il enveloppe les pauvre gens à la recherche de trois sous pour pouvoir payer leur chambre misérable. Le brouillard enveloppe ainsi... Lire l'avis à propos de Crime et Châtiment

5 5
Avatar DivinecomédiedeDante
10
DivinecomédiedeDante ·
Découverte
Traduit en justice

En fin d’ouvrage de l’édition Babel, le traducteur André Markowicz raconte l’anecdote du vol de son ordinateur, contenant un bon premier tiers de "crime et châtiment". Obligé de s’atteler une nouvelle fois à la tâche, il se rend compte à quel point chaque traduction est le reflet d’un moment, d’un état d’esprit, alors même que le fantôme du précédent exercice ne cesse de refaire surface à chaque... Lire la critique de Crime et Châtiment

73 25
Avatar guyness
10
guyness ·
Toutes les critiques du livre Crime et Châtiment (90)
Vous pourriez également aimer...