FAUT-IL MANGER LES ANIMAUX ? DE JONATHAN SAFRAN FOER

Avis sur Faut-il manger les animaux ?

Avatar Emi Run My World
Critique publiée par le

Il y a de ces livres qui font réfléchir, qui nous ouvrent les yeux sur des réalités pourtant évidentes mais que par facilité on préférait ignorer. Faut-il manger les animaux de Jonathan Safran Foer en fait parti. Si l’écrivain nous avait habitués à des fictions à la fois poignante et un peu farfelue, aujourd’hui il s’attaque à une véritable réflexion sur nos habitudes alimentaires et les conséquences qui en découlent.
Tout a commencé avec la naissance de son fils. Foer est un végétarien à mi-temps, mais avec sa paternité la question de la responsabilité sur la manière d’éduquer sa progéniture apparaît. Outre les éternelles questions du genre télé ou pas télé, école privée ou publique, il se focalise sur « faut-il lui faire manger des animaux? ».

En découle alors toute une réflexion, mais surtout une véritable enquête sur l’industrie agro-alimentaire autour des élevages industriels. L’auteur prévient dès le début, il ne veut pas tomber dans le pamphlet pro-végétarisme. Au bout des 300 pages que compte ce roman, je peux vous dire qu’il y parvient. Certes il porte des jugements et il dit clairement à la fin de son oeuvre qu’à présent il est un végétarien converti, mais à aucun moment il ne tente de nous entraîner dans cette voie. Sa seule prétention est de nous pousser à la réflexion…

Pour ma part, ça a complètement fonctionné. Tout au long de ma lecture et depuis que je l’ai terminé, je ne cesse de me poser des questions sur mon alimentation et la manière dont je pourrai faire bouger les choses.
Il le dit lui-même, pas sûr que devenir végétarien ou végétalien soit la solution au problème, mais difficile de trouver une solution sur le court-terme plus envisageable… Car au-delà de nos choix alimentaires, le vrai problème est en amont, au niveau de l’élevage industriel. Au fil des pages et des révélations s’y trouvant, une partie de moi ne pouvait s’empêcher de se dire « mais ma pauvre fille, tu le savais déjà et pourtant jusqu’à présent ça n’a rien changé pour toi »… Et bizarrement, le fait de lire tout ça, a changé quelque chose en moi. Non je ne suis pas devenue végétarienne, mais croyez-moi pour une mangeuse de viandes comme moi les choses ont changé. Ma consommation de viandes (et de poissons) a considérablement diminué (c’est simple si je peux éviter d’en prendre je le fais), en dehors des réserves que j’avais faite avant de lire cet ouvrage je n’en ai pas racheté et dès que j’en mange je ne peux pas m’empêcher de culpabiliser… Vous allez me dire autant devenir végétarienne à ce rythme… Ma foi j’y pense… Mais ce n’est pas si évident quand vous avez passé vos 28 dernières années à en manger à tout vos repas (ou presque)…

LIRE LA SUITE SUR MON SITE

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 161 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Emi Run My World Faut-il manger les animaux ?