Couverture Le Diable, tout le temps

Le Diable, tout le temps

(2011)

The Devil All the Time

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 1
  2. 1
  3. 2
  4. 5
  5. 6
  6. 24
  7. 79
  8. 187
  9. 116
  10. 38
  • 459
  • 114
  • 281
  • 15

Dès les premières lignes, Donald Ray Pollock nous entraîne dans une odyssée inoubliable, dont on ne sort pas indemne. De l'Ohio à la Virginie Occidentale, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Williard Russell,...

PostsLe Diable, tout le temps

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (29)

Le Diable, tout le temps
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Arvin ne savait pas ce qui était le pire, la boisson ou la prière...

Autant vous prévenir tout de suite : ce roman est de ceux qu’on se prend comme un coup de poing en pleine figure et qui vous laisse complètement chamboulé. Ce diable-là, il vous fout la trouille ou la nausée, il vous dérange, vous bouscule, vous secoue. Il peut même par moment vous faire sourire, si vous aimez l’humour noir, très noir. Alors oui, vous ressortirez de l’aventure totalement...

25 33
Avatar No_Hell
9
·
The House That Burns Everyday

Comme un air de déjà-vu, rien de brusque ni de déroutant. Un bigot traîne son marmot tous les samedis au tronc à prière vénérer le bon Dieu loin des dégénérés du coin. Puis dérouille un chasseur malappris devant le troquet histoire de rappeler à ces clampins qu’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui et sûrement pas de la toute jeune femme d’un survivant du pacifique à l’esprit... Lire l'avis à propos de Le Diable, tout le temps

24 13
Avatar -IgoR-
8
-IgoR- ·
Terrifiant.

Le style sombre de D.R. Pollock, comparé par la critique à celui de Cormac McCarthy (auteur du roman post-apocalyptique "La Route", adapté au cinéma par John Hillcoat, et scénariste du film "No Country for Old Man" des frères Coen, l’un de mes films noirs fétiches), est la principale raison qui m'a poussée à lire ce roman. Tout comme ces deux road-movies écrits par McCarthy, "Le... Lire l'avis à propos de Le Diable, tout le temps

5
Avatar CineseMaietto
8
CineseMaietto ·
Découverte
La chronique littéraire sur les radios de l'Arc jurassien

À Meade, dans l'Ohio, Willard revient de la guerre traumatisé. Il s'arrête au Wooden Spoon, un diner, où il rencontre la femme de sa vie, Charlotte, une poupée aux cheveux noirs. Des années plus tard, Charlotte tombe gravement malade. Aveuglé par la peur de la perdre, Willard se rend tous les jours au tronc à prière qu'il a installé dans la forêt. Il emmène Arvin, son garçon de 9 ans. Mais... Lire la critique de Le Diable, tout le temps

12
Avatar Mei-mei
10
Mei-mei ·
Critique de Le Diable, tout le temps par amandecherie

Au fin fond de l'Ohio, dans les années 60, les vies ne servent à rien. On se débat dans la crasse, la pauvreté et la bêtise, et puis on meurt. Parce qu'on a un cancer qu'aucune prière, aussi intense soit-elle, ne pourra sauver. Parce qu'on a fait de l'auto-stop sur le mauvais chemin. Parce qu'on ne peut pas être décemment enceinte d'un pasteur. Dans ce récit désespéré, l'auteur ne se départit... Lire l'avis à propos de Le Diable, tout le temps

6 1
Avatar amandecherie
9
amandecherie ·
Toutes les critiques du livre Le Diable, tout le temps (29)
Vous pourriez également aimer...