Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Couverture Les Fleurs du mal

Les Fleurs du mal

(1857)
12345678910
Quand ?
8.2
  1. 353
  2. 247
  3. 358
  4. 483
  5. 1042
  6. 2068
  7. 4669
  8. 8133
  9. 7146
  10. 6863
  • 31K
  • 2.1K
  • 5.7K
  • 330

Une oeuvre sous forme de recueil de poèmes divisé en six parties : Spleen et idéal, Tableaux parisiens, le Vin, les Fleurs du mal, Révolte et la Mort.

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Fleurs du mal
VS
Avatar Barles Chaudelaire
10
Baudelaire éducateur.

Après avoir lu quelques-unes des critiques sur les Fleurs du Mal, je me rends compte que, soit on essaye d'en dire quelque chose de plus ou moins objectif et on se demande : où ? quand? comment? Pourquoi? Quel impact? Quelle était sa vie? (et si c'est ce que vous recherchez ne lisez pas ma critique) ; soit, on parle de notre rapport personnel à Baudelaire et alors ça donne une critique toute subjective mais pas forcément originale car souvent on partage les mêmes impressions....

51 7
Pourquoi faut-il lire Baudelaire ?

CRITIQUE "EN COURS DE LECTURE" Niveau de lecture : >> Nécessite un certain nombre de connaissance. >> Très difficile. I. PARCE QUE ! Baudelaire, c'est comme Molière, il faut le lire. Mais là où l'éducation nationale se plante c'est qu'elle croit qu'il faut l'infliger à toutes les petites nouvelles têtes parce que « c'est incontournable ». C'est faux. Baudelaire, c'est contournable. Molière aussi, d'ailleurs. Il faut certes donner le goût de la culture à ceux qui seront « les acteurs de... Lire la critique de Les Fleurs du mal

85 43

Critiques : avis d'internautes (123)

Les Fleurs du mal
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans

Comment échapper à l'incontournable ? Comment ne pas être sensible à l'œuvre si grande d'un poète admirable en tous points ? Oui, comment ? Généralement on tombe dedans au lycée à grand coups de poèmes dont certains vers nous marquent à jamais, "Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle", "Trois mille six cents fois par heure, la Seconde chuchote : Souviens-toi !", "Souviens-toi que le... Lire l'avis à propos de Les Fleurs du mal

51 6
Avatar enilua
9
enilua ·
Le beau est toujours bizarre.

Je ne remercierai jamais assez mon grand père, aujourd'hui disparu de m'avoir foutu ce livre entre les mains à 11 ans. Il a changé ma vie comme de rares œuvres ont pu. Impossible d'en faire une critique construite tellement il y a de choses à en dire et des choses qui ne sont pas forcément de mon niveau d'expression. Mauvais point, j'ai boudé la plupart des auteurs après, complètement bloquée... Lire l'avis à propos de Les Fleurs du mal

36 5
Avatar Evether
10
Evether ·
La source et l’embouchure

La première fois que j’ai fini les Fleurs du Mal, je me suis dit « C’était donc ça ? » La deuxième : « Ce n’était donc que ça ? » La troisième et la quatrième : « C’est ça ! » Sauf accident, il y aura une cinquième fois, une sixième, etc. et je ne serai pas déçu. Qu’importe l’âge. (Lors de mes deux dernières lectures, séparées de presque deux ans et dans deux éditions... Lire la critique de Les Fleurs du mal

1
Avatar Alcofribas
10
Alcofribas ·
Découverte
Un monde tapissé de la peau morte des hommes

Le front lourd de lassitude, Charles lorgne lascivement les jambes balancées en cadence d’une jeune femme à la silhouette découpée dans une lumière jaunâtre. Elle s’éloigne, lui s’efface. Un souffle et un craquement, voilà Charles adossé aux murs d’une vieille bâtisse délabrée dans laquelle vivent âmes et squelettes recouverts de chairs. Charles papillonne. Rimbaud et... Lire la critique de Les Fleurs du mal

21 10
Avatar Neeco
10
Neeco ·
Un Spleen parisien, idéal simplifié

Entre Charles Baudelaire et moi, ça a très mal débuté: il faut dire que commencer à découvrir l'oeuvre du monsieur par Le Spleen de Paris n'a pas facilité la tâche, aussi peu accessible l'oeuvre soit elle: cette poésie en prose au style d'écriture lourd et truffé de sous-entendus m'a... Lire l'avis à propos de Les Fleurs du mal

25 25
Avatar Ash_
8
Ash_ ·
Toutes les critiques du livre Les Fleurs du mal (123)
Vous pourriez également aimer...