Couverture Rhinocéros

Critiques de Rhinocéros

Livre de (1959)

"Après tout, les rhinocéros sont des créatures comme nous"

Dans un entretien paru en 1979, Ionesco expliquait : "j'ai voulu, dans mes pièces, exprimer ou révéler ce qu'il y a de monstrueux dans l'être humain. Je suis en quête de leur monstruosité, et aussi de la mienne, et c'est comme ça que les gens peuvent être dévoilés, en montrant ce qu'ils sont." Avec "Rhinocéros", Ionesco nous porte au coeur de ce questionnement. La monstruosité est brillamment... Lire l'avis à propos de Rhinocéros

15
Avatar nm-reader
7
nm-reader ·

Brrr...

Rhinocéros : Ça se lit bien, ça coule, mais ça manque de folie. La folie est importante dans l'absurde. J'aurais voulu rire un peu ou, au moins, être surpris, dérouté. Là, c'est assez linéaire et on comprend vite le manège. C'est trop terre à terre, démonstratif ? Pourquoi les gens qui aperçoivent le premier rhinocéros toussent-ils ? Parce qu'ils sont atteints, parce que le phénomène les... Lire la critique de Rhinocéros

13
Avatar Megillah
6
Megillah ·

Tous les chats ont quatre pattes - un chien a quatre pattes - donc un chien est un chat, et vice-...

... versa. J'ai trop kiffé sa mère, tmtc. Non, mais sérieusement hein ! Plus que La Leçon et La Cantatrice chauve. C'est drôle, prenant, absurde, les faux syllogismes sont fascinants, le processus de rhinocérite est très intéressant, et tous succombent sauf un, celui qui a pourtant l'air au début le plus paumé et le moins réceptif à l'apparition de rhinocéros en ville. Il n'y a pas de rôle... Lire la critique de Rhinocéros

12 12
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·

Bof, un peu trop absurde et lent, très moyen. Lisez plutôt La Cantatrice chauve

Je termine avec Rhinocéros, ma deuxième lecture de Ionesco, après La Cantatrice chauve que j'avais adoré et qui m'avait vraiment fait rire. Malheureusement, je ressors nettement plus déçue de cette deuxième lecture. Il faut dire que le sujet traité tout comme l'absurdité de la pièce sont très différents et j'ai été un peu déboussolée de ne pas y retrouver le même humour. Le premier... Lire la critique de Rhinocéros

4
Avatar Jacana
4
Jacana ·

Je ne capitule pas.

    L’homme n’a pas encore atteint le stade ultime de son évolution. Le stade final, c’est le rhinocéros. Voilà un des nombreux bouquins qui avait mauvaise réputation quand on était scolarisé. Livre de lycée, inscrit au programme du bac, à lire de force, contraint forcé, donc chiant. Mais Ionesco est quand même spécial. Un prof, plus malin que les autres à eut la bonne... Lire la critique de Rhinocéros

5
Avatar Angie_Eklespri
10
Angie_Eklespri ·

Critique de Rhinocéros par Droogietoto

Pièce de théâtre d'Eugène Ionesco. On est ici dans le genre du théâtre absurde où on nous raconte une épidémie de "rhinocérite" (qui transforme en rhinocéros) les habitant d'une petite ville. La pièce est divisé en 3 actes : 1) Les personnages commencent à rencontrer les 'rhinocéros" et sont donc effrayés par ce qu'ils voient. La fameuse réplique : "Oh! un rhinocéros" Et les fameux... Lire l'avis à propos de Rhinocéros

10 1
Avatar Droogietoto
8
Droogietoto ·

Critique de Rhinocéros par Cinemaniaque

De la Littérature, de la vraie. Sans se départir de cette touche d'absurde qui caractérise son travail, Ionesco signe l'un des plus formidables pamphlets contre le totalitarisme qui puisse exister. Le point de départ est sublime : des gens vivent au jour le jour quand un rhinocéros passe. De fil en aiguille, chacun, de l'intellectuel au fonctionnaire, vont se laisser séduire par l'effet de... Lire la critique de Rhinocéros

3
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·

Critique de Rhinocéros par Marcus_de_Jarna

Un incontournable du théâtre francophone. A chaque lecture ou à chaque représentation vous atteignez un niveau de compréhension supplémentaire. Lisez-le plusieurs fois, allez le voir et si vous avez la chance de pouvoir le faire, jouez-y un rôle. Lire l'avis à propos de Rhinocéros

4
Avatar Marcus_de_Jarna
10
Marcus_de_Jarna ·

Critique de Rhinocéros par lafillelabas

Il y a des rhinocéros dans les rues et tout le monde hallucine un peu, et puis finalement les gens s'habituent, parce qu'on s'habitue à tout, il paraît. C'est absurde. J'ai eu un poisson rouge nommé Bérenger d'après cette pièce. Lire la critique de Rhinocéros

5
Avatar lafillelabas
8
lafillelabas ·

Critique de Rhinocéros par ngc111

Je ne suis pas un fin connaisseur de théâtre mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier le "Rhinocéros" de Ionesco. Le burlesque des situations, des dialogues m'ont souvent fait sourire et même rire à certains moments. Les introductions des actes/tableaux permettent de bien imaginer le cadre de l'action sans pour autant nous abreuver de détails futiles et j'ai particulièrement aimé le personnage... Lire l'avis à propos de Rhinocéros

2
Avatar ngc111
8
ngc111 ·