Couverture Salammbô

Salammbô

(1862)
12345678910
Quand ?
7.5
  1. 4
  2. 8
  3. 16
  4. 31
  5. 78
  6. 190
  7. 267
  8. 406
  9. 212
  10. 152
  • 1.4K
  • 111
  • 1.3K
  • 29

Guerre des Mercenaires, IIIe siècle av. J.-C. Carthage s'oppose aux Mercenaires barbares qu'elle avait employés dueant la première Guerre punique...

Match des critiques
les meilleurs avis
Salammbô
VS
"C'était à Mégara..." !!!

C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar. (ben oui, obligé, ce roman a sa place dans les premières phrases les plus cultes de la littérature avec Aurélien, Du côté de chez Swann et Voyage au bout de la nuit!) Imaginez un auteur qui s'est refréné, qui ne s'est pas permis la plus petite envolée, qui a pesé chaque mot minutieusement, en...

40 6
C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar

CET INCIPIT NOM DE DIEU Il est trop bon, je me le répète parfois comme un mantra J'en ai des frissons de grâce (bon j'arrête ça va devenir indécent) Pour le reste c'est... Flaubertien. Je veux dire, il se fait plaisir quoi, clairement. Les rythmes, les descriptions... Mais côté épique ou tragique on repassera. Je ne sais pas trop ce qu'il a cherché à faire, y'a tout un décor exotique, cruel, absolu et des relations entre les personnages d'une tension extrême qui auraient pu, avec un... Lire la critique de Salammbô

1

Critiques : avis d'internautes (31)

Salammbô
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Perle d'Orient

Objet finalement bizarre et biscornu que ce Salammbô, pour ne pas dire baroque – mais alors dans le sens premier du mot, utilisé par les joailliers de jadis pour désigner ces perles « baroques » qui ont une forme irrégulière, qui sont d'une rondeur imparfaite. Car même si Flaubert se tue à vouloir arrondir les angles, personne n'est dupe : son roman sonne faux ou, du moins, il n'est... Lire l'avis à propos de Salammbô

21 5
Avatar Paul_
8
Paul_ ·
Péplum

Salammbô. Ce prénom résonne, féminin, exotique, rond, poétique, évocateur d'un orient lointain et fantasmagorique. Salammbô est la fille du puissant suffète Hamilcar Barca - le père du grand Hannibal qui se permet d'ailleurs une petite apparition en tant qu'enfant -, prêtresse qui a juré chasteté auprès de la puissante déesse punique Tanit. Salammbô est pourtant un personnage secondaire, ou... Lire la critique de Salammbô

7 9
Avatar Tom_Ab
9
Tom_Ab ·
Critique de Salammbô par Z-day

De Flaubert, je n'avais rien lu jusqu'alors. On ne peut pas dire que j'étais follement tenté par l'Education Sentimentale ou Madame Bovary, cependant. Ceci dit, j'avais entendu parler de Salammbô comme étant un OVNI dans sa bibliographie, un roman boudé par certains de ses plus grands fans, mais pourtant apprécié par certaines personnes hostiles à son oeuvre en général. Curieux, je me suis donc... Lire la critique de Salammbô

5 3
Avatar Z-day
8
Z-day ·
Découverte
Un chef d'oeuvre.

Salammbô, c'est un récit de 300 pages dans lequel tout tourbillonne. Tout y est sublime et épique : le décor est fabuleux, riche et magnifique ; les combats terribles, sanguinaires et inoubliables. Tout s'enchaîne, rien ne stagne, et on est emporté dans ce déferlement stupéfiant de splendeur et d'horreur. Salammbô, c'est aussi un incroyable apport historique, faisant découvrir la guerre des... Lire l'avis à propos de Salammbô

22 1
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·
Delenda Est

Décidément Flaubert est notre Bartleby à nous, romancier qui toute sa vie clama muettement qu’il préfèrerait ne pas. Chaque livre, on dirait qu’il ne le fait que pour prouver qu’il aurait mieux valut s’abstenir. Pour diverses raisons, d’ailleurs : Madame Bovary parce que l’amour l’ennuie et qu’il n’est pas Balzac, l’Education sentimentale parce que la vie ne vaut pas d’être... Lire l'avis à propos de Salammbô

42 24
Avatar Senscritchaiev
9
Senscritchaiev ·
Toutes les critiques du livre Salammbô (31)