Couverture Thérèse Desqueyroux

Thérèse Desqueyroux

(1927)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 6
  2. 16
  3. 23
  4. 50
  5. 113
  6. 240
  7. 373
  8. 293
  9. 111
  10. 31
  • 1.3K
  • 64
  • 306
  • 9

Thérèse Desqueyroux-Laroque, propriétaire landaise, sort du tribunal accompagnée par son avocat et par son père. Accusée d'avoir tenté d'empoisonner son mari, elle vient de bénéficier d'un non-lieu, grace au témoignage de celui-ci, qui la disculpe. Mais elle est coupable et tous le savent.

Critiques : avis d'internautes (16)

Thérèse Desqueyroux
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Elle, victime ou bourreau?!

Sartre reprochait à Mauriac de se prendre dans ses écrits pour Dieu (rien que ça !). Et effectivement ce qui interpelle à la lecture c'est le changement assez fréquent de focalisation du narrateur, cela pourrait en faire quelque chose d'assez difficile à aborder mais cela représente de manière assez exacte le flot de questionnements, de justifications que Thérèse peut évoquer, ne serait-ce alors...

21 1
Avatar TueReves
9
·
Mauriac est un grand pervers

On va faire court. Ne cherchez pas dans ce livre l’histoire d’une satire doloriste, vous seriez déçu : Thérèse ne mea-culpate jamais. Thérèse c’est Houellebecq avec mari et soutien-gorge, à une époque non complètement révolue, ne nous y trompons pas : dans la vie tout peut arriver, et surtout rien. Thérèse n’est pas l’assassine ratée qu’on jubilerait d’absoudre. Elle... Lire l'avis à propos de Thérèse Desqueyroux

13 3
Avatar -Valmont-
9
-Valmont- ·
L'assoiffée à la fontaine

L’analyse du roman de Mauriac en tant que satire de la bourgeoisie provinciale, si elle ne peut être considérée comme fautive, n’est pas satisfaisante en ce qu’elle laisse imaginer une assez fruste pièce balzacienne – s’entend : une mise à nu de la société à travers une sélection de personnages typés. L’intérêt particulier de Thérèse Desqueyroux me semble être à chercher bien plus... Lire la critique de Thérèse Desqueyroux

4
Avatar Verv20
7
Verv20 ·
Découverte
Une personne.

Thérèse Desqueyroux, c'est tout d'abord une merveille de personnage. Thérèse est riche, extrêmement complexe, unique sans doute, prenante, et Mauriac réussit aisément à nous faire l'apprécier, la comprendre presque, chose malaisée vu le profil de la jeune femme. Je ne raconterai pas ici l'histoire de Thérèse : z'avez qu'à lire l'oeuvre. Elle est cependant étrange à première vue, et s'éclaircit... Lire l'avis à propos de Thérèse Desqueyroux

8
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·
Arsenic et vieilles dentelles

Avec Thérèse Desqueyroux, François Mauriac explorait le grand thème de la lente mort de l'âme et de l'esprit. Douloureux sujet qui était déjà au coeur des « Trois soeurs » de Tchekov ou de « Mme Bovary » de Gustave Flaubert, par exemple. Mariages de convenance et de raison, désespoir hantaient toutes ces oeuvres. L'inéluctable, lent et sûr tourment de la province, l'ennui rongeait ces... Lire la critique de Thérèse Desqueyroux

1
Avatar Christian Attard
8
Christian Attard ·
Toutes les critiques du livre Thérèse Desqueyroux (16)