⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Comment ne pas prendre un suave plaisir à lire Le silence et la colère, la suite du feuilleton de la famille Pelletier, située cette fois en l'année 1952 ? Savoureuse, édifiante et passionnante. Le style de Pierre Lemaitre est toujours aussi efficace, son art des portraits imparable et sa capacité à enchevêtrer les intrigues virtuose. Le tout s'appuie sur une riche documentation comme le montre la partie inspirée par la noyade de Tignes ou, plus anecdotiquement, l'enquête de Françoise Giroud consacrée à l'hygiène des femmes. L'auteur passe d'un personnage à un autre avec une maestria confondante, obligeant le lecteur à suspendre son intérêt pour une histoire quelques pages, le temps de reprendre d'autres tout aussi palpitantes. Le roman intègre avec acuité les préoccupations sociales et le quotidien des Français dans cet après-guerre où débutent les trente glorieuses. Des épisodes peu glorieux, il y en a beaucoup, comme les sordides enquêtes pour débusquer les avortements clandestins, l'exploitation des ouvrières par des patrons peu scrupuleux ou encore les faits divers dont la presse fait ses choux gras. Tout cela converge dans un irrésistible torrent romanesque qui nous fait aussi assister à des combats de boxe au Liban ou encore aux difficultés sentimentales de ses principaux protagonistes. C'est une véritable fresque humaine ou le silence et la colère n'empêchent ni l'émotion ni l'humour d'un écrivain plus que jamais maître d'une saga dont on trépigne déjà de connaître la suite.

Cinephile-doux
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mes livres de 2023 et Les meilleurs livres de 2023

Créée

le 14 janv. 2023

Critique lue 1.3K fois

14 j'aime

Cinéphile doux

Écrit par

Critique lue 1.3K fois

14

D'autres avis sur Le Silence et la Colère

Le Silence et la Colère
GautierAbgrall
8

l'effervescence qui vient

Comme dans Le grand monde, on retrouve le style truculent de Pierre Lemaitre, jamais cynique mais plein de malice dans l'écriture de ses personnages, avec une capacité à enchevêtrer leurs histoires...

le 19 févr. 2023

7 j'aime

4

Le Silence et la Colère
Cannetille
8

Passionnante peinture sociale de la France des années cinquante

Après Le Grand Monde qui ouvrait l’an dernier la trilogie des Années Glorieuses, l’on retrouve la famille Pelletier comme si l’on venait juste de la quitter. Quatre ans se sont écoulés depuis...

le 24 juin 2023

3 j'aime

5

Le Silence et la Colère
AlexandreKatenidis
8

La famille Pelletier après-guerre

Nous avons fait connaissance de la famille Pelletier dans l'entre-guerre, la savonnerie continuant de se montrer florissante. Elle s'adapta à l'après-guerre de pénuries, puis aux Trente glorieuses...

le 26 avr. 2023

3 j'aime

Du même critique

As Bestas
Cinephile-doux
9

La Galice jusqu'à l'hallali

Et sinon, il en pense quoi, l'office de tourisme galicien de As Bestas, dont l'action se déroule dans un petit village dépeuplé où ont choisi de s'installer un couple de Français qui se sont...

le 27 mai 2022

76 j'aime

4

France
Cinephile-doux
8

Triste et célèbre

Il est quand même drôle qu'un grand nombre des spectateurs de France ne retient du film que sa satire au vitriol (hum) des journalistes télé élevés au rang de stars et des errements des chaînes...

le 25 août 2021

76 j'aime

5

The Power of the Dog
Cinephile-doux
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

le 25 sept. 2021

70 j'aime

13