Terre des hommes

1939

1.1K

663

121

7.7

Livre de Antoine de Saint-Exupéry · 6 février 1939 (France)

Genres : Essai, Autobiographie & mémoires
Toutes les informations

Il est inexplicable que nous soyons vivants. Je remonte, ma lampe électrique à la main, les traces de l'avion sur le sol. À deux cent cinquante mètres de son point d'arrêt nous retrouvons déjà des ferrailles tordues et des tôles dont, tout le long du parcours, il a éclaboussé le sable. Nous saurons, quand viendra le jour, que nous avons tamponné presque tangentiellement une pente douce au sommet d'un plateau désert.

Winslow_Leach

Relire St-Ex. Ravoir 17 ans

il y a 2 ans

Amrit
7
Amrit

Critique positive la plus appréciée

"C'est toujours le même pas que l'on recommence"

L'écriture est simple, intime. Le ton rêveur, un brin nostalgique. Jamais sentimental. L'aviateur n'est pas là pour s’apitoyer. Jamais. Le métier même, ses risques considérables, le sens du devoir,...

Lire la critique

il y a 6 ans

Tezuka
9
Tezuka

Ecce Homo.

Tout le monde connaît "Le Petit Prince". Mais personne n'a jamais lu "Terre des Hommes", semble-t-il. C'est pourtant un livre merveilleux, qui permet à Saint-Exupéry de parler de son expérience...

Lire la critique

il y a 9 ans

dodie
9
dodie

Critique de par dodie

Une fois ce livrerefermé je me suis demandée pourquoi j'étais passée à côté d'une telle oeuvre. Ce livre est une longe réflexion de l'auteur sur l'Homme avec un H majuscule, sa place dans l'univers,...

Lire la critique

il y a 10 ans

Josh_Athanase
10

Critique de par Josh_Athanase

L'avion n'a pas toujours été le moyen de transport le plus sûr. Durant la première moitié du XXe siècle, il était même dangereux et des pilotes mouraient régulièrement. Saint-Exupéry nous rappelle...

Lire la critique

il y a 4 ans

Arthur_Debussy
10

L'aventure humaine...

« Terre des hommes » est un livre somme, qui rassemble plusieurs aventures de l'auteur, Antoine de Saint-Exupéry, célèbre père du Petit Prince. Et de ces expériences hors du commun, se dégage en fait...

Lire la critique

il y a 7 ans