Livre de Georges Perec · 1975 (France)

Genres : Roman, Biographie
Toutes les informations

Il y a dans ce livre deux textes simplement alternés ; il pourrait presque sembler qu'ils n'ont rien en commun, mais ils sont pourtant inextricablement enchevêtrés, comme si aucun d'eux ne pouvait exister seul, somme si de leur rencontre seule, de cette lumière lointaine qu'ils jettent l'un sur l'autre, pouvait se révéler ce qui n'est jamais tout à fait dit dans l'un, jamais tout à fait dit dans l'autre, mais seulement dans leur fragile intersection. L'un de ces textes appartient tout entier à... Voir plus

Aucun résultat

reno
8
reno

Critique positive la plus appréciée

Pour E

L'audace à l'initiale du projet, l'exception d'une telle œuvre dans le paysage littéraire aurait tout pour attirer le regard et concerner les plus vifs intérêts. Or comme nombre des écrits de Perec...

il y a 11 ans

39 j'aime

26

Satané
3
Satané

Critique négative la plus appréciée

Un boulet scénaristique

Autant le dire tout de suite, c'est une oeuvre que l'on m'a donnée à lire dans le cadre universitaire : censé représenter un récit fictif & un récit autobiographique inextricablement liés, on...

il y a 11 ans

8 j'aime

12

pphf
8
pphf

L'impossibilité d'une île

W ou le Souvenir d'enfance est le roman où Georges Perec donne le plus de lui-même, dit le plus sur lui-même, explicitement dans l’évocation du fameux « souvenir », mais bien plus encore en...

il y a 6 ans

17 j'aime

Fritz_Langueur
10

Il se souvient....

« W ou le souvenir d’enfance » est un roman autobiographié (Pérec s’appuie sur des écrits, des photos et des objets relatifs à son passé) dont la construction extrêmement précise, tant par le choix...

il y a 7 ans

6 j'aime

1

zardoz6704
7
zardoz6704

Perec, cet écrivain triste.

Même dans ses ouvrages sensés être drôle, j'ai toujours senti une certaine tristesse qui me rebutait. Maintenant je comprends mieux. Dommage que la 4e de couverture, rédigée par Perec, dise déjà...

il y a 10 ans

3 j'aime

Alma99
10
Alma99

Les disparus

A travers l'écriture de ces deux textes inextriquablement mélés, l'un fictionnel l'autre autobiographique, Georges Perec n'en finit pas de nous parler du thème de la disparition qui hante toute son...

il y a 11 ans

4 j'aime

4